Bail de l’hôtellerie de Saint Florent les Saumur, 1593

Voici 2 droits perçus par l’abbaye Saint Florent de Saumur, que je ne connaissais pas encore. Le texte parle de premisses et nouvalles et voici comment j’ai identifié ces termes dans les dictionnaires anciens :

HOTELLERIE : Dans les grosses Abbayes, on appelle Hôtellerie, Le corps de logis destiné pour recevoir les étrangers.
PRÉMICES. s. f. pl. Les premiers fruits de la terre ou du bétail. Abel offrit à Dieu les prémices de ses troupeaux. Offrir à Dieu les prémices de tous les fruits de sa terre. Par la Loi de Moyse, les prémices qu’on offroit à Dieu appartenoient à la Tribu de Lévi.
NOVALE. s. f. Terre nouvellement défrichée et mise en valeur. Il a défriché cette terre et l’a mise en novale. Les Curés ont droit de dixme sur lesnovales. On appelle aussi Novales, La dixme que les Curés lèvent sur les novales (Dictionnaire de L’Académie française, 1st Edition, 1694)

On se croirait au temps de la Bible avec le premier fruit de la terre !

  • L’acte qui suit est extrait des Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E7
  • Voici la retranscription de l’acte : Le 28 avril 1593 en la cour du roy nostre syre par devant nous Mathurin Grudé notaire royal ont esté personnellement establi vénérable et discret frère Jehan Jacques Allain religieux en l’abbaye Saint Florent les Saumur, hostelier de ladite abbaye et à présent en ceste ville d’Angers au collège de la Formaigerye d’une part,
    et vénérables et discretes personnes Me Adrien de la Groye prêtre chapelain en l’église collégiale de monsieur saint Martin de cette ville d’Angers et Pierre Proust aussy prêtre demeurant en la paroisse de Faye sous Touarce d’autre part soumettant lesdites parties respectivement et même lesdits Provost et de la Groye eux et chacun d’eux seul et pour letout sans division de personne ne de biens etc
    confessent avoir fait et font entre eux le marché et bail de prise à ferme qui s’ensuit c’est à scavoir que ledit Allain a baillé et baille audit titre de ferme et non autrement auxdits de la Groye et Proust qui ont pris et accepté audit titre pour le temps et espace de 5 années à commencer au premier jour du 1er mai prochain et à finir à pareil jour lesdites 5 années finies et révolues
    scavoir est toutes et chacunes les rentes par bled dixmes premisses et nouvalles tant en bled vins lins chanvre et toutes autres choses que ledit bailleur à cause de ladite hostellerye a droit d’avoir prendre et lever par chacuns ans paroisse de Faye, Nable, la Tour Landry, Motey ?, le Faubourg saint Pierre de Chemillé et ès environs, et tout ainsi que ledit bailleur et ses prédecesseurs ont acoustumé jouir desdites rentes dixmes premisses et nouvalles sans aucunes choses en excepter retenir ne réserver, et comme en a cy davant joui Nicodème Brossard fermier desdites choses, et lesquels droits appartenant audit bailleur lesdits preneurs ont dit bien scavoir et connaître et tous les lieux et endroits sujets auxdites rentes, dixmes, premisses et novalles, pour desdites choses en jouir et user par lesdits preneurs audit titre de ferme comme gens de bien et bons père de famille … à la xharge d’acquiter vers le sieur de Montbenault le debvoir qui luy est dû chacun an et autres debvoir si aucuns sont dus pour raison desdits droits, dîmes, premisses et novalles, en fournir acquit et quittance audit bailleur à la fin de la ferme et d’en bailler audit bailleur papier déclaratif des trois lieux et endroits esquels ledit bailleur est fondé d’avoir et prendre lesdites dimes premisses novalles rentes et debvoirs, et les nom des détenteurs desdites terres sujettes auxdits droits lequel papier sera par eux signé avecque constitution de paiement et…
    Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet seule une citation ou un lien sont autorisés.

    2 réponses sur “Bail de l’hôtellerie de Saint Florent les Saumur, 1593

    1. Un petit commentaire qui n’a rien a voir avec le sujet ci-dessus;

      Hier nous sommes allés mon mari et moi aux AD 44 pour la 1ère fois depuis la réouverture après 3 ans1/2 de travaux

      Nous sommes arrivés à 8h56, le parking n’ouvre qu’à 9h. Que faire de sa voiture pendant les 4 minutes d’attente dans une rue où il y a beaucoup de circulation? Donc arriver avec 5 minutes de retard et non 5 minutes d’avance. Pas toujours facile quand on vient de loin

      Le batiment est GRANDIOSE !
      Sans doute beaucoup trop grand pour le nombre de lecteurs. La salle de lecture peut contenir 60 personnes. Nous étions une dizaine à l’heure de pointe! Quand les étudiants seront rentrés il y en aura peut-être 25 ou 30!
      La salle des ordinateurs est parait-il aussi grande

      Dans un si grand batiment il n’a pas été prévu de salle spéciale pour pique-niquer, mais uniquement des petits coins ici et là avec 3 ou 4 fauteuils à la vue des visiteurs !

      A part cela, le personnel est toujours très aimable et coopératif, mais il a beaucoup changé depuis 3 ans 1/2. Nous ne connaissons plus personne.

    2. Rassurez-vous, Mr le maire fait tout pour interdire la voiture dans sa ville depuis des années et aura bientôt un outil supplémentaire : le péage, donc le parking sera vide. Comme il m’est impossible de me tenir dans le Busway, pire que les autres transports en commun, j’en suis encore à me demander comment arriver aux archives autrement qu’en taxi, mais si on ne peut plus y pique-niquer, cela met la demi-journée hors de prix !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *