En 1926 l’eau n’était pas encore au robinet route de Clisson à Nantes ; un siècle plus tard la France manque d’eau tant nous en consommons !

Il y a 2 ans je vous parlais des porteurs d’eau rue Saint Jacques à Nantes et personne n’y avait encore l’eau courante au début du 20ème siècle.
En 1926, après l’arrivée de l’eau rue Saint-Jacques, ceux de la route de Clisson demandent à la ville de Nantes de prolonger l’arrivée de l’eau potable au robinet jusques chez eux, et pour mémoire la route de Clisson suivait la rue Saint Jacques après le carrefour de Bonne Garde.
Donc mes grands parents paternels qui demeuraient route de Clisson n’avaient pas encore l’eau courante, et elle n’est pas encore votée raconte l’article ci-joint. Ma cousine Anne, qui a le même âge que moi, se souvient très bien de l’installation de salle de bains dans la maison de nos grands parents communs, et ce juste avant la seconde guerre mondiale. Marly, marchand de salles de bains à Bordeaux, venait d’y installer une succursale, qui installa donc beaucoup route de Clisson.
Et nous voici en août 2020 devant un pénurie d’eau en France, et de probables coupures de robinet, mais il faut dire qu’en un siècle nous avons pris des habitudes du surconsommation incroyables, et nous avons bien oublié comment vivaient nos grands parents. J’ai donc hier tenté de comprendre ma consommation par rapport à la moyenne en France, car je consomme 22 m3/an et je ne peux vraiement plus rien réduire. La moyenne en France est au dessus de 150 m3/an à cause des jardins, piscines, baignoires et de l’agriculture. Je fais partie des Français qui vivent en copropriété et ne reçoivent donc pas une facture d’eau chaque année, car c’est une ligne au milieu de tant de lignes des charges qu’il faut beaucoup d’attention pour découvrir le relevé de mon compteur individuel chaque année. Je suppose que tous ceux qui vivent en appartement sont comme moi.

2 réponses sur “En 1926 l’eau n’était pas encore au robinet route de Clisson à Nantes ; un siècle plus tard la France manque d’eau tant nous en consommons !

  1. Bonjour Mme HALBERT.
    Je viens de lire avec attention votre article sur l’eau pour la route de Clisson.
    Vous avez stabiloté votre grand-père Mr HALBERT.
    Juste en dessus, il y a Mr Louis CASSARD, l’oncle de ma grand-mère (Jeanne OLIVIER, née CASSARD) et en dessous, il est écrit Mr Auguste OLIVIER qui était mon arrière-grand-père paternel. Ils étaient tous maraichers, métier que je continue à perpétrer avec mon neveu et ma nièce sur Haute Goulaine et St Julien de Concelles.
    Ma grand-mère est donc née rue mauvoisin (anciennement chemin mauvoisin) et mon grand-père est né route de clisson à 50 mètres en partant de l’église st jean en allant vers clisson.
    Mes grands-parents maternels habitaient au 202 rue st jacques, en face du super u. Ils étaient aussi maraichers.

    1. Bonjour Monsieur
      Donc vous avez connu les établissements MARLY qui ont contribué aux installations sanitaires dans le quartier entre autres, et l’une de mes cousines se souvient fort bien de l’installation sanitaire dans la maison Halbert juste après la seconde guerre mondiale.
      Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.