René Buscher acquiert une métairie à Loiré, 1654

l’acte est classé chez lui, dans son fonds aux Archives Départementales, mais c’est en fait Gouyn qui est le notaire.
Le montant est très élevé, et donc plus de la moitié de la somme à crédit à payer à beaucoup de personnes auquel le vendeur devait de l’argent. L’acte est donc surchargé et barré partout et je vous en mets l’essentiel car il est de fait très long.

Cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E36 – Voici ma retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 28 janvier 1654 avant midy, par devant nous René Buscher (il a barré « René Buscher » et au sessus écrit « Jean Gouyn ») notaire royal à Angers fut présent en personne estably soubzmis messire René Leclerc abbé de Sauteray demeurant en cette ville paroisse saint Morice, lequel a confessé avoir ce jourd’huy vendu quitté céddé délaissé et transporté et encores par ces présentes vend et transporte et promet garantir de tous troubles évictions et empeschements quelconques descharger d’hypothèques et en faire cesser les causes vers et contre tous
à Me René Buscher notaire de cette cour demeurant en cette ville paroisse st Maurille à ce présent lequel a achapté pour luy ses hoirs ou personne autre qu’il voudra nommer en tout ou partie dans un an sans que ledit nommant puisse préjudicier à l’obligation dudit Buscher
scavoir est le lieu et métairie de Loiré situé dans le bourg et paroisse de Loiré composté de maisons estables granges jardins vergers rues et issues terres labourables prés pastures vignes et autres appartenances et dépendances ainsi qu’elles se poursuivent et comportent et qu’en jouist à présent à titre de ferme Davy sans autrement spécifier par le menu ladite métairie ne y réserver
pour par ledit Buscher en jouir et disposer ainsi que de son propre luy céddant ledit sieur vendeur tous droits noms raisons et actions de sondit propre et jouissance
à la charge de le tenir par le dit preneur des fiefs et seigneurie dont elle est mouvante soit à foy et hommage ou censivement aux cens rentes charges et debvoirs seigneurieux et féodaux anciens et accoustumés soit en grains ou argent, que les parties adverties de l’ordonnance ont dit ne pouvoir estimer quitte du passé
comprins en la présente les bestiaux sepmances qui sont sur ledit lieu appartenant audit vendeur dont le prix se monte ainsi qu’il a estimé à 260 livres et promet le faire valoir ladite somme sauf néantmoings que s’il la trouvait pour plus grand prix ledit preneur fera raison audit vendeur
ladite vendition faite pour et moyennant le prix et somme de 5 260 livres tz tant pour pour fonds que pour les bestiaux sepmances sur laquelle somme ledit acquéreur a payé contant en notre présence audit sieur vendeur 2 260 livres dont il s’est contenté et en quitté ledit acquéreur lequel estably soubzmis avecq tous ses biens sur l’hypothèque spécial desdites choses s’oblige payer le surplus scavoir 800 livres à damoiselle Marguerite Delamarche, 275 livres à Laurent Beu, 35 livres à Tendron, 150 livres aux enfants de Lepage, 250 livres 17 sols 6 deniers etc…

    l’acte contient plusieurs actes d’acquits des sommes, soit au pied de l’acte soit en marge, et je vous mets ici à titre d’exemple ce lui qui concerne Delamarche !

Le 30 novembre 1662 avant midy devant nous notaire royal Angers (classé chez Bucher Angers 5E36) furent présents establys et deuement soubzmis ladite damoiselle Barbe Delamarche desnomée en l’acquit cy dessus et honneste fille Renée Levanier fille majeure tant en son nom que comme ayant charge de Charles Levanier son frère suivant sa lettre missive en date de ce jour demeurée cy attachée, aussi héritiers pour les deux troisièmes parties en une testée de ladite deffunte damoiselle Marguerite Delamarche demeurant à Poitiers de présent en cette ville lesquelles chacun d’elles et un chacun esdits noms ont recogneu et confessé avoir ce jourd’huy présentement receu contant en nostre présence dudit Buscher aussi esdits noms audit achapt la somme de 75 livres qui estoit deue pour leur testée auxdits Levanier comme héritiers de ladite deffunte Delamarche en la susdite raison dont lesdits establys se contentent et en quittent ledit Buscher …

Odile Halbert - Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog

Tags: , , ,

Un commentaire pour “René Buscher acquiert une métairie à Loiré, 1654

  1. Marie dit :

    E.3061.(Carton.)-20 pièces,parchemin;111 pièces,papier.
    1602-XVIIIe siècle.-LECLERC.
    -Contrat de mariage d’Hardouin Leclerc avec Marie Du Vau;-acquêt par René Leclerc,sieur des Roches,des terres des Aulnais en Challain et de La Roche-Joullain en Feneu;-présentation par René Leclerc,baron de Saultré,de la chapelle seigneuriale de Sainte-Barbe de son château des Aulnais;-inventaire au sujet de vols de meubles,armes et bijoux commis au château de Sautré et enquête sur le meurtre du sieur Bonsergent;-procès-verbal de levée du cadavre,rapport des chirurgiens,interrogatoire des témoins;-condamnation à mort de Mathurin Cadots et de Christophe Lepoictevin;-évasion de ce dernier;sentence du Parlement de Paris rendue sur appel et confirmation de l’arrêt de la baronnie de Sautré;-quittances du messager qui a transféré à Paris et ramené à Sautré Mathurin Cadots et de Simon Cousinet,exécuteur des hautes oeuvres du ressort d’Angers,qui”l’a pendu et estranglé”;-bail par René Leclerc de ses moulins de Sautré;-aveu rendu à la seigneurie de Bois-Bodard par Hardouin Leclerc de Mauny,à cause de sa terre de La Bretesche;-lettre de tonsure de Jean Leclerc(avec signature autographe et cachet d’Henri Arnaud);-prisée des meubles et bestiaux de la terre de Vaux;-mémoire pour la justification de la noblesse d’Hardouin Leclerc,écuyer,sieur de Mauny,et de Charles Leclerc,écuyer,sieur de Vaux;-généalogie à l’appui;-contrat de mariage de Louis Leclerc de Mauny avec Louise Trochon;-testament d’Hardouin Leclerc;-inventaire de ses meubles;-inventaire des titres produits par Louis Leclerc de Mauny au soutien de sa noblesse;-factum pour Julien Leclerc,sieur du Flécheray,au sujet de la succession de Marguerite Touchard;-monitoire et enquête au sujet de la succession de Pierre Leclerc,abbé de Sautré,léguée par lui à l’Hôtel-Dieu d’Angers;-interrogatoire de René Leclerc,baron de Sautré,et de Pierre Leclerc,abbé des Aunais,accusés de la recéler;-don par Marguerite Leclerc,veuve de François Leclerc de Boisjousse à Jean Leclerc des Emeraux et à Gabriel-Constantin de La Lorie,de tous ses droits en la succession de son mari;-partage de la succession de Guillaume-Marie Leclerc de La Ferrière et de Marthe-Françoise Rhodais;-copie en double du rôle de Damon dans “Le Philosophe Marié”;-notes et extraits généalogiques par le feudiste Audouys;etc.
    (Série E.Titres de famille.AD de Maine et Loire.C.Port.)

Laisser un commentaire