métiers en Haut-Anjou étudiés par O. Halbert
Ce site relève de la propriété intellectuelle, reproduction interdite.

Plan du site (si la barre ne marche plus) : Cartes postales  Modes de vie  Métiers  Familles  Histoire du Haut-Anjou  Loire-Atlantique  Bretagne  Normandie  Canada  Carnet de guerre 14-18  Lettres du front 1814  Généalogie  Mes relevés BMS  Mon Web  ou   Naviguer par mots clefs

Plan de la rubrique Métiers :  Affranchisseur   Agriculture   Apothicaire   Arquebusier  Aubergiste  Avocats (voir ci-dessous)  Banque  Boucher (boeuf villé)  Cabaretier  Cardeur de laine  Ciergier (inventaire  apprentissage cirier, ferronier)   Chirurgien   Closier   Couturier   Cuilronnier   Fermier   Ferron   Foulon  Greleur affranchisseur   Hôtelier   Métayer   Foires   Métiers du fil et étoffes   Métiers de la forge   Marchand briffon   Marchand poêlier   Notaire  Offices   Ouvrier de la monnaie   Pionnier   Poissonnier   Praticien  Serrurier   Soldat de milice  Marchand tanneur   Teinturier  Voyez aussi mon blog qui a une catégorie Métiers,

 
Le métier est la trame d'une famille : on s'allie le plus souvent dans son milieu. Je vous invite à découvrir anecdotes et sagas familiales. Le métier figure rarement dans les actes des registres paroissiaux, encore faut-il lire tous les actes intégralement pour les dénicher. Les rôles de taille donnent plus souvent cette indication, ainsi que le lieu de résidence.
 
Liste des 1 494 avocats d'Angers de 1250 à 1789 et en discuter sur mon blog
 

greleur affranchisseur

En Anjou , on appelait l'ancêtre du vétérinaire, l'affranchisseur, restaurateur, greleur.
On trouve également marchand briffon : terme utilisé en Haut-Anjou, Bas-Maine, avant 1750, pour désigner le marchand de bestiaux : chevaux, boeufs, vaches, moutons et cochons. Il est remplacé ensuite par « marchand forain » (LAURAIN Ernest, Bull. Hist. Mayenne, 1937).