les Gaufriolles, filles et soeurs de Gaufriau : Saint Sébastien d’Aigne 1638

Nous avons souvent rencontré des prêtres qui féminisaient les noms de famille. J’ai toujours supposé qu’en fait ils reproduisaient l’usage que leurs paroissiens faisaient, appelant GAUFRIOLLE la femme ou le soeur de GAUFRIAU.

Mais cette féminisation me plait beaucoup et d’autant plus que je cherche ma GAUFRIAU de Saint Sébastien, encore et encore. Et que je découvre qu’on l’appelait probablement la GAUFRIOLLE. Et cette terminaison m’amuse beaucoup. Elle sonne comme gaudriole…


Le 27 mars 1628, baptisé (acte en latin) Anne fille de Mathurin Bellard et Perrine Gaufriolle parrain Denis Praudeau marraine Anne Gaufriolle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *