Journal d’Etienne Toysonnier, Angers 1683-1714 (début 1685)

1685 : janvier, février, mars, avril, mai, juin

Journal de Maître Estienne TOYSONNIER, Angers, 1683-1714
Numérisation par frappe du manuscrit : Odile Halbert, mars 2008. Reproduction interdite.
Légende : en gras les remarques, en italique les compléments – Avec les notes de Marc Saché, Trente années de vie provinciale d’après le Journal de Toisonnier, Angers : Ed. de L’Ouest, 1930

  • Le 2 janvier 1685, monsieur Grimaudet de la Croiserie, veuf de feüe Melle de La Forest d’Armaillé, duquel mariage il y a une fille, épousa en secondes noces mademoiselle Verdier fille de monsieur Verdier, conseiller honnoraire au siège présidial, docteur régent de droit français, et de dame Dodier. Il est fils de Mr Grimaudet et de feue dame Boylesve sœur de feu Mr Boylesve de la Maurousière.
  • Le 4 (janvier 1685) mourut le sieur Rousseau chirurgien au faubourg de St Michel. Il a laissé 4 petits enfants.
  • Le 6 (janvier 1685) mourut la femme de feu Mr de la Roussardière de Roüillon gentilhomme. Elle était âgée de 78 ans ; elle s’appelait madame d’Héliand.
  • Le 10 (janvier 1685) le fils de Mr Berthelot cy-devant auditeur des Comptes en Bretagne épousa la fille de feu Mr Chotard de la Sablonnière et de demoiselle Chevrollier.
  • Le 16 (janvier 1685) monsieur Cebron Sr de la Vilette, fils de feu Mr de la Vilette Cesbron, et de dame de St Hénys, épousa la fille de feu Mr des Gaudrais Trochon cy-devant marchand de draps de soye et de demoiselle de la Bouillière Besnard.
  • Le 22 (janvier 1685) monsieur de l’Épinay Lemarié, conseiller au siège présidial de cette ville, fils de monsieur Lemarié, cy-devant conseiller audit siège, et à présent sénéchal de Beaufort, épousa madame Trouillet de l’Echasserie, veuve de feu Mr Trouillet de l’Echasserie, duquel mariage il y a une fille ; elle s’appelle Briand, fille d’un pauvre laboureur de campagne ; elle doit sa fortune à monsieur Briand, intendant de la maison des Dames princesses de Carignan, son oncle, qui lui a fait de grands avantages.
  • Le 18 (janvier 1685) mourut monsieur Charlet notaire ; il avait épousé … ; il a laissé plusieurs enfants.
  • Le 23 (janvier 1685) mourut monsieur Neveu Sr de Pouancé ; il avait été cy-devant assesseur au siège présidial de cette ville. Il avait épousé madame Ogeron dont il y a plusieurs enfants, un fils conseiller au Parlement de Bretagne, une fille veuve de monsieur Crespin de la Chabosselaye, gentilhomme, et plusieurs religieuses ; il était âgé de 70 ans.
  • Le 27 (janvier 1685) monsieur Grimaudet cadet, fils de Mr Grimaudet et de défunte dame Boylesve, épousa la fille de Mr Rrouillet conseiller honoraire au siège présidial et prêtre depuis quelques mois, et de feu madame Héard.
  • Le mesme jour (27 janvier 1685) mourut la femme de défunt Mr Rousseau Me apothicaire ; elle s’appelait du Houx.
  • Le 30 (janvier 1685) mourut la femme de feu Mr Bardin âgée de 98 ans ; elle s’appelait Hernault ; elle n’a point laissé d’enfants.
  • Le 1er jour de février (1685) monsieur Gilles chevalier sieur de la Grüe, gentilhomme, fils de feu monsieur Gilles Sr de la Grue et de défunte madame Chotard épousa la fille de feu monsieur Eveillard président de la prévosté et de la dame Avril. (je connais des Gilles de la Rue, qui ne sont pas gentishommes, et je suis perplexe ! J’en descends par les Trochon.)
  • Le mesme jour (1er février 1685) le sieur Aubert cy-devant marchand en soye, veuf de madame Cordon, épousa la fille de monsieur Fortin aussy marchand en soye et de madame …
  • Le 6 février (1685) Mr de la Naüe Maunoir, fils de défunts Mr Maunoir Me perreyeur et de Delle Doublard, épousa la fille de défunts Mr Guesdes clerc de palais et de la Delle Chaussée.
  • Le 10 (février 1685) monsieur de la Bouchetière Aubin, avocat, se fit installer en la charge de substitut de monsieur le procureur du Roy possédée cy-devant par monsieur Hamelin.
  • Le 12 (février 1685) monsieur Lefort avocat au siège présidial de cette ville, fils de feu Mr Lefort greffier en l’élection et de madame … épousa la fille de feu Mr Berthelot marchand de bétail demeurant à Longué et de madame …
  • Le 14 (février 1685) monsieur de Louzil Avril se fit installer en la charge de conseiller au siège présidial possédée par Mr Dupont sieur d’Auville.
  • Ce mesme jour (14 février 1685) Mr Tripier écuyer Sr de Beauverger épousa la fille de feu Mr Doublard bourgeois et de Delle Suzanne Gasté. Mr Lebreton, avocat, a aussy épousé une de ses sœurs, Mlle Doublard.
  • Ce mesme jour (14 février 1685) mourut le Sr Pelletier Sr de Terrière, Me chirurgien. Il avait fait abjuration de la religion prétendue réformée depuis trois ans ; sa femme extrêmement opiniastre fut tellement touchée des circonstantes chrétiennes de sa fin, qu’elle fit aussy abjuration deux jours après sa mort.
  • Le 14 (février 1685) monsieur Trouillet conseiller au siège présidial se fit installer dans la charge de lieutenant particulier possédée par monsieur Louët.
  • Le 20 (février 1685) monsieur Cadotz, avocat, fils du défunt sieur Cadotz surnommé la foudre du palais, épousa la fille de monsieur Hunault médecin et de mademoiselle Jurois.
  • Le mesme jour (20 février 1685) on a commencé à démolir le temple des Huguenots de Saumur.
  • Le 27 (février 1685) monsieur Doublard avocat fils de monsieur Doublard cy-devant marchand droguiste et de la défunte dame Delorme épousa la fille des défunts Sr Ponceau clerc de palais et de la dame …
  • Le 28 (février 1685) le fils de Mr Brondeau de la Gaulerie bourgeois et de la du Brossé Minée, épousa la fille de Mr Gasté avocat et de la Delle Boutin.
  • Le 1er mars (1685) le fils de monsieur de la Brunetière Deroye et de la dame Verdier épousa mademoiselle du Riveau.
  • Le 6 (mars 1685) monsieur Ducerne notaire veuf de madame Lemasson, duquel mariage il y a une fille, épousa la fille du feu Sr Tremblay et de la dame…
  • Le 9 (mars 1685) monsieur Loüet fils de monsieur Loüet cy-devant lieutenant particulier au siège présidial et de défunte madame Serezin fille du feu Sr Serezin notaire, se fit installer en la charge de conseiller au siège possédée cy-devant par Mr Trouillet à présent lieutenant particulier.
  • Le 9 (mars 1685) la déclaration du Roy pour la réduction des officiers en l’élection et de la suppression et incorporation des officiers du grenier à sel à ladite élection fut publiée. L’élection n’est plus composée que d’un président d’un lieutenant d’un procureur du Roy de deux éleus et de deux contrôleurs au grenier à sel incorporés à ladite élection, et tous les éleus avec eux dans la qualité d’éleus grenetiers.
  • Le 4 (mars 1685) monsieur de Bédière de la province de Normandie épousa la fille de Mr Hameau du Marais cy-devant marchand droguiste et de la dame Bault.
  • Dans ce mesme temps (4 mars 1685) Mr Cottereau Sr du Rocher commis de Mr de Boissimon fils du Sr Cottereau sergent épousa la veuve du feu Sr …
  • Le Sr Guilbault commis au greffe de la prévôté fils du feu Sr Guilbault et de la dame Beirie épousa la fille du Sr… de Villevêque.
  • Le 17 (mars 1684) le Sr Ouvrard Me boulanger, mari de …, auparavant veuve de défunt Me Cottin, aussy boulanger, duquel 1er mariage il y a eu deux garçons insensés qui sont morts, et une fille mariée au Sr Gratien clerc de palais, mourut. Il était âgé de 40 ans, fort et vigoureux. Il semblait qu’il devait affronter la mort ; les excès du vin ont fort avancé ses jours. Il n’a point laissé d’enfants.
  • Le 22 (mars 1685) madame de Soucesles et madame … sa mère, de la religion prétendue réformée, firent abjuration entre les mains de Mr l’Evesque d’Angers dans la maison de Soucesles. C’est une femme d’un grand mérite et d’une vertu consommée. Monsieur de Soucesles gentilhomme son mari avait fait abjuration depuis 20 ans.
  • Le 5 avril (1685) Mr Cireul garçon âgé de 34 ans, fils de feu Mr Cireul avocat au siège présidial de cette ville et de demoiselle … mourut regretté de ses amis et particulièrement de Mr de la Hamardière Neveu auquel il a fait un grand don par son testament.
  • Le 15 (avril 1685) mourut mademoiselle Boucicault femme du feu sieur Boucicault lequel avait toute sa vie couru les commissions ; elle a laissé une fille et un garçon ; elle s’appelait Berthelot.
  • Le 14 (avril 1685) mourut la femme du feu sieur de la Combre Garciau vivant avocat au siège présidial ; elle a laissé deux enfants, Mr Garciau … au Parlement de Paris, et une fille qui a épousé Mr Cherot avocat au siège ; elle s’appelait …
  • Le 16 (avril 1685) mourut la femme de monsieur des Briottières Delesrat cy-devant conseiller au siège présidial de cette ville. Elle s’appelait Me Apvril.
  • Le 17 (avril 1685) mourut la femme du sieur de la Gaunoue Legras ; elle a laissé trois petits enfants ; elle s’appelait Hubert.
  • Le 21 (avril 1685) mourut le Sr Rigault huissiesr audiencier au siège de la prévosté de cette ville.
  • Le 1er may (1685) monsieur Renou Sr de la Féauté conseiller au siège présidial de cette ville, fut élu maire de cette ville au lieu et place de monsieur Charlot.
  • Le 4 (mai 1685) la femme de monsieur Decorce, avocat, mourut d’un abcès au téton ; elle a souffert pendant plus d’un an ; elle n’a point laissé d’enfants ; elle s’appelait Gabrielle Gault.
  • Le 7 (mai 1685) mourut monsieur de Louches prêtre Cordelier ou semi-prébendé à St Maurice ; c’était un homme fort agréable. Il était âgé de 48 ans ; il est mort d’une pleurésie.
  • Le 13 (mai 1685) il se fit une procession générale de St Maurice à St Aubin. On y porta le chef de Saint-Loup. Monsieur d’Angers y célébra la messe. C’était pour la disposition du temps et à cause de la grande sécheresse. Il plut abondamment le lendemain, grâces à Dieu.
  • Le mesme jour (13 mai 1685) monsieur Chotard de la Sablonnière conseiller au siège présidial fils de défunt Mr Chotard et de la demoiselle Chevrollier, épousa la fille de Mr Trouillet prêtre cy-devant conseiller au siège présidial et de la défunte dame Héard ; elle était veuve de feu Mr Pecherat aussy conseiller audit siège dont il n’y a point d’enfants ; elle s’appelle Marie Trouillet.
  • Le 15 (mai 1685) monsieur Mabit fils de défunt monsieur Mabit marchand droguiste et de la dame Leconte épousa la fille de Mr Gandon aussy marchand droguiste et de la dame Théard.
  • Le 18 (mai 1685) monsieur Héard de Boissimon prêtre fils de monsieur de Boissimon conseiller honoraire au siège présidial et directeur général des gabelles et de la dame Doublard se fit installer en la charge de conseiller audit siège présidial cy-devant possédée par monsieur de la Marre Bault chanoine en l’église de cette ville.
  • Le 22 (mai 1685) mourut la femme de monsieur Audoüin, sieur de Dane, docteur ès droit ; elle s’appelait Ménage, fille de défunt monsieur Ménage avocat du Roy et de la dame Foussier de la Cassinerie.
  • Le 23 (mai 1685) mourut la femme de monsieur Carré notaire royal en cette ville, âgée de 56 ans. Elle s’appelait Chesneau fille de feu Mr Chesneau aussy notaire en cette ville.
  • Le 2 juin (1685) mourut la femme de Mr Goubault Me chirurgien en cette ville, âgée de 25 ans, d’une grande maladie de langueur. Elle s’appelait Perrine Salais, fille de défunts Salais commis au greffe du présidial de cette ville et de la dame Richard ; elle a laissé quatre enfants en fort bas âge.
  • Le mesme jour (2 juin 1685) mourut monsieur Rouillard marchand. Il avait épousé défunte dame Louis Angoulant ma cousine germaine fille de défunt Julian Angoulant marchand droguiste et de Louise Guillot ma tante. Il n’a laissé qu’une fille.
  • En ce mesme jour (2 juin 1685) mourut monsieur Bidet prêtre curé de Ste James proche les Ponts de Cé, âgé de 58 ans. C’était un très honnête homme et d’un grand mérite.
  • Le 5 (juin 1685) le fils de monsieur Cupif sieur de la Béraudière épousa la fille de défunt Mr Thomas Sr des Jonchères, avocat, et de Delle Hunault.
  • Le 6 (juin 1685) monsieur Moreau cy-devant notaire royal en cette ville. Cet homme avait été dans une grande fortune avancée en peu de temps et pendant cet éclat il a marié son fils, conseiller au siège présidial, avec madame de la Cassinerie Foussier, une fille de monsieur de Loube de l’Ambroise, et une autre avec monsieur Gille seigneur de la Grüe ; il y a trois garçons ecclésiastiques. Il a eu le déplaisir avant sa mort de se voir déchiré par un très grand nombre de créanciers ; sa femme est morte depuis trois ans ; elle devint aveugle sur la fin de ses jours ; elle s’appelait Nouleau.
  • Le 10 (juin 1685) mourut la femme du sieur Dupuy huissier audiencier au siège présidial ; elle sappelait Moreau nièce du Sr Moreau cy-dessus ; elle est morte en couches d’un enfant monstrueux ; il avait les yeux grands comme une assiette.
  • Le 11 (juin 1685) le fils du feu sieur Pierre Sr de la Plante vivant marchand droguiste en cette ville et de la dame … épousa la fille de défunts Mr Ganches sieur du Brossé et de la dame Toublanc.
  • Le 14 (juin 1685) mourut la femme de monsieur de la Cour Lemanceau ; elle a laissé huit enfants ; elle s’appelait de l’Estang. Cette femme était du bon air.
  • Le 22 (juin 1685) mourut monsieur Grimaudet prêtre ancien religieux de l’abbaye de St Aubin.
  • Le 24 (juin 1685) mourut monsieur Legout Me chirurgien de cette ville ; il était âgé de 73 ans.
  • Le mesme jour (24 juin 1685) mourut mademoiselle de la Marvalière ; cette fille était bien faite, belle, du bel air et du beau monde ; elle était âgée de 24 ans.
  • Le mesme jour (24 juin 1685) mourut la femme de défunt monsieur Richard, huissier audiencier au présidial ; elle s’appelait Malbranche ; elle a laissé un garçon et deux filles.
  • Le 26 (juin 1685) mourut monsieur Legoust maître chirurgien, âgé de 70 ans. (il l’a déjà dit plus haut)
  • Le mesme jour (26 juin 1685) le fils du sieur Coignard, cy-devant hôte du Griffon, épousa la fille de la dame veuve Ménager, marchand à la Poissonnerie.
  • Le mesme jour (26 juin 1685) mourut monsieur Maugars sieur de la Gancherie marchand ferron ; il a laissé 8 enfants.
  • Le 28 (juin 1985) mourut la femme de monsieur Ferrand docteur en médecine ; elle s’appelait Renée Chotard ; elle a laissé plusieurs enfants, une fille a épousé Mr Pillegault sieur de Louvrinière et une autre monsieur …
  • Journal de Maître Estienne TOYSONNIER, Angers, 1683-1714
    Numérisation par frappe du manuscrit : Odile Halbert, mars 2008. Reproduction interdite.
    Légende : en gras les remarques, en italique les compléments – Avec les notes de Marc Saché, Trente années de vie provinciale d’après le Journal de Toisonnier, Angers : Ed. de L’Ouest, 1930
    Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet seule une citation ou un lien sont autorisés.

    3 réponses sur “Journal d’Etienne Toysonnier, Angers 1683-1714 (début 1685)

    1. Report des commentaires parus dans mon ancien blog :
      Stanislas, le 2 avril : « le chef de Saint-Loup » doit être une relique, la tête d’un saint Loup. un saint Loup évêque d’Angers, fête le 17 octobre.

      Marie, le 2 avril : Peut-être le chef d’une confrérie de St loup, venue du fond des âges, (crée en 1153 ?), on y exposait chasses et reliques. Existait elle en Anjou ?

      Marie, le 2 avril : « Journal Toysonnier »Mariage à Villevêque, le 19 1 1685 de André Guilbault ,greffier du siège de la prévoté, fils de Gilles Guilbault de St Maurille d’Angers,et de Marthe Libert (alias Lebert ?),avec Jeanne Aubert, fille de Pierre Aubert et de Louise Garnier.( A M . Villevêque )

      Sarah, le 2 avril : la fille d’un » pauvre laboureur » dont l’oncle est intendant d’une famille princière,ne devait pas être si pauvre que cela…Les riches laboureurs existaient pourtant…Je pense à la fable de La Fontaine…Le mépris des bourgeois des villes pour le métier de leurs ancêtres ne date donc pas d’hier!

    2. -Suite à la note précédente de Mme O Halbert, concernant les Gilles de La Rue.
      (Journal Toysonnier 1683-1714)

      E.2624.(Carton.)-11 pièces,papier.
      -1693-1789.-GILLES.
      -Partage de la succession de Charles Gilles de Volennes et de Philippe Jouet, sa femme, entre Gilles de Volennes, major au régiment de Blaye, Jean-Jacques Chanteloup sieur de Porte-Bise,René-Gilles de Volennes,sieur d’Aubigny, Claude-Gilles de Volennes,sieur de Grassigny, Isabelle-Louise Chotard,veuve de Jacques-Gilles de Volennes,sieur de La Chauvrière; -testament de Pierre-Gilles de Volennes, commandant de la redoute et bourg d’Andaye au pays de Labour,portant legs aux pauvres d’Andaye de sa tapisserie, sa batterie de cuisine » et quelques autres petits meubles;  » à madame Flamboisière, »commandante du château neuf de Bayonne, « six cuillers,six fourchettes,deux flambeaux d’argent,une salière d’argent »et une toilette de femme, »etc; -procès-verbal d’apposition de scellés sur les meubles, d’Anne Gilles de La Grue; -hommage rendu à Chalonnes par Alexandre-Victor Gilles de Fontenailles, pour ses terres du Plessis-Raymond et des Ruaux,etc.
      (Série E.Titres de famille.AD du Maine et Loire.C.Port.)

        Note d’Odile :

      Il s’agit d’une famille GILLES qui semble différente de la mienne, qui est aussi celle de Symphorien, et que vous trouvez en clicquant cette phrase qui est un lien

    3. -Dans votre famille GILLES.

      Michel Desnos x Françoise Maubert.
      dont Louise X avec Michel Le Meunier,dans la chapelle de Noirieux,paroisse de Briollay,le 9 11 1683.
      .-Michel Le Meunier,sieur de La Suardière,fils de déf Michel Le Meunier,et de Symphorienne de La Porte,paroissiens de St Pierre de la ville d’Angers,et Louise,fille de Michel Desnos et de Françoise Maubert,paroissiens de Villevêque.
      -Présents Michel Maubert,oncle de la mariée,Mathurin Le Commandeux,cousin germain du marié.Jacques Yrer,chapelain en l’église de Soucelles.Christophe Brouard ,notaire royal.(signé Meunier )
      -(AM de Villevêque (BMS-1676-1684 -vue 180)

    Répondre à OH Annuler la réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *