Quittance de partie de la dot de Claude de Bonnaire, Craon 1620

qui est sous forme de contre-lettre à une obligation passée par les jeunes époux, Julien Hullin et Claude Bonnaire, et la mère de Claude de Bonnaire, Jaquine Restif, vers Florimond Hamard. Et la contre-lettre précise que la somme de 1 850 livres de l’obligation était en déduction de la dot de Claude Bonnaire et que les jeunes époux l’emportent en totalité à ce titre.

Cet acte a mobilisé 2 notaires, et on peut se demander pourquoi tant de précautions.

L’acte qui suit est extrait des Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E8 – Voici la retranscription de l’acte : Le jeudi 7 mai 1620, par devant nous Julien Deille et René Serezin notaires royaux à Angers (classé chez Serezin) furent présents et personnellement establis Jullien Hullin escuyer sieur de la Fresnaie advocat et procureur fiscal de la baronnie de Craon et damoiselle Claude de Bonnaire son espouse de luy duement et suffisament par devant nous autorisée quant à ce, demeurant à Craon, lesquels ont recogneu combain que par le contrat de vendition et cession qu’ils ont ce jourd’huy fait aveq honorable femme Jacquine Restif dame de la Prestevelière leur mère, à noble homme Florimond Hamard demeurant à La Flèche, passé par devant nous, apparoisse que ladite Restif ait recogneu et confessé avoir eu et receu les 1 850 livres portées par iceluy comme eulx, néanmoings la vérité est qu’ils ont pour le tout touché pris et receu à l’instant dudit contrat ladite somme de 1 850 livres comme à eux appartenir en conséquence du transport que ladite Restif leur avoir fait de la rente vendue par ledit contrat en déduction des deniers dotaulx de ladite de Bonnaire comme appert par quittance passée par nous Serezin le 29 janvier dernier et au pied du contrat de mariage du 14 novembre précédant et d’icelle somme de 1 850 livres se sont lesdits establis tenus contant sans toutefois desroger par ladite Restif aux clauses et conditions dudit contrat de mariage
et à ce tenir etc obligent lesdits establis chacun d’eux seul et pour le tout sans division etc renonçant aulx bénéfices de division discussion et d’ordre etc foy jugement condemnation etc
fait et passé audit Angers maison de nous Serezin en présence de Me Pierre Desmazières et Nicolas Jacob praticiens demeurant à Angers tesmoins

Cette vue est est la propriété des Archives Départementales du Maine-et-Loire. Cliquez pour agrandir.

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog. Tout commentaire ou copie partielle de cet article sur autre blog ou forum ou site va à l’encontre du droit d’auteur.

Une réponse sur “Quittance de partie de la dot de Claude de Bonnaire, Craon 1620

  1. E.2887.( Carton.)-16 pièces,parchemin;39 pièces,papier;4 sceaux frustes.
    1493-1785.- HULLIN.
    -Contrat de mariage de Michel Hullin avec Thiennoyne de Lancreau;-nomination de Guillaume Lailler à la curatelle de Jullien Hullin;-vente par Jean Hullin,sieur de La Fresnaye,d’une rente de six septiers de seigle sur le moulin de La Rouerie,paroisse de La Selle- Craonnaise;acquêt,par Jean Hullin d’une maison et de servitudes et droits d’usage dépendants de la maison voisine de celle qu’il habite en la ville de Craon;-acquêt et prise de possession par Jean Hullin,sieur de La Grange,des métairie et moulin d’Usure;-brevet pour Jean Hullin,avocat de l’office de sénéchal et juge ordinaire civil de la ville et baronnie de Craon ( fragment avec la signature autographe d’Henri de Bourbon,prince de Condé);prise de possession par le même des terres de la Touche- Giffard et de La Richardière et du moulin de Cherruau;-présentation par Georges Hullin,sieur de La Selle et de La Suhardière,de la chapellenie de La Grignonnière en l’église de La Selle- Craonnaise;- sentence d’émancipation pour les fils mineurs de Tugal Hullin,sieur de La Guilletière;- partage de la succession de Jacques Hullin et de Mathurine Cheheré;- inventaire des papiers de la succession de Jean Hullin,sieur de la Chabossière et de Claude Poullain;-dispenses pour le mariage d’Elie Hullin,sieur des Ajoux,avec Françoise Lenfantin;- acquêt par Jacques Hullin de maisons à Châteauneuf;-dispenses pour le mariage de Georges Hullin de La Selle avec Madeleine d’Orvaux-requête par Marie- Françoise Jallet,veuve de Jacques Hullin,en réduction de sa taxe sur la terre du Margat;- lettre de M.d’Armaillé concernant la généalogie de la famille Hullin et l’inféodation des terres de La Rivière et de La Suhardière;-procédure pour François- Charles Hullin de La Boissonnière,notaire et procureur de la baronnie de Montfaucon,contre Louis Gautret de La Moricière,fermier du greffe de ladite baronnie,etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.