Pélerins de monsieur Saint-Méen décédés à Loiré 1601-1668

Vous avez sur mon blog plusieurs articles sur ce pélerinage disparu.

Souvent, les pélerins décédaient en route, enfin en voyage à pied plus exactement. C’est ainsi que nos registres Angevins conservent la trace des décès de ces voyageurs, le plus souvent démunis, et dormant dans les granges au hasard de leur pélerinage. Rien à voir avec les gites actuels des pélerins de Compostelle, qui sont des 5 étoiles comparés aux conditions qui régnaient en 1600.

Loiré est une de ces voies de passage puisqu’on y rencontre par moins de 5 décès de pélerins de monsieur saint Méen entre 1601 et 1668, registre des sépultures que je viens de retranscrire intégralement.

Voici ces 5 pélerins :

1658.04.07 … est décédé au lieu de la Drouinière un homme faisant le voyage du bienheureux saint Méen, duquel on a point scu le nom ni de quel pays il estoit

1636.10.01 … un pauvre homme faisant le voyage de monsieur Saint Meen, lequel décéda en la grange de la métairie proche le bourg de Loiré

1631.05.11 …, décéda un pauvre homme à pied qui faisoit le voyage de monsieur saint Main

1627.12.26 BODARD Jacques, pélerin de Saint Meen, ainsi qu’il a déclaré, c’estoit paroissien du Lion d’Angers et natif de Chazé sur Argos, aussi ainsi qu’il a déclaré, et a esté enterré au cimetière de Loiré

1625.12.21 THIBAULT Jehan, voyageux de monsieur saint Main, en vertu de son certificat du curé de saint Martin deux lieues par delà Orléans

Le cas de Jacques Bodard semble bien curieux car il décède tout près de chez lui !!! En outre, le trajet semble encore plus étrange.
Serait-ce que ce pélerinage indiquerait la chapelle dédiée à saint Méen à Montjean sur Loire ?

Chapelle saint-Méen, Montjean-sur-Loire, collection priviée, reproduction interdite
Chapelle saint-Méen, Montjean-sur-Loire, collection priviée, reproduction interdite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *