Contre-lettre de René Rouvrais mettant les frères Amis hors de l’obligation, Château-Gontier et Angers 1607

Ce Rouvrais est chirurgien à Château-Gontier.

Je suis toujours à la recherche des origines de Marc Rouvrais, en vain à ce jour !

collection particulière, reproduction interdite
collection particulière, reproduction interdite

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, 5E121 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 9 avril 1607 après midy, par devant nous Jullien Deille notaire royal Angers fut présent honneste homme René Rouvraye Me cirurgien demeurant à Château-Gontier lequel deument estably soubz ladite cour soy ses hoirs etc confesse que combien ce jourd’huy et présentement noble homme Salomon Amys sieur d’Ollivet conseiller du roy en sa cour de parlement de Bretagne en son nom et comme procureur de noble homme Zacharye Amys son frère sieur de la Grugeardière se soient esdits noms en sa compagnie constitués vendeurs solidairement sur tous leurs biens vers noble homme Jehan Cupif contrôleur général des traites d’Anjou de la somme de 40 livres tz de rente paiable en fin de chacune année pour la somme de 640 livres tz paiées contant ainsi qu’il en apert par le contrat de ce fait et passé par nous, toutefois la vérité est que ledit sieur d’Ollivet esdits noms avoit ce fait pour faire plaisir audit estably et à sa prière et requeste comme il a recognu et confessé et à l’instant dudit contrat a pour le tout eu prins et receu et emporté ladite somme de 640 livres prix de la constitution de ladite rente sans que d’icelle en soit demeuré ne aucune chose tourné au profit dudit sieur d’Ollivet esdits noms pour ces causes promet et s’oblige paier de ses deniers ladite rente au désir dudit contrat en faire le rachapt et amortissement, libérer et mettre hors ledit sieur d’Ollivet esdits noms dudit contrat et luy en fournir lettres de rachapt et amortissement vallables dedans 3 ans prochainement venant à peine de toutes pertes despends dommages et intérests dès à présent par ledit sieur d’Ollivet esdits noms stipulés et acceptés en cas de deffault ces présentes néanmoins, à laquelle contre lettre promesse obligation et tout ce que dessus est dit tenir etc oblige ledit estably soy ses hoirs etc biens et choses à prendre vendre etc renonçant etc foy jugement et condemnation etc fait et passé audit Angers en présence de Me Nouel Berruyer et René Portran clercs demeurant audit Angers tesmoings

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog

2 réponses sur “Contre-lettre de René Rouvrais mettant les frères Amis hors de l’obligation, Château-Gontier et Angers 1607

  1. Bonjour,

    Je ne sais pas si cela peut vous être utile dans votre recherche des origines de Marc Rouvrais, mais le 24 février 1526 nait au Louroux-Béconnais Perrine Bigot fille de Hamelin Bigot et de Georgine Rouvraye, une lointaine de mes ancêtres . Par ailleurs, on trouve des Rouvraye aussi du côté de Morannes au début du XVIIe siècle.

    Cordialement,

    Gilles

      Note d’Odile :

    Bonjour Monsieur
    Merci de votre commentaire.
    J’avais oublié de mettre à jour mon fichier ROUVRAIS en ligne :

    http://www.odile-halbert.com/Famille/Rouvrais.pdf

    Donc, je viens de la mettre sur mon site, à l’adresse ci-dessus. Car j’avais bien sûr ajoutés les ROUVRAIS du Louroux puisque c’est moi qui ait fait les tables du Louroux il y a maintenant beaucoup d’années.

    Voyez ma page et tous mes relevés concernant le LOUROUX
    http://www.odile-halbert.com/Paroisse/Louroux.htm

    Par contre je vous remercie pour Morannes que je vais allez voir, mais de mémoire cela ne remonte pas bien haut.
    Bonne journée
    Odile

  2. E.3878.(Carton.)-9 pièces,parchemin;15 pièces,papier.
    1473-XVIIIe siècle.ROUVERAYE (de La.).
    -Aveu rendu à Craon par Jacques de La Rouveraye pour ses terres de La Suhardière et de La Beuzelinière;-mémoire pour Jacques de La Rouveraye,sieur de Bressault,à l’encontre de Marguerite de Guébriac,dame de Saint-Amadour,au maintien de ses droits honorifiques dans l’église de La Selle-Craonnaise;-inventaire des titres produits à l’appui de ses prétentions;-réponse de madame de Guébriac;-présentation par Jacques de La Rouveraye de la chapelle Sainte-Barbe de son château de Bressault;-aveu rendu à La Corbière pour sa métairie de Launay-Fournier;-notes généalogiques par le feudiste Audouys.
    (Série E.Titres de famille AD de Maine et Loire.C.Port.)

      Note d’Odile :

    Bonjour Madame
    Les miens sont d’une classe sociale manuelle, et sans particule, mais je suis bien d’accord que le nom de la terre a donné un nom de famille quelque part, sans que je puisse faire de lien.
    Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.