Lavoirs en Maine-et-Loire, cartes postales

Avant la machine à laver il y avait la lessiveuse, la panne, et le lavoir. Seul le lavoir nous est parvenu à travers les cartes postales, mais je vous reparlerai longuement des deux premières.
Dans mon enfance, un chanson en vogue, si mes souvenirs sont bons, chantée par Luis Mariano, nous contait :

et tappe, et tappe, et tappe sur son battoir.

Voici quelques lavoirs en Maine-et-Loire à travers les cartes postales de ce site.
COLLECTIONS PRIVEES – REPRODUCTION INTERDITE, Y COMPRIS SUR AUTRE LIEU d’INTERNET comme BLOG ou SITE

Lavoir à Angers, avant 1914
Lavoir à Armaillé, avant 1914

Lavoir à Angers, avant 1914
Lavoir à Chambellay, avant 1914

Lavoir à Angers, avant 1914
Lavoir à Doué-la-Fontaine, avant 1914

Lavoir à Angers, avant 1914
Lavoir à Doué-la-Fontaine, avant 1914

Lavoir à Angers, avant 1914
Lavoir au Lion-d'Angers, avant 1914

Lavoir à Angers, avant 1914
Lavoir au Lion-d'Angers, avant 1914

Lavoir à Angers, avant 1914
Lavoir à Segré, avant 1914

Lavoir à Angers, avant 1914
Lavoir à Segré, avant 1914

Lavoir à Angers, avant 1914
Lavoir à Segré, avant 1914

Lavoir à Angers, avant 1914
Villevêque, avant 1914

Lavoir à Angers, avant 1914
Lavoir à Angers, avant 1914

Lavoir à Angers, avant 1914
Lavoirs à Angers, avant 1914

Lavoir à Angers, avant 1914
Lavoirs à Angers, avant 1914

COLLECTIONS PRIVEES – REPRODUCTION INTERDITE, Y COMPRIS SUR AUTRE LIEU d’INTERNET comme BLOG ou SITE

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet (blog, forum ou site, car alors vous supprimez des clics sur mon travail en faisant cliquer sur l’autre support, et pour être référencé sur Internet il faut des clics sur ma création) seul le lien ci-dessous est autorisé car il ne courcircuite pas mes clics.

8 réponses sur “Lavoirs en Maine-et-Loire, cartes postales

  1. Merci pour cet article sur les lavoirs si richement illustré.Je me souviens aussi de cette chanson , intitulée : « Les lavendières du Portugal  » un de ses chanteurs était Georges Guétary .Le refrain était : »et tape et tape avec ton battoir et tape et tape, tu dormiras mieux ce soir… »

  2. J’ai le souvenir, dans les années 1965, avoir vu dans le sud Portugal,des lavendières étendre leur linge sur les herbages bordant les cours d’eau, c’était joyeux et bruyant et illustrait parfaitement cette chanson !

  3. LE LAVOIR
    A deux pas du bourg à peine,
    Sous le figuier géant,
    On aperçoit la fontaine,
    Qu’abrite un vieux toit branlant.
    Tout autour,une dizaine
    De femmes sont là,tapant
    Sur les gros gilets de laine
    Ou sur le fin linge blanc.
    Mais pendant que l’on tapote
    La langue marche,on papote
    Daubant sur Chose ou Machin.
    Car,sur cette calme rive,
    On blanchit bien la lessive,
    Mais blanchit-on le prochain ?
    (Lavoir de Huillé,10 mai1915.)
    Jean Turquais,1895-1915.
    LES DITS DU LINGE.Bernard Augereau.

  4. LA SAPONAIRE OU SAVONNIERE.
    Madame Léa m’a raconté comment, enfant,elle allait avec sa mère,cueillir la saponaire près de chez elles.
    Du latin sapo=savon.
    Saponaire officinale- les plantes possèdent des saponosives ( 5 o/o selon Masson chez saponaire officinalis ) dans leurs diverses parties et,en particulier,dans leurs racines.
    La plante mousse comme du savon lorsqu’on la froisse dans l’eau,elle était souvent employée pour nettoyer les étoffes de laine,parfois aussi pour décruer les fils ou blanchir les dentelles.Dans ce but,on arrachait les racines à l’automne et on les coupait en petits morceaux.On recueillait aussi les feuilles avant la floraison,c’est ce que devait faire madame Léa, et on les desséchait.
    Elle est encore utilisée actuellement,paraît-il, par les antiquaires pour nettoyer les tapisseries anciennes telles que les tapisseries d’Aubusson.
    « Savennières tire son nom de cette plante autrefois très présente en bord de Loire. »
    LES DITS DU LINGE. Contes et racontes des lavoirs en Anjou.
    Bernard Augereau.

  5. Le Festival des Nuits de la Mayenne, du 15 Juillet au 12 Août 2010, consacre aux laveuses et lavoirs 3 soirées ( 2 août, 4 août et 6 août ) et une Fête de la Rivière sur le thème de l’eau et de la lessive à Ste Suzanne le 8 août .

  6. Bonsoir,

    je viens de lire ce poème de Jean Turquais dont je cherche désespérément le petit livre qui est introuvable.
    L’auriez-vous par hasard et seriez-vous vendeuse ?
    Vous me combleriez car ma grand-mère me parlait souvent de son cousin jean, mort à la guerre.
    Cordialement
    GM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *