Etienne Huet, confiseur à Varades, élargi des prisons d’Angers, 1659

et il doit donc payer son geôlier, ceci nous le savons désormais sur ce blog.
Le métier de ce Huet est remarquable, car c’est le début du sucre hors apothicaire.
Enfin, il a sans doute transmis oralement une curieuse indication géographique quant à sa résidence, car le notaire l’a recopiée, du moins je présume, et il écrit sans sourciller « Varades pays de Poitou ».
Bien sûr, vous êtes certainement aussi surpris que moi.
Je suis donc aller à ma bibliothèque personnelle consulier le dictionnaire de l’ancien comté Nantes de Macé de Vaudoré (1836) et je suis rassurée, il donne bien Varades dans le comté Nantais, et même dans l’évesché de Nantes.
C’est pourquoi je doute des notions de géographie territoriale de certains notaires, qui se contentaient pour toute identité et toute domiciliation des dires de l’interessé. Et voici donc ce que Etienne Huet a raconté concernant Varades.

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E6 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le lundi 29 juillet 1659 après midy par devant nous Pierre Coueffé notaire Angers fut présent estably et duement soubzmis Estienne Huet confiseur et Jeanne Gauvain sa femme de luy authorisée par devant nous quant à ce, demeurant en la paroisse de Varades pays de Poictou, cy devant demeurant en la maison de honorable homme Nicollas Boisard laisné aussy marchand confiseur paroisse ste Croix, lesquels chacun d’aux seul et pour le tout sans division de personnes ne de biens leurs hoirs etc renonçant au bénéfice de division discussion et ordre ont confessé debvoir à Me René Guibeles concierge et garde des prisons royaux de cette ville y demeurant paroisse st Michel du Tertre, à ce présent et acceptant la somme de 100 sols tz pour la despense gistes et geollages dudit Huet du temps qu’il auroit esté détenu prisonnier esdites prisons desquelles il auroit ce jourd’huy esté eslargy et mis hors, et dont ladite Gauvain en auroit respondu, et promis payer en privé nom ladite somme de 100 sols qu’ils promettent luy payer et bailler dans 8 jours prochains venant à peine etc et à ce faire obligent solidairement eux leurs hoirs etc biens et choses à prendre etc et le corps dudit Huet à tenir prison comme pour deniers royaux renonçant etc dont etc
fait et passé audit Angers à nostre tablier présents Jean Lemaçon et Sébastien Moreau clercs audit Angers tesmoings, ladite Gauvain a dit ne savoir signer

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog.

Une réponse sur “Etienne Huet, confiseur à Varades, élargi des prisons d’Angers, 1659

  1. -Les Boisard confiseurs.

    E.1714.(Carton.)-5 pièces,papier.
    1668-1709.-BOISARD.
    -Accord entre Jacques Boisard,chirurgien,Olivier Boisard,droguiste et confiseur,Jeanne Pannetier,veuve de Nicolas Boisard,Geneviève Boisard,veuve en premières noçes de Pierre Chartier,chirurgien,et en secondes noçes,de Jean Rouillé,Jacques Ollivier et Marguerite Boisard,pour le partage des successions de Nicolas Boisard et de Geneviève Proust;-partage des successions de René Boisard,sieur de l’Epinière,et de Marguerite Brécheu;-titre nouveau d’une rente de 5 livres consentie au chapitre Saint-Jean-Baptiste d’Angers par Nicolas Boisard,droguiste,Jean Macé,Jean Lepage et Guillaume Boisard,élève au Séminaire d’Angers.
    (Série E.Titres de famille.AD du Maine et Loire.C.Port.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *