Etude des familles ESMERIL (EMERY) de Merdrignac (22)

Cliquez sur le titre de l’article pour le lire pleine page et accéder aux commentaires et outils de recherche.

Je poursuis la mise à jour de mes travaux de 2006 sur Ménéac et Merdrignac, et je viens de mettre en ligne celle de  mes familles  ESMERIL aliàs EMERY de nos jours. Tout ceci toujours dans l’ascendance de mon breton Jacques Mounier, venu à Nantes en 1842. Voici ma ligne directe résumée :

Le tout en Bretagne (Côtes d’Armor) avant 1900, puis Nantes

11-André Esmeril x Merdrignac 17 novembre 1639 Guillemette Gaultier

10-Perrine Esmeril x2 Merdrignac 30 juin 1670 Mathurin Amiaux

9-Claude Amiaux x1 Merdrignac 12 février 1714 Marie Geffray

8-François Amiaux x Merdrignac 24 juin 1739 Roberde Moreul

7-Pierre-Jean Amiaux x Ménéac 13 février 1783 Perrine Urvoy

6-Perrine Amiaux x Ménéac (56) 20 février 1805 Jacques Mounier

5-Jacques Mounier x Saint-Sébastien-Sur-Loire (44) 29 avril 1851 Victorine Fortin

4-Marie Monier x Nantes 28 septembre 1875 Edouard Halbert

3-Madeleine Allard x Nantes 23 septembre 1907 Edouard Halbert

2-mes parents

1-moi

J’ai fait beaucoup de retranscriptions des registres de Ménéac (56) et Merdrignac (22) que je vous ai mis ici en ligne ;

Merdrignac : baptêmes 1609-1619 notes rapides alpha indexées vues

Merdrignac : baptêmes 1619-1629 notes rapides alpha indexées vues

Merdrignac : baptêmes 1629-1639 notes rapides alpha indexées vues

Merdrignac : baptêmes 1639-1649 notes rapides alpha indexées vues

Ménéac 1566-1579 : baptèmes, retranscription exhaustive. Parrainages filiatifs, lacunes importantes et beaucoup de blancs

Ménéac 1580-1599 : baptêmes, retranscription exhaustive. Parrainages non filiatifs, lacunes importantes.

Ménéac 1600-1625 : baptêmes, retranscription exhaustive. Parrainages non filiatifs, lacunes importantes.

 

mes familles de Ménéac (56) : Dabareul 1600-1720 et Merdrignac | Guillotin 1629-1677 | Lemercier 1556-1750 et Merdrignac | Meance 1578-1730 | Moreul 1600-1740 | Pinel 1629-1670 | Urvoy 1650-1780

mes familles de Merdrignac (22) Amiaux 1610-1780 | Belot 1610-1650 | Chaix 1630-1740 | Cheramy 1621-1650 | Chereu 1611-1640 | Cousdé 1614-1720 | Davy 1610-1614 | Doméon 1621 | Esmeril 1630-1700 | Gaborel 1611-1720 | Gascoin 1620-1697 | Gaultier 1610-1640 | Geffray 1630-1700 | Gilles 1621-1720 | Gorge 1609-1700 | Guyomart 1621-1650 | Hervart 1640-1680 | Jallet 1609-1680 | Labor 1620-1650 | Mabihan 1620-1700 | Michel 1622-1650 | Mousnier 1634-1823 | Ollivot 1630-1700 | Renault  1600-1650 | Surleve  1610-1670 | Trameleu 1635-1680 | Vétil 1629-1700

 

 

Merci à mes parents – je lis le latin et les baptêmes de Merdrignac

Grâce à mes parents j’ai appris le latin en 1948, car ce n’est pas moi qui ai pris cette décision et elle fut bonne, sans que j’ai pu le savoir à l’époque. Or, je m’aperçois sur Internet que tous les généalogistes n’ont pas eu la chance d’apprendre le latin, et y font beaucoup d’erreurs.

Je vous confirme que le travail que j’ai fait autrefois sur MERDRIGNAC est valide car je lis le latin parfaitement, et je me permets ici de m’étonner des lectures qui circulent sur internet. Ainsi, pour mon ancêtre Vincente Davy :

« Le jour vingt cinquième du mois de mars année mille six cent dix huit a été baptisé Vincente Davy fille d’Olivier et Hélène Lohier sa femme fut parrain André Liborel marraine Vincente Lebongre, baptisée par François Jouault prêtre, interligne sa femme »

et je viens de mettre en ligne mes DAVY mon quadriaïeul Jacques Mounier, mon breton, a 2 branches DAVY a Merdrignac. L’une des branches, celle d’Olivier Davy mari d’Hélène Lohier est qualifiée « honnorables gens ».

 

J’ai fait beaucoup de retranscriptions des registres de Ménéac (56) et Merdrignac (22) que je vous ai mis ici en ligne ;

Merdrignac : baptêmes 1609-1619 notes rapides alpha indexées vues

Merdrignac : baptêmes 1619-1629 notes rapides alpha indexées vues

Merdrignac : baptêmes 1629-1639 notes rapides alpha indexées vues

Merdrignac : baptêmes 1639-1649 notes rapides alpha indexées vues

Ménéac 1566-1579 : baptèmes, retranscription exhaustive. Parrainages filiatifs, lacunes importantes et beaucoup de blancs

Ménéac 1580-1599 : baptêmes, retranscription exhaustive. Parrainages non filiatifs, lacunes importantes.

Ménéac 1600-1625 : baptêmes, retranscription exhaustive. Parrainages non filiatifs, lacunes importantes.

 

mes familles de Ménéac (56) : Dabareul 1600-1720 et Merdrignac | Guillotin 1629-1677 | Lemercier 1556-1750 et Merdrignac | Meance 1578-1730 | Moreul 1600-1740 | Pinel 1629-1670 | Urvoy 1650-1780

mes familles de Merdrignac (22) Amiaux 1610-1780 | Belot 1610-1650 | Chaix 1630-1740 | Cheramy 1621-1650 | Chereu 1611-1640 | Cousdé 1614-1720 | Davy 1610-1614 | Doméon 1621 | Esmeril 1630-1700 | Gaborel 1611-1720 | Gascoin 1620-1697 | Gaultier 1610-1640 | Geffray 1630-1700 | Gilles 1621-1720 | Gorge 1609-1700 | Guyomart 1621-1650 | Hervart 1640-1680 | Jallet 1609-1680 | Labor 1620-1650 | Mabihan 1620-1700 | Michel 1622-1650 | Mousnier 1634-1823 | Ollivot 1630-1700 | Renault  1600-1650 | Surleve  1610-1670 | Trameleu 1635-1680 | Vétil 1629-1700

 

 

 

Encore un ascenceur social qui descend dans mes ancêtres : histoire des familles DAVY Merdrignac (22)

Cliquez sur le titre de l’article pour le lire pleine page

En cette période caniculaire qui s’ajoute à la pandémie, j’espère que vous allez bien. Mon appartement, tout en haut de la tour, protège les autres de la chaleur, et malgré mes efforts d’aération tôt le matin, il est encore à 29° ce matin.

Je poursuis la mise à jour de mes travaux de 2006 sur Ménéac et Merdrignac et je viens de mettre en ligne mes DAVY mon quadriaïeul Jacques Mounier, mon breton, a 2 branches DAVY a Merdrignac. L’une des branches, celle d’Olivier Davy mari d’Hélène Lohier est qualifiée « honnorables gens ». J’avais déjà rencontré dans l’ascendance de mon Jacques Mounier une branche noble, avec l’alliance de la Motte, et je savais, pour avoir lu les travaux de Michel Nassiet « Noblesse et Pauvreté », que dans la vie on s’appauvrit parfois, donc je suis pas surprise de découvrir une autre branche d’ancêtres qui se sont manifestement appauvris de 1610 à 1840. Comme quoi, encore une fois, lors de mes innombrables recherches, je rencontre des statuts socials descendants.

Eh oui, un ascenceur cela monte mais cela descend aussi, et l’ascenceur social lui aussi sait très bien descendre. Voici comment je descends socialement à Merdrignac :

 

 

mon ascendance à Olivier Davy x2 /1610 Hélène Lohier

Le tout en Bretagne (Côtes d’Armor) avant 1900, puis Nantes

12-Olivier Davy vit à Merdrignac (22) x2 /1610 Hélène Lohier

11-Vincente Davy x Merdrignac 3 janvier 1638 Julien Gaborel

10-Suzanne Gaborel  x Merdrignac 3 juin 1681 Thomas Mousnier

9-André Mousnié x Merdrignac 7 février 1726 Guillemette Chais

8-René Mousnier x Merdrignac 16 février 1751 Marie Pinsault

7-René Mousnier 1x Merdrignac (22) 15 février 1776 Jacquemine Mercier

6-Jacques Mounier x Ménéac (56) 20 février 1805 Perrine Amiaux

5-Jacques Mounier x Saint-Sébastien-Sur-Loire (44) 29 avril 1851 Victorine Fortin

4-Marie Monier x Nantes 28 septembre 1875 Edouard Halbert

3-Madeleine Allard x Nantes 23 septembre 1907 Edouard Halbert

2-mes parents

1-moi

 

 

J’ai fait beaucoup de retranscriptions des registres de Ménéac (56) et Merdrignac (22) que je vous ai mis ici en ligne ;

Merdrignac : baptêmes 1609-1619 notes rapides alpha indexées vues

Merdrignac : baptêmes 1619-1629 notes rapides alpha indexées vues

Merdrignac : baptêmes 1629-1639 notes rapides alpha indexées vues

Merdrignac : baptêmes 1639-1649 notes rapides alpha indexées vues

Ménéac 1566-1579 : baptèmes, retranscription exhaustive. Parrainages filiatifs, lacunes importantes et beaucoup de blancs

Ménéac 1580-1599 : baptêmes, retranscription exhaustive. Parrainages non filiatifs, lacunes importantes.

Ménéac 1600-1625 : baptêmes, retranscription exhaustive. Parrainages non filiatifs, lacunes importantes.

 

mes familles de Ménéac (56) : Dabareul 1600-1720 et Merdrignac | Guillotin 1629-1677 | Lemercier 1556-1750 et Merdrignac | Meance 1578-1730 | Moreul 1600-1740 | Pinel 1629-1670 | Urvoy 1650-1780

mes familles de Merdrignac (22) Amiaux 1610-1780 | Belot 1610-1650 | Chaix 1630-1740 | Cheramy 1621-1650 | Chereu 1611-1640 | Cousdé 1614-1720 | Davy 1610-1614 | Doméon 1621 | Esmeril 1630-1700 | Gaborel 1611-1720 | Gascoin 1620-1697 | Gaultier 1610-1640 | Geffray 1630-1700 | Gilles 1621-1720 | Gorge 1609-1700 | Guyomart 1621-1650 | Hervart 1640-1680 | Jallet 1609-1680 | Labor 1620-1650 | Mabihan 1620-1700 | Michel 1622-1650 | Mousnier 1634-1823 | Ollivot 1630-1700 | Renault  1600-1650 | Surleve  1610-1670 | Trameleu 1635-1680 | Vétil 1629-1700

 

 

Mes familles GEFFRAY, GASCOIN, GENDROT, LABOR de Merdrignac (22)

