Pauvres début 19ème siècle : pas les moyens de payer des remèdes

Quête pour avoir des remèdes pour les pauvres. Il est d’usage de faire, pendant que les soeurs institutrices sont en vacances, une quête pour donner des remèdes aux malades pauvres, le produit en est remis aux soeurs pour le but ci-dessus énoncé. (Cahier écrit par le curé de Gené, Archives diocésaines Angers P196)

A la libération, la sécurité sociale obligatoire et universelle a été créée par les ordonnances des 4 et 19 octobre 1945

Notre pays offre de nos jours beaucoup en assurance maladie ! Autrefois, se payer ou non médecin et remèdes était une immense différence sociale ! Il semble que beaucoup l’oublient !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *