Macé Daigremont échange un quartier de vigne, Saint Barthélémy 1528

j’ai plusieurs actes mineurs sur mon ancêtre Macé Daigremont, que je vais tout de même mettre ici, car on ne sait jamais une lumière pourrait en jaillir !

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E121 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 21 mai 1528 en notre cour royale à Angers (Jean Huot notaire Angers) personnellement estably honorable homme et saige Me Macé Daigremont licencié ès loix d’une part et Gervaise Levayer vigneron paroisse de St Berthelemée lez Angers d’autre part, soubzmectant lesdites parties etc confessent avoir aujourd’huy fait les eschanges constreschanges et permutation des choses héritaulx cy après
c’est à savoir que ledit Daigremont a baillé et baillé par ces présentes en eschange et permutaiton audit Levayer qui a prins et accepté pour luy ses hoirs etc …
la tierce partie par indivis de trois quartiers de vigne ou environ assis au cloux de Pihardy dont les deux autres parties appartiennent à Mathurin Maillot joignant lesdits trois quartiers des deux coustés et aboutés d’un bout aux vignes dudit Maillot et d’autre bout au chemin tendant de la Mocqueterye à Angers, tenuz du fyet et seigneurie d’Augrefain aux debvoirs anciens et accoustumés
et en rescompance constreschange et permutation ledit LeVayer a baillé et baille par ces présentes audit Daigremont qui a prins et accepté pour luy ses hoirs une planche de vigne contenant demy quartier de vigne ou plus assise au cloux de vigne nommé la Panenière en ladite paroisse st Berthelemée joignant d’un cousté et aboutant d’un bout aux vignes de feu Guillaume Pineau et d’autre vousté aux vignes de Jehan Machefer, tenue du fyef de Verrières à 2 sols 6 deniers tz de rente pour toutes charge quelconques
transportant etc et est fait ce présent eschange contreschange et permutation par l’une des parties à l’autre pour ce que très bien leur a pleu et plaist
auxquels eschanges contreschanges et tout ce que dessus est dit tenir etc et à garantir etc et aux dommages obligent lesdites parties etc renonçant etc foy jugement et condemnation etc
présents à ce Me Pierre Deshayes licencié es loix Denys Nyvard bachelier ès loix tesmoings
fait et donné à Angers en la maison dudit Daigremont les jour et an susdits

PS :
Le 21 mai 1528 en notre cour royale à Angers personnellement estably Me Pierre Deshays bachelier ès loix soubzmectant etc confesse debvoir et loyauemet estre tenu et encores promet rendre et paier à honorable homme et saige Me Macé Daigremont licenciè es loix la somme de 20 livres tz dedans le jour et feste de Pasques prochainement venant à cause et par raison de prix et loyal preste fait par ledit Daigremont audit Deshayes scavoir est en présence et à vue de nous de la somem de 8 livres 15 sols et la somme de 11 livres 5 sols laquelle ledit Daigremont a promis payer en l’acquit dudit Deshays à Gervaise Levayer paroisse de St Berthelémée en faisant lequel paiement ledit Daigremont et moyennant iceluy acquit ledit eschange s’est tenu à content de ladite somme
à laquelle somme de 20 livres tz rendre et paier etc et aux dommages etc oblige ledit Deshays soy ses hoirs etc à prendre vendre etc renonçant etc foy jugement et condemnation etc
Présents à ce Me Denys Nyvard bachelier ès loix et Jehan Mauczais tesmoings
fait et donné en la maison udit Daigremont les jour et an susdits

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog. Tout commentaire ou copie partielle de cet article sur autre blog ou forum ou site va à l’encontre du droit d’auteur.

4 réponses sur “Macé Daigremont échange un quartier de vigne, Saint Barthélémy 1528

  1. « Trois quartiers de vigne ou environ,assis au cloux de Pihardy… »

    -Les vins pulpeux de Trélazé(vantés par Claude Robin,curé de St Pierre d’Angers),de Pihardy et de St Barthélémy,qu’il met au tout premier rang des vins d’Anjou,et ne place qu’après eux,les vins de Rablay,Thouarcé,Faye,et il ajoute « J’aime mieux me livrer à notre Pihardy,qui ne porte point à la tête,qui rend le corps léger et dispos,dissipe le chagrin,aiguise l’esprit et donne l’âme au contentement,et de la joie »
    (Célestin Port.St Barthélémy)

  2. E.3253.(Carton.)-2 pièces,parchemin;2 pièces,papier.
    1511-1694.-MAILLOT.
    -Acquêt par Mathurin Maillot,apothicaire d’Angers,d’une rente de seigle sur la terre de Laigné;-partage de la succession de Mathurin Maillot et de Claude Oger sa femme;-fondation par Claude Maillot,dame de La Passelandière,veuve de Pierre Deshayes,de Vigilles à neuf leçons à l’église des Cordeliers d’Angers;-inventaire des meubles de Jacques Maillot,chirurgien en l’Hôtel-Dieu d’Angers.
    (Série E.Titres de famille.AD du Maine et Loire.C.Port.)

  3. Bonjour,

    Page 64 de l’ouvrage « Etude sur la vie privée au XVe siècle en Anjou » d’André Joubert, est évoqué un Macé Daigremont. Une information en soit trés minime mais qui pourrait peut-être un jour être reliée à d’autres documents :

    « Perrin Cointurier, pour deux quartiers de vigne qui furent Macé Daigremont, abutant d’un bout au boys de Monteclerc et d’aultre bout au grand chemin de Chateaugontier à Angers »

    Cordialement,

    Luc

      Note d’Odile :

    Merci infiniement de me citer ainsi mon ancêtre Macé Daigremont. Ainsi il avait possédé des vignes à Azé relevant du fief des AIllières.
    L’ouvrage que vous citez est en fait la publication de comptes indédits de Guillaume Tual, receveur de Jean Bourré, 1463-1466.
    En effet, sur la page des aveux parmi lesquels on mentionne mon Macé Daigremont, je n’ai pas trouvé de date, et j’étais intriguée, et en remontant tout l »ouvrage publié par Joubert, je pense qu’il a publié les notes de Guillaume Tual, donc cela mettrait l’aveu qui cite que Macé Daigremont a possédé des vignes à Azé, au plus tard en 1466. Ce qui est assez ancien pour mon Macé Daigremont, qui devait donc être assez jeune lorsqu’il a vendu ces vignes.
    Odile

  4. Je ne savais pas situer aussi précisément dans le temps cette information. Peut-être s’agit-il d’un Macé Daigremont plus ancien (un aïeul) ?

    Luc

      Note d’Odile :

    Oui, c’est une hypothèse.
    Je me proposais ces jours-ci de relire entièremetn l’ouvrage car il semble aussi donner d’autres personnes que nous connaissons un peu sur mon blog.
    Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *