Journal d’Etienne Toysonnier, Angers 1683-1714

1688 : toute l’année, mais lacunes en octobre

Journal de Maître Estienne TOYSONNIER, Angers, 1683-1714
Numérisation par frappe du manuscrit : Odile Halbert, mars 2008. Reproduction interdite.
Légende : en gras les remarques, en italique les compléments – Avec les notes de Marc Saché, Trente années de vie provinciale d’après le Journal de Toisonnier, Angers : Ed. de L’Ouest, 1930

  • Le premier janvier 1688 mourut monsieur Lefevre, chanoine de St Maurice, âgé de 72 ans.
  • Le 8, mourut Mr Pasqueraye, greffier en l’élection.
  • Le même jour (8 janvier 1688) mourut Mr Raboisseau, prêtre.
  • Le 12 (janvier 1688) monsieur Constantin grand prévôt d’Anjou épousa mademoiselle des Emereaux, fille de feu Mr Le Clerc des Emereaux et de la dame Charlot.
  • Le 13 (janvier 1688) le fils de Mr de la Porte Trochon, cy-devant grenetier en cette ville, et de la demoiselle … épousa la fille de Mr Mabit bourgeois et de la demoiselle Saget.
  • Le 18 (janvier 1688) le sieur Duperché apothicaire épousa la fille du sieur Chaudet Me apothicaire.
  • Le 4 février (1688) Mr du Temple Erreau, fils de défunts Mr Erreau, docteur régent ès loix, et de la dame Verdier, se fit recevoir dans la charge de procureur du Roy au siège de la Prévôté de cette ville, cy-devant remplie par Mr Avril, à présent major du château de cette ville.
  • Le 6 (février 1688) mourut la femme de Mr de la Gaulerie Brondeau, bourgeois de cette ville.
  • Le 8 (février 1688) mourut Mr Ferrand, docteur en médecine. Il était très habile homme. Il n’a pas profité de sa bonne fortune pour aimer trop son plaisir. (Note de Marc Saché : « Guillaume Ferrand, né à Angers le 3 janvier 1610, était fils de noble homme Guillaume F., docteur régent en médecine. Il prit son grade de docteur en la Faculté de Médecine en 1639 et épousé, le 3 juillet 1642, en la paroisse Saint-Martin, Renée Chotard. Il mourut le 8 février 1688, à l’âge de 79 ans et fut inhumé dans la chapelle Saint-Nicolas de Sainte-Croix, le surlendemain. Voir état-civil de Sainte-Croix et C. Port, Dictionnaire, t2, p.144)
  • lacunes … la fille du Sr Bridier qu’il a laissé avec 3 enfants.

  • Le 10 (mai 1688) le sieur Préjan marchand, fils du Sr Préjan aussy marchand et de la dame du Tertre, épousa la fille du Sr Yvard notaire cy-devant praticien au présidial et de la défunte dame Faucheux.
  • Le 11 (mai 1688) mourut la femme du feu sieur de la Hussaudaye Robert, bourgeois de cette ville ; elle s’appelait Boceau de la Bunoche.
  • Le 13 (mai 1688) mourut monsieur Guy Artaud prêtre, cy-devant archidiacre et chanoine en l’église de cette ville. Il avait été quelque temps conseiller au siège présidial. Il fut enterré le lendemain dans l’église de St Maurice.
  • Le 15 (mai 1688) mourut la femme de feu Mr Trochon marchand de draps de laine en cette ville ; elle a laissé plusieurs enfants ; son fils aîné aussy marchand avait épousé la défunte fille du feu Sr Angoulant, et de la défunte Guitton, ma tante ; Il s’est remarié avec la fille du feu Sr Hubert ; une autre fille a épousé le Sr Jouanneaux, cy-devant marchand de soie en cette ville ; elle s’appelait Blanche.
  • Le 17 (mai 1688) monsieur de la Roche Goizeau se fit installer dans la charge de juge des traites, cy-devant remplie par feu Mr de Pontlevoy Froger.
  • Le 26 (mai 1688) mourut la femme de Mr Lefort, avocat ; elle s’appelait mademoiselle Berthelot.
  • Le 29 (mai 1688) monsieur Cesbron avocat se fit installer dans la charge de conseiller au siège présidial de cette ville, cy-devant remplie par feu monsieur de Teildras Cupif.
  • Le 3 juin (1688) mourut le sieur Berger marchand cirier en cette ville, âgé de 45 ans, époux de Delle Paytrineau.
  • Le 12 (juin 1688) Mrs Delorme fils de Mr Guy Delorme avocat et Joseph Doublard, fils du Sr Doublard, cy-devant marchand droguiste en cette ville, plaidèrent leur première cause.
  • Le 14 (juin 1688) Mr Bouchard avocat épousa la fille du sieur Crosnier notaire et de la défunte dame Boumier.
  • Le 22 (juin 1688) le fils de Mr Hameau Sr du Marais et de la demoiselle Grémont, épousa dans la ville de Château-Gontier la fille de feu Mr d’Héliand Sr de la Gravelle président au présidial de Château-Gontier et de la dame Cazet.
  • Le 28 (juin 1688) mourut monsieur Pichard, avocat au siège présidial de cette ville. Il fut enterré le lendemain dans l’église de St Michel du Tertre.
  • Le 5 juillet (1688) Mr Camus receveur du grenier à sel de Saumur épousa la fille de Mr Chauveau Me apothicaire et de la défunte dame de la Roche. Ledit Sr Camus était veuf de la Delle Geslin, duquel mariage il n’y a point d’enfant.
  • Le 9 (juillet 1688) mourut madame Lanier veuve de défunt Mr Lanier cy-devant maître des requestes et qui avait été ambassadeur en Portugal ; elle s’appelait madame Liquet.
  • Le même jour (9 juillet 1699) mourut monsieur Lefebvre frère de feu Mr de la Guyberdrie Lefebvre. Il avait épousé la demoiselle Lejeune, dont il y a deux enfants ; le fils aîné a épousé une demoiselle de la ville de Beaufort, et la fille a épousé Mr de la Perdrillère.
  • Le 26 (juillet 1688) le Sr Bonvalet épousa la fille du Sr de la Barre Me chirurgien en cette ville et de la défunte dame Lecourt ?
  • Le 27 (juillet 1688) le Sr Behier commis aux traites à Saumur épousa la fille des défunts Sr Rouillard marchand et de la dame Angoulant.
  • Le 31 (juillet 1688) monsieur Baudry, fils de Mr Baudry, bourgeois, et de la Delle Bault de Baumont, se fit installer dans la charge de conseiller au présidial de cette ville, cy-devant possédée par feu Mr de Louzil Avril.
    Dans ce même temps, Mr de Cimbré Drouet épousa mademoiselle Butin, auparavant veuve de feu Mr … duquel mariage il n’y a point d’enfant.
  • Le 10 août (1688) mourut la femme de monsieur Boylesve de Goismard, conseiller au siège présidial de cette ville ; elle s’appelait de Chanzé Gaultier, fille de Mr de Chanzé Gaultier conseiller honoraire audit siège et de la dame de la Féaulté Renou. Il y a une fille de ce mariage.
  • Le 20 (août 1688) mourut monsieur Drouet sieur du Centré avocat au siège présidial de cette ville.
  • Le 7 septembre (1688) mourut la femme du défunt sieur Buret marchand Me apothicaire ; elle s’appelait Grudé. Elle a laissé trois enfants ; le Sr Buret marchand qui a épousé la dame … ; un autre qui a épousé la fille du Sr Richard de la ville de la Flèche, et une fille qui a épousa le Sr Chauveau Me apothicaire.
  • Le 12 (septembre 1688) mourut la femme de défunt monsieur Renard ; elle s’appelait Froger.
  • Le même jour (12 septembre 1688) mourut monsieur Moreau marchand Me apothicaire en cette ville.
  • Le 18 (septembre 1688) mourut monsieur des Cheminaux Herbereau.
  • Le 24 (septembre 1688) Mr Jacquelot gentilhomme veuf de la dame veuve de la Chapelle, épousa la fille de feu Mr Robert cy-devant messager de cette ville à Paris et de la dame Lecoq.
  • Le 26 (septembre 1688) mourut Mr Fortin, marchand de soie en cette ville.
  • Le 8 octobre (1688) Mr Legendre prêtre curé de St Maurille de cette ville fut tué par le fils de sa servante. Il fut arrêté deux jours après, saisi de sept mil livres en or qu’il luy avait volé. Il fut condamné le 16 ; il fut condamné de faire amande honorable et d’être rompu vif et expirer sur la roue ; ce qui fut exécuté le jour même.
  • Le 6 novembre (1688) mourut madame Berthelot âgée de 78 ans ; elle était mère de monsieur Bertelot de Boumois auditeur des Comptes en Bretagne ; elle s’appelait Gaudin.
  • Le 5 (novembre 1688) mourut monsieur du Plessis Berthelot, fils de monsieur de Boumois Berthelot, auditeur des Comptes en Bretagne ; il a épousé Melle de la Sablonnière Chotard, dont il y a un enfant.
  • Le 9 (novembre 1688) Le Douane, docteur en médecine, épousa la fille de Mr Chaillou, aussy docteur en médecine, et de la demoiselle Chauveau.
  • Le 14 (novembre 1688) mourut madame Toysonnier, veuve de feu monsieur Toysonnier greffier au siège de la prévôté de cette ville, mon oncle. Il n’y a point d’enfant de leur mariage ; elle s’appelait de Fontenelles Goupil.
  • La récolte des bleds et du vin a été cette année abondante, grâces à Dieu.
  • Journal de Maître Estienne TOYSONNIER, Angers, 1683-1714
    Numérisation par frappe du manuscrit : Odile Halbert, mars 2008. Reproduction interdite.
    Légende : en gras les remarques, en italique les compléments – Avec les notes de Marc Saché, Trente années de vie provinciale d’après le Journal de Toisonnier, Angers : Ed. de L’Ouest, 1930

    Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet (blog, forum ou site, car alors vous supprimez des clics sur mon travail en faisant cliquer sur l’autre support, et pour être référencé sur Internet il faut des clics sur ma création) seul le lien ci-dessous est autorisé car il ne courcircuite pas mes clics.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *