Contrat d’apprentissage de serrurier à Candé(49), 1690

pour Ambrois Desbois, chez François Guilbaud, pendant 4 ans pour 50 livres

Nous poursuivons l’étude des contrats d’apprentissage. Cette fois, le père est présent au contrat, ce qui signifie soit qu’il a plusieurs fils, et celui-ci serait un cadet, soit qu’il souhaite que son fils apprenne un métier supérieur au sien. Si vous connaissez cette famille merci de compléter ces éléments, qui seraient intéressants à connaître.

L’acte qui qui suit est extrait des Archives Départementales du Maine-et-Loire, serie 5E, voici la retranscription de l’acte : Le 28 octobre 1690 avant midy, par devant nous François Guilbaud notaire de la baronnie de Candé furent présents en leurs personnes establis et duement soumis sous ladite cour chacun d’honnestes personnes Charles Delabarre Me serrrurier demeurant aux faubourgs Rida paroisse de Saint Aubin d’une part,
et Ambrois Desbois fils encore mineur d’h. personne Pierre Desbois et Marie Gaigneur à ce présent stipullant et acceptant

entre lesquels a été ce jourd’huy fait le marché d’apprentissage qui ensuit pour durer le temps et espace de quatre ans qui commenceront à la Toussaint prochaine et finiront à pareil jour par lequel ledit Delabarre a promis et s’est obligé de montrer et enseigner à sa possibilité son métier de serrurier audit Desbois, sans lui receler ains lui montrer fidèlement et à sa conscience pendant ledit temps de 4 ans et le nourrir à sa table, le coucher, laver et reblanchir,

et aussi audit Desbois de servir continuellement ledit Delabarre audit métier de serrurier et autres exercives honnestes qu’il pourra l’employer, à quoi faire ledit Ambrois Desbois demeure tenu et obligé,

au surplus est fait le présent marché pour et moyennant la somme de 50 livres tournois payables savoir la moitié, qui est 25 livres, dans Noël prochain et l’autre moitié de Noël prochain en 2 ans, ce qui a été ainsi voulu consenti stipulé et accepté par les parties et à ce tenir et garantir obligent les biens desdits Desnois à prendre vendre, renonçant etc dont etc

fait et passé audit Candé à notre tablier en présence de Me Antoine Jouin praticien et Gilles Beaumont de présent demeurant à Candé, tesmoins etc, lesquels Ambrois Desbois et ladite Gangeur ont dit ne savoir signer. Signé : Delabarre, Jouin, Desbois, Beaumont, Guilbaud

Mais au fait, savez vous où on mettait des serrures autrefois ?

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog et non aller en discuter dans mon dos sur un forum ou autre blog.

Une réponse sur “Contrat d’apprentissage de serrurier à Candé(49), 1690

  1. Report des commentaires parus sur mon ancien blog :
    Stanislas, le 28 avril : on mettait des serrures sur tous les meubles, ainsi la porte de la maison pouvait restée ouverte. Les serruriers travaillaient le fer forgé aussi pour faire des balcons, des rampes d’escaliers, des grilles et des chaires pour les églises … exemple de chaire en fer forgée à Bonchamp, par un serrurier lavallois : http://www.odile-halbert.com/Paroisse/Cartes/Cartes_53/53_Bonchamp.htm

    Marie, le 28 avril : Les serrures autrefois se mettaient aux coffres ,ancêtres de l’armoire ( où on conservait les choses les plus précieuses), puis, par la suite aux armoires. Aux portes, même intérieures, avec leur gros boîtier apparent,et leur énorme clef, parfois décorée ( on ne risquait pas dans ce temps, d’égarer sa clef !) et en plus, le gros verrou,on disait verrouiller la porte ou en bon angevin « crouiller » la porte. Je crois me souvenir que ç’était ma tâche du soir !

    Stanislas, le 28 avril : en bon mainiot « claver » la porte. Note d’Odile : et les Nantais possèdent la rue de la Clavurerie, qu’ils supposent autrefois occupée par des serruriers

    Elisabeth VAILLEN, le 28 avril : On pourrait également rajouter l’expression « un coffre fermant de clef « , que l’on retrouve dans la description des dots (contrats de mariage) et les inventaires après décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *