VIVRE SANS EPAULES – astuces ordinateur : la trackball au lieu de la souris !

J’ai perdu mes épaules depuis des années. J’ai alors reçu d’un médecin de médecine physique le plus extraordinaire conseil : BATTEZ-VOUS ! Chaque jour je le remercie ! Je viens partager avec vous mes astuces pour me battre. J’ai un avantage culturel, car à mon époque on apprenait à coudre pour le bac : je modifie les vêtements, et même je les fais, etc… LISTE DE MES ASTUCES POUR VIVRE SANS EPAULES

    Je partage mes astuces pour vivre épaules bloquées et ma grande passion pour l’informatique. Donc l’informatique ergonomique et sans souris mais une trackball. La main repose confortablement sur la souris qui ne remue pas mais mon pouce remue et les clics avec les autres doigts. J’ai la filaire, car j’évite les ondes en immeuble, même la wi-fi, je préfère mon cable, il y a tellement d’autres ondes avec tous les voisins etc… et cela fait 19 ans que je suis à la trackball, enfin, j’ai déjà racheté une seconde, car j’avais fini par encrasser la balle… Un ordinateur ergonomique, qui est un bureau de pro, comme le fait DELL dont j’ai depuis 19 ans un écran, qui se règle dans tous les sens et positions, une merveille d’ergonomie. Je pense que tous ceux qui se vantent de modernité avec des tablettes, ordinateurs portables etc… se préparent des douleurs, car leurs prétendus modernités sont tout sauf ergonomiques.

VIVRE SANS EPAULES – astuces : vivre sans parapluie grâce au chapeau de feutre, comme nos ancêtres !

J’ai perdu mes épaules depuis des années. J’ai alors reçu d’un médecin de médecine physique le plus extraordinaire conseil : BATTEZ-VOUS ! Chaque jour je le remercie ! Je viens partager avec vous mes astuces pour me battre. J’ai un avantage culturel, car à mon époque on apprenait à coudre pour le bac : je modifie les vêtements, et même je les fais, etc… LISTE DE MES ASTUCES POUR VIVRE SANS EPAULES

    • Je partage mes astuces pour vivre épaules bloquées. Aujourd’hui, voici comment j’affronte tous les temps sans parapluie, puisque je ne peux plus le porter depuis 19 ans.
  • Le chapeau a quasiment disparu – pourtant dans mon enfance (avant, pendant et après la guerre) il était même obligatoire à la messe, et signe d’élégance de toutes les femmes. Et bien sûr les chapeliers ont été les premières victimes de cette disparition.
  • Ainsi, à Clisson en 1887 : Chapeliers : Levron, Barbotin, à Notre-Dame. Dourneau. Machereau. Martin, à la Trinité
  • et toujours à Clisson, cette fois en 1938 : Chapeliers : Boutin-Barbotin, ville ; Levron, ville ; Braud Théodore, à la Trinité ; Chiron, ville.
  • Et de nos jours en 2019 il n’existe plus de chapeliers à Clisson, et il faut aller soit à Cholet soit à Nantes, ou se rendre à l’immense marché du vendredi, qui lui est resté un moment important de Clisson. Ou, sur Internet : https://www.chapellerie-traclet.com/fr/
  • Nos ancêtres, avant le parapapluie, étaient pourtant toujours à pied, plus rarement à cheval, et encore plus rarement en voiture à cheval, sur les routes, quelque soit le temps. Grâce au chapeau de feutre, totalement imperméable.
  • C’est ainsi que depuis 18 ans je ne peux plus porter de parapluie avec mes épaules, et c’est en me souvenant que nos ancêtres savaient s’en passer que je suis revenue au chapeau de feutre. Pure merveille depuis des années ! J’ai même à mon actif 2 averses mémorables de grêle, et pas un cheveu mouillé à mon retour !
  • Mais j’avoue que je passe souvent pour une originale parce que je porte un chapeau, et sur le chapeau je n’ai pas écrit « JE NE PEUX PAS PORTER DE PARAPLUIE ET JE RESTE A L’ABRI AVEC MON CHAPEAU »
  • Et pire, en hiver, personne ne se couvre la tête, enfin presque personne. Et cela c’est choquant car le chapeau tient chaud. Et je ne suis pas persuadée que la tête nue quand il fait 0° soit sain pour les personnes âgées.

VIVRE SANS EPAULES – astuces : dans les transports en commun

J’ai perdu mes épaules depuis des années. J’ai alors reçu d’un médecin de médecine physique le plus extraordinaire conseil : BATTEZ-VOUS ! Chaque jour je le remercie ! Je viens partager avec vous mes astuces pour me battre. J’ai un avantage culturel, car à mon époque on apprenait à coudre pour le bac : je modifie les vêtements, et même je les fais, etc… LISTE DE MES ASTUCES POUR VIVRE SANS EPAULES

  • Je partage mes astuces pour vivre épaules bloquées. Aujourd’hui, voici comment je fais dans les transports en commun.Auparavant permettez-moi de vous dresser un bref tableau des transports en commun de Nantes Métropole.
  • Nombreux trams
  • Nombreux « Busways à accordéon » très longs mais peu de places assises
  • Trés nombreux ronds-points, de toutes dimensions, même aussi petits qu’une roue de vélo.
  • Des moteurs puissants et des freins encore plus puissants
  • Et bien sûr, des inconscients qui coupent avec plaisir la voie, puisque les freins sont si puissants. Et avec l’ère des trotinettes électriques on verra encore pire.
  • Mais surtout, jamais personne ne cède sa place à une personne âgée. Que ce soit pour monter dans le véhicule où tout le monde vous bouscule pour monter avant vous, que dans le véhicule. Même quand une place se libère, tous foncent dessus avant vous, sans vous voir. Remarquez ils ne regardent que leur téléphone.
  • Il y a 18 ans, lorsque j’ai perdu mes épaules, j’ai été un moment dans la peur (le terme est faible) et je redoutais les transports en commun.
  • Puis j’ai rapidement surmonté ma peur, voici comment :
  • TOUJOURS SE POSITIONNER PERPENDICULAIREMENT AU CHAUFFEUR, REGARDANT LA RUE ET NON L’AVANT DU VEHICULE
  • ECARTER LES PIEDS et les mettre en éventail : PLUS ILS SONT ECARTÉS ET EN EVENTAIL MEILLEURE EST VOTRE STABILITÉ – 
  • EN CAS DE FOULE ET IMPOSSIBILITÉ DE TENIR UNE POIGNÉE, REPÉRER UN HOMME FORT ET SE METTRE DERRIERE LUI, et en cas de coup de freins puissants, vous tomberez sur lui
  • et surtout faire comme on vous apprend actuellement pour voyager dans l’espace : OUBLIEZ que vous avez laché prise, car il ne se passera rien de dommageable pour vous et les autres.

 

Mais au fait, je vous ai dit que personne ne laisse sa place aux personnes âgées. C’est faux, on m’a une fois cédée la place, et j’étais tellement ahurie que je me vois encore répétant d’immenses MERCI sans pouvoir cesser les MERCI. Et une autre fois, il m’est arrivé un moment merveilleux. Le busway bondé, non loin de moi, mon regard croise une autre personne aux cheveux blancs, aussi debout : un homme que je dirais « d’Afrique du Nord ». Il me regardait, je lui souris. Il entame la conversation « Vous aussi ! ». Jamais je n’oublierai cette exclamation, pleine d’un immense vécu. Il avait manifestement toujours pensé que son origine était la cause de sa station debout, et il voyait qu’une vieille était traitée de la même façon. Et je lui réponds « c’est toujours ainsi… » Jamais je n’ai oublié cet instant d »échange … voyez ma LISTE D’ASTUCES POUR VIVRE SANS EPAULES

VIVRE SANS EPAULES – astuces vêtements : fermeture éclair au milieu devant

J’ai perdu mes épaules depuis des années. J’ai alors reçu d’un médecin de médecine physique le plus extraordinaire conseil : BATTEZ-VOUS ! Chaque jour je le remercie ! Je viens partager avec vous mes astuces pour me battre. J’ai un avantage culturel, car à mon époque on apprenait à coudre pour le bac : je modifie les vêtements, et même je les fais, etc… LISTE DE MES ASTUCES POUR VIVRE SANS EPAULES

Je partage mes astuces pour vivre épaules bloquées. Aujourd’hui, je vous présente l’une de mes astuces pour les vêtements. Je suis une inconditionnelle de la jupe. Or les jupes ont toutes la fermeture éclair sur le côté ou au milieu derrière. C’EST TOUT BONNEMENT IMPOSSIBLE et difficile de fermer devant puis tourner la jupe fermée pour remettre la fermeture éclair à gauche ou derrière !!! bien trop difficile et surtout cause de douleurs !!! On trouve très très peu de jupes évasées capables d’être portées devant-derrière, de sorte que la fermeture éclair viennent se positionner milieu devant.  J’en ai, mais elles sont très très rarissimes. La seconde solution consiste à les faire ou faire faire, évasées, fermeture éclair devant. Elles sont faciles à faire. Par exemple 6 panneaux évasés etc… J’en fais et je les porte. Une couturière professionnelle vous prendra 100 euros, mais cela vaut le coût ! Enfin, si vous préférez un beau tissu, voici le site fabrication française de la fabrique de tissus CARDAILHAC

VIVRE SANS EPAULES – astuces vêtements : supprimer les cols

J’ai perdu mes épaules depuis des années. J’ai alors reçu d’un médecin de médecine physique le plus extraordinaire conseil : BATTEZ-VOUS ! Chaque jour je le remercie ! Je viens partager avec vous mes astuces pour me battre. J’ai un avantage culturel, car à mon époque on apprenait à coudre pour le bac : je modifie les vêtements, et même je les fais, etc… LISTE DE MES ASTUCES POUR VIVRE SANS EPAULES

Je partage mes astuces pour vivre épaules bloquées. Aujourd’hui, je vous présente l’une de mes astuces pour les vêtements. Quand on ne peut plus mettre correctement un col, et que dans l’ascenceur, au lieu de vous dire « bonjour », on vous dit « vôtre col est mal mis », il n’y a qu’à supprimer les cols.

Une qui les a tous supprimés, sans doute parce qu’un conseiller en image lui a fait remarquer qu’elle n’avait pas de cou, donc le col l’engonçait, et il fallait des vestes sans col, c’est Madame MERKEL. Ses vestes, et un pli creux dans le dos, c’est le rêve. C’est assez facile de supprimer cols et/ou capuches de la plupart des vêtements, avec une paire de ciseaux. Laisse un tout petit peu de tissu, et on le rentre à l’intérieur avec un tout petit surget. Si on ne peut faire un petit surget invisible, ce qui est le cas de mon manteau de laine, violet, voici ma solution. Prenez un l’un de vos vieux foulards, du bon temps où ils étaient carrés par exemple, ou autre plus moderne s’il vous va mieux. Vous le fixez au manteau juste en 3 petits endroits : milieu du dos, et sur les 2 côtés devant, de sorte qu’installé définitivement en foulard sur le manteau, il cache le col coupé à cru (rassurez vous les tissus ne s’effilochent pas pour autant qu’ils sont coupés, et une fois caché ainsi, c’est ni vu ni connu.) et après avois laborieusement enfilé le manteau vous pouvez attraper les 2 bouts du foulard qui se trouvent désormais devant et vous pouvez les nouer. Et personne ne vous fera plus remarquer que votre col est mal mis ! Ceci dit, il y a aussi la solution extrême : faite une veste comme Madame MERKEL en lui faisant un pli creux dans le dos. J’en fais une en ce moment, car j’arrive à coudre à la machine. A la semaine prochaine, on voit les fermetures éclairs. Et oups ! on oublie ensemble les jours, où comme moi sans doute, après s’être très laborieusement habillée, il a fallu le soir se déshabiller… au cutter. Eh oui, cela m’est arrivé !!!

VIVRE SANS EPAULES – astuces vêtements : faire un pli creux dans le dos

J’ai perdu mes épaules depuis des années. J’ai alors reçu d’un médecin de médecine physique le plus extraordinaire conseil : BATTEZ-VOUS ! Chaque jour je le remercie ! Je viens partager avec vous mes astuces pour me battre. J’ai un avantage culturel, car à mon époque on apprenait à coudre pour le bac : je modifie les vêtements, et même je les fais, etc… LISTE DE MES ASTUCES POUR VIVRE SANS EPAULES

Je vais partager avec vous mes astuces pour me battre. Vous verrez mes astuces pour les vêtements, ma cuisine, mon lit etc… et même la toilette. Aujourd’hui, je vous présente l’une de mes astuces pour les vêtements. Quand on ne peut plus enfiler un vêtement et se déshabiller comme tout le monde, le point faible est la largeur du dos du vêtement.

ASTUCE : PLI CREUX DANS LE DOS DES VêTEMENTS

J’ai créé un grand pli creux dans le dos, c’est facile à faire et c’est fou ce qu’il apporte, surtout quand la mode est aussi peu faîte pour nous !

Je coupe le vêtement de haut en bas dans le milieu du dos. Surtout n’hésitez pas, et ceux que cela dérange, on s’en fout !

Je prépare une bande de 40 cm de largeur et de la hauteur du dos.

Je l’insère, par 2 coutures latérales.

Et je replis à l’encolure. Peu importe si le pli est ceux à l’intérieur ou à l’extérieur (l’amplitude gagnée, soit environ 36 cm) est la même.

Peu importe la couleur de la bande, mais il est certes préférable de mettre un tissu uni, et s’il tranche totalement par la couleur, c’est encore plus esthétique.

Bien sûr, j’ai quelques heures d’aide par semaine, et ce n’est pas moi qui pose la machine à coudre sur la table. Elle est très légère et peu onéreuse (Lidl)