7 réponses sur “« Je mis ma main sur tes tétins » : extrait trouvé dans les archives du notaire HUOT, Angers 1521

  1. Etonnant et très rigolo ! Et pas courant du tout j’imagine. Dommage que ce poême (ou chansonnette) ne soit pas complet(ète).

      Note d’Odile !

    c’était une feuille volante entre deux actes, et telle que je vous l’ai mise.
    Sur le dessin, je vois bien 2 profils homme/femme.
    Odile

  2. le clerc s’ennuyait et se rêvait poète…

      Note d’Odile :

    Oui, sans doute.
    Je reste cependant sur ma soif, car l’écriture est typique de celles bien plus anciennes d’au moins un siècle plus tôt.
    Sans doute Jean Luc Deuffic, qui est un médiéviste, pourrait nous la situer.
    Odile

  3. -La lettre première est particulièrement remarquable.
    -Les graffitis sur les registres.
    -A Villevêque en 1616-1661 S- (vue 108).
    et en 1661 Jacques Leloyer ,docteur en Théologie,curé de Villevêque ,semble se portraiturer.( 1650- 1673-BMS. (vue 112)

    « Il met des sentences de Virgile et d’Horace à ses registres et s’était fait une réputation ,avec une recette contre la rage,qui se distribuait officiellement et se réimprimait encore au XVIIIe siècle. »
    (DH .C .Port.)

  4. Il me semble avoir vu ce type d’écriture sur des fragments de chartiers de la fin XVe-début XVIe s. en Mayenne. Il me semble qu’ici l’écriture est soignée, contrairement à ce que l’on rencontre le plus souvent dans les registres notariés.

  5. très drole ce petit papier parmi des papiers notariaux sans doute un futur poète… madame Halbert je vous remercie très sincèrement de votre petit mot . Mais grace à vous je peut dire que ma généalogie dOYSSEAU c est très bien étoffer car nous cherchions surtout dans les cote d armor dont nous pension que notre berceau familiale s y trouvait . et je trouve que tres franchement j ai essayé beaucoup de site vraiment le votre arrive en tete…car les retranscriptions sont authentiques… Madame je vous félicite de votre travail. ce qui fait que tous les soirs votre site est mon livre de chevet… Amicalement .MME de la Hardouinais..

  6. j ai oublier de vous que dans la ville que j habite en 1910 notre oncle de la Hardouinais se presentait aux elections et dans les archives de l époque nous avons trouver un bulletin avec comme inscription NI BLANC NI BLEU VIVE LES ROUGE Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.