Cliquez sur le titre de l’article pour le lire pleine page

Je poursuis la mise à jour de mes travaux de 2006 sur Ménéac et Merdrignac, et je viens de mettre en ligne celle de  mes familles  GEFFRAY, GASCOIN, GENDROT, LABOR, toujours dans l’ascendance de mon breton Jacques Mounier, venu à Nantes en 1842. Voici ma ligne directe résumée :

mon ascendance à Julien Geffray, Merdrignac  x /1616 Guillemette Gendrot, Le tout en Bretagne (Côtes d’Armor et Ile et Vilaine) avant 1900, puis Nantes

12-Julien Geffray †Merdrignac 19.10.1626 x /1616 Guillemette Gendrot

11-Guillaume Geffray x Merdrignac 12 février 1652 Julienne Gascouin

10-Jean Geffray x Merdrignac 25 octobre 1688 Catherine Vetil

9-Marie Geffray x Merdrignac 12 février 1714 Claude Amiaux

8-François Amiaux x Merdrignac (22) 24 juin 1739 Roberde Moreul

7-Pierre-Jean Amiaux x Ménéac (56) 13 février 1783 Perrine Urvoy

6-Perrine Amiaux x Ménéac 20 février 1805 Jacques Mounier

5-Jacques Mounier x Saint-Sébastien-Sur-Loire (44) 29 avril 1851 Victorine Fortin

4-Marie Monier x Nantes 28 septembre 1875 Edouard Halbert

3-Madeleine Allard x Nantes 23 septembre 1907 Edouard Halbert

2-mes parents

1-moi

J’ai fait beaucoup de retranscriptions des registres de Ménéac (56) et Merdrignac (22) que je vous ai mis ici en ligne ;

JMerdrignac : baptêmes 1609-1619 notes rapides alpha indexées vues

Merdrignac : baptêmes 1619-1629 notes rapides alpha indexées vues

Merdrignac : baptêmes 1629-1639 notes rapides alpha indexées vues

Merdrignac : baptêmes 1639-1649 notes rapides alpha indexées vues

Ménéac 1566-1579 : baptèmes, retranscription exhaustive. Parrainages filiatifs, lacunes importantes et beaucoup de blancs

Ménéac 1580-1599 : baptêmes, retranscription exhaustive. Parrainages non filiatifs, lacunes importantes.

Ménéac 1600-1625 : baptêmes, retranscription exhaustive. Parrainages non filiatifs, lacunes importantes.

 

mes familles de Ménéac (56) : Dabareul 1600-1720 et Merdrignac | Guillotin 1629-1677 | Lemercier 1556-1750 et Merdrignac | Meance 1578-1730 | Moreul 1600-1740 | Pinel 1629-1670 | Urvoy 1650-1780

mes familles de Merdrignac (22) Amiaux 1610-1780 | Belot 1610-1650 | Chaix 1630-1740 | Cheramy 1621-1650 | Chereu 1611-1640 | Cousdé 1614-1720 | Davy 1610-1614 | Doméon 1621 | Esmeril 1630-1700 | Gaborel 1611-1720 | Gascoin 1620-1697 | Gaultier 1610-1640 | Geffray 1630-1700 | Gilles 1621-1720 | Gorge 1609-1700 | Guyomart 1621-1650 | Hervart 1640-1680 | Jallet 1609-1680 | Labor 1620-1650 | Mabihan 1620-1700 | Michel 1622-1650 | Mousnier 1634-1823 | Ollivot 1630-1700 | Renault  1600-1650 | Surleve  1610-1670 | Trameleu 1635-1680 | Vétil 1629-1700

 

On mariait des filles de 12 ans autrefois en France – La France l’a oublié !

Cliquez sur le titre de l’article pour le lire pleine page

Lorsque j’avais fait ma généalogie Bretonne en 2006, j’avais rencontré beaucoup de mariages de moins de 18 ans voire de moins de 15 ans. Très étonnée, j’avais donc cherché ce qui était alors autorisé, et j’avais publié le droit canonique,  en vigueur jusqu’à la Révolution, sur mon blog :  L’âge au mariage avant septembre 1792

Je me reposais la question avant hier, et puisque l’âge a un peu affaiblie ma mémoire, je pose la question à Google, dont voici la réponse :

J’ai éclaré de rire, car, non seulement Google me référence, mais il m’encadre.

J’ai  éclaté de rire, et vous pouvez en faire autant. Car je peux vous assurer que je n’ai jamais versé le moindre centime à Google, qui fait donc le job bénévolement, tout comme moi, qu’il sait sans doute aussi bénévole.

Donc, avant-hier, replongée dans mes ascendants Bretons, j’avais enfin trouvé le baptême de ma Renée Davy, mariée à 13 ans, enfin, selon l’âge écrit sur son acte de mariage.

Mariage à Merdrignac (22) le 19 février 1678 « Mathurin Moreul, fils de défunts Allain et Helaine Renault, âgé de 30 ans environ, laboureur, et, Renée Davy, fille de Mathurin Davy et de Mathurine Jumel, âgée de 13 ans (sic) tous deux du même village de Boderien en Merdrignac, en présence dudit Mathurin Davy, Pierre Mousset, Janne Gaultier, Guillemete Normant »

Entre le 2 septembre 1665 et le 19 février 1678, il s’est écoulé 4 553 jours soit 12 ans, 5 mois et 17 jours. Donc Renée Davy n’avait pas encore ses 13 ans, et même pas encore 12 ans et demi.

En France, jusqu’au 20 septembre 1792, l’état civil est tenu par l’église catholique. L’église catholique a des règles qui sont fixées par le Droit Canon. Selon le Droit Canon, l’âge pour contracter mariage est de 14 ans pour les garçons, 12 ans pour les filles. Ce n’est que bien plus tard, au 19ème siècle que le Droit Canon sera modifié pour les fixer respectivement à 16 et 14.

Mais, entre le 18 novembre 1640 et le 19 févier 1678, il s’est écoulé 13 607 jours soit 37 ans, 3 mois et 1 jour. Donc, le marié avait 25 ans de plus qu’elle ! Non seulement ce mariage donne ma plus jeune ancêtre, mais aussi il donne le plus grand écart entre époux.

Quand on songe que la France donne aujourd’hui des leçons aux pays qui marient encore les très jeunes filles, je pense qu’elle oublie son passé. Car ce jour je viens de chercher toujours sur le moteur de recherche :

pays qui pratique le mariage des filles très jeunes

et voici les réponses :

Chaque année, 12 millions de mineures sont mariées de force

etc… car le sujet ne manque pas d’articles et publications. Comment avons-nous oublié ? Je pense pour ma part que nous n’avons pas de leçons à donner aux autres, au moins sur ce point.

 

Etude des familles DABAREUL de Ménéac et Merdrignac : mise à jour de mon étude de 2006

Cliquez sur le titre de l’article pour le lire pleine page

J’avais sur mon site en 2006 une magnifique étude des DABAREUL de Ménéac et Merdrignac.

Depuis quelques semaines, relevant exhaustivement les baptêmes de Ménéac 1566-1625, j’ai pu tenter de compléter cette étude DABAREUL.

Hélas, les lacunes sont si nombreuses, que les diverses branches ne peuvent être racordées. Impossible de raccorder les diverses familles entre elles, et j’ai émis beaucoup de réserves à toutes les hypothèses.  Une chose est certaine, il n’y a aucun DABAREUL à Ménéac avant 1600. Je vous mets en ligne ce jour mon étude des familles DABAREUL mise à jour au vue de tous mes relevés de Ménéac :

Ménéac 1566-1579 : parrainages filiatifs mais lacunes importantes et beaucoup de blancs

Vous avez aussi sur ce blog mon relevé exhaustif des baptêmes de Ménéac 1580-1599

Et surtout malgré l’absence de parrainages parlants, c’est à dire donnant des traces de parentèle, dans la génération 1600-1625 que je vous ai mis en ligne