Michel Gault sieur de la Basse-Cour, avocat à Angers, cède à Julien Guilloteau une obligation due à son défunt père, Château-Gontier 1618

J’ai déjà beaucoup sur cette famille, mais avec cet acte je sais que René Gault, le père de Michel, était décédé avant février 1618 alors qu’auparavant je le savais décédé avant 1621, donc c’est une petite précision, que je me suis empressée de noter. Et puis, si je suis courageuse, je vais ajouter toutes les signatures Gault dans mon fichier Gault, car je m’aperçois qu’autrefois je ne les ajoutais pas toutes, et ce sera plus beau encore…  Ce Michel Gault est un collatéral de mon ancêtre, mais son étude me permet de mieux cerner encore le statut social de tous les Gault, car je vais prochainement vous mettre un Gault que vous n’avez pas encore vu ici…

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, 5E5 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 9 février 1618 avant midy (devant Guillaume Guillot notaire du roy à Angers) fut présent en personne soubsmis et obligé honneste homme Me Michel Gault advocat au siège présidial d’Angers et y demeurant paroisse St Morice héritier de  defunt René Gault son père, lequel a confessé avoir cédé et transporté cède et transporte à honneste homme Julien Guilloteau sieur de Muninot demeurant à Château-Gontier présent et acceptant la somme de 170 livres tz restant de plus grande somme de principal deue audit cédant audit nom par damoiselle Renée de la  Saulgère fille et héritière de défunt François de la Saugère écuyer suivant les obligations que ledit Gault en a cy devant obtenues tant de ladite de la Saugère que de Louis de la Saugère son frère… pour par ledit Guilloteau en faire poursuite et disposer comme bon lui semblere et ainsi que feroit et eust peu faire ledit cédant … » 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.