Une énorme distraction du secrétaire dans le rôle du 3ème régiment des Gardes d’Honneur, 1813

Je poursuis la retranscription du rôle du 3ème régiment des Gardes d’Honneur, 1813. J’y rencontre quelques distractions du secrétaire, probablement aussi quelques données erronées données par les jeunes gens arrivés à Tours en juin et juillet 1813, erreurs volontaires ou simple distraction, mais je termine prochainement mon relevé, à la mémoire de ces garçons, dont beaucoup ont disparu.

Voici la plus énorme distraction du secrétaire tenant le rôle, et elle est tellement énorme que je vous laisse la découvrir :

Donc, je n’ai pas de date de naissance, car bien entendu je laisse tomber celle qui figure ici, car il serait né après être arrivé au corps. Cela devait être si perturbant de voir défiler tous ces jeunes que je comprends la distraction…

2 réponses sur “Une énorme distraction du secrétaire dans le rôle du 3ème régiment des Gardes d’Honneur, 1813

  1. Bonjour,
    Il est né le 27 juin 1793 à Saint Hilaire de Loulay
    https://etatcivil-archives.vendee.fr/ark:/22574/s005dfa35081eb12/5e144d5f8dd86
    Il s’est marié le 17 juillet 1821 à Apremont avec Eugénie Rosalie ROUVIERE
    https://etatcivil-archives.vendee.fr/ark:/22574/s005dd2c624df812/5e038f71d5921
    Il est décédé le 25 novembre 1879 à Montaigu
    https://etatcivil-archives.vendee.fr/ark:/22574/s005dfa2ca15441c/5e0e5354e94f1
    Il est a reçu la médaille de Sainte Hélène (dossier n° 100437)
    Cordialement

    1. Bonjour Christine
      Merci infiniement.
      La même erreur s’est reproduite sur la même page du rôle.
      Il s’agit de Jean Pierre Marie GUILBAUD né à La Chapelle Hermier (85), fils de feu Jean et feu Madeleine Merlet.

      J’ai bientôt fini mon relevé, et je vais le mettre en ligne, mais je vous demande l’autorisation de mettre en note de bas de page ce que vous avez apporté en vous citant.
      Merci de me donner votre avis.
      Je fais ce mémorial parce que j’ai sur mon site les lettres (que j’ai en original) de Jean GUILLOT et que je souhaite écrire un ouvrage sur tout ce que j’ai découvert sur ce qui s’est passé le jour où ses parents ont appris son décès en avril 1814 à Reims. Je possède le livre de Georges HOUSSET sur la Garde d’honneur et si vous avez besoin d’un détail n’hésitez pas à me le demander.
      Bonne fin de vacances scolaires.
      Et si je me souviens bien vous êtes en Indre et Loire et j’ai beaucoup trouvé au sujet de ce département, et je vais mettre en ligne.
      Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *