Hier, 26 mai, mon lit a été fait pour la 1ère fois depuis le 9 mars

C’était un grand jour, sans l’aide à domicile (l’ADAR me considère comme non fragile, et donc non prioritaire depuis le 9 mars), mais avec une femme de ménage au CESU, avec masque.

Mon lit depuis le 9 mars n’est plus du tout bordé, ni en bas ni en haut, car même les draps housse, je ne peux les installer sans mes épaules, donc j’ai coupé d’anciens draps de chanvre épais, et sans rien border ni en haut, ni en bas, ni sur les côtés, je m’étale, avec ma machine RESPIRONICS car je dors avec son tuyau dans le nez, et je ne bouge pas.

Mais hier, grâce à la femme de ménage, tout a été changé et aspiré, car j’ai d’autres misères et cela est nécessaire.

Je reviens demain vers vous avec la suite de l’histoire d’Edouard.

Odile

qui vit désormais dans un appartement à nouveau propre et agréable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *