Michel et Mathurin Brossier vendent le quart d’une maison à Béné (Juigné-Béné, 49) 1585

Je descends d’une famille BROSSIER dans mon ascendance PERTHUE pour laquelle j’avais fait beaucoup, beaucoup de travail, J’ai d’autres actes notariés sur le patronyme BROSSIER et je peux vous les mettre ici. En voici qui vendent un bien situé à Juigné-Béné, plus précisément à Béné qui est la partie est et ancienne paroisse de Béné. Mais les vendeurs demeurent soit à Cantenay-Epinard soit au Coudray-Macquart.

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E7 – Voici sa retranscription  rapide mais exacte :

Le 13 juillet 1585 après midy en la cour du roy notre syre endroit par devant nous Mathurin Grudé notaire de ladite cour personnellement establyz Michel et Mathurin les Brossiers père et fils … de Bron demeurant savoir ledit Michel au lieu des Cormiers et ledit Mathurin au lieu et mestayrie de Chandollant paroisse du Couldray soubzmettants eulx et chacun d’eulx seul et pour le tout sans division de personne ne de biens confessent avoir ce jourd’huy vendu quitté cédé délaissé et transporté et par ces présentes vendent quittent cèdent délaissent et transportent perpétuellement par héritage et promettent garantir de tous troubles et empeschements à noble homme  Guillaume Bonvoysin conseiller du roy et juge et garde de la prévosté et Guillemine Menard son espouze demeurant audit Angers à ce présents stipulants et acceptants lesquels ont achapté et achaptent la quarte partie par indivis d’une maison jardrins ayreaulx et portion de terre avecques les hayes et foussés clostures vulgairement appelé le … sis et situé en la paroisse de Béné contenant ladite quarte partie une boisselée et demie de terre ou environ … pour le prix et somme de 25 livres … (les Brossier ne signent pas)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.