Jean Touchaleaume charpentier baille à ferme une partie des héritages familiaux aux enfants du second lit de son père, Cantenay Epinard 1619

je tiens ici à rappeler que le métier de charpentier est alors un métier très noble et important, car en fait au temps des maisons à pan de bois, c’est le maître d’oeuvre si ce n’est l’architecte des maisons autant que le réalisateur. A mon avis il travaillait certainement avec des compagnons sous ses ordres. En tous cas, il s’agit d’un métier où l’on doit trouver alliances et descendances dans le même métier, puisqu’il fallait plus que dans tout autre métier, transmettre le savoir-faire, et si je me permets de rappeler ce point ici, c‘est que les bribes de TOUCHALEAUME que j’avais autrefois relevées donnent aussi des Touchaleaume charpentiers ailleurs qu’à Cantenay Epinard, dont, entre autres, Ecuillé, Angers, Le Plessis Grammoire, Villevêque etc… Même ceux qui sont dit maçons et terrasseurs sont liés, car c’est le même métier de construction de maisons, et tout au moins réparations de maisons.

Dans l’acte qui suit, qui concerne la même famille que l’acte mis hier, et qui est une famille de Stéphane, on semble apprendre, si j’ai bien lu, que le père de ce Jean était un Jean, et qu’il y aurait donc 3 générations (au moins) de Jean se succédant.

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, AD49-5E36 Acte relié, et mentions en marges, le tout difficile à ouvrir pour tout lire correctement, j’ai fait ce que j’ai pu – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 22 mars 1619 avant midy, devant nous Jehan Baudriller notaire royal à Angers ont esté présents en leur personne Jehan Touchaleaume charpentier fils et héritier en partye de deffunct Jehan Touchaleaume demeurant à Lestang paroisse de Quantenay d’une part, et honneste homme Michel Esnault marchand fermier judiciaire des biens appartenant à Jullien Jehan Estienne et Michelle les Touchaleaume enfants mineurs dudit deffunt Touchaleaume et Renée Nourisson et héritier d’eux en partie demeurant en ceste ville paroisse de la Trinité d’autre part, lesquels deument soubzmis et establiz confessent avoir fait entre eux le bail à ferme tel que s’ensuit, c’est à savoir queledit Touchaleaume a baillé et par ces présentes baille audit tiltre de ferme et non autrement audit Esnault qui a de luy pris audit tiltre de ferme pour le temps et espace de trois années consécutives l’une l’autre sans intervalle de temps qui ont commencé au jour et feste de Toussaint dernière passée et à finir à pareil jour lesdites trois années finies
scavoir est tout tel droit part et portion qui peult compéter et appartenir audit bailleur ès biens et succession à luy advenue par la mort et trépas de deffunt Jehan Touchaleaume tant en terre vigne pré bois maisons jardin aireaulx rues et issues et en quelque part que lesdites choses soient situées et assises mesme ce qui peut compéter et appartenir en une pièce de terre appellée Beritault au Cardoy acquise dudit deffunt Touchaleaume avecque ladite deffunte Neresson, lesdites choses baillées indivises et à partager et autres biens desquels ledit Esnault est fermier judiciaire sans aucune chose en retenir ne réserver par ledit bailleur
à la charge dudit preneur d’user desdites choses comme ung bon père de famille doibt et est tenu faire et de tenir et entrenir les maisons traits estables desdites choses baillées en suffisante réparation de couverture et terrasse et de les rendre à la fin dudit bail au mesme estat qu’elles sont baillées …
et outre de paier par chacun an les cens renets et debvoirs deubz …
et est fait ce présent bail à ferme pour en payer et bailler par chacune desdies années par ledit preneur audit bailleur la somme de 12 livres tz payable par chacun an au jour et feste de Toussaint le premier paiement commençant au jour et feste de Toussaint prochainement venant et à continuer sur laquel prix de laquelle ferme ledit Esnault demeure tenu payer chacun an pendant le présent bail en l’acquit dudit bailleur à Nouel Butier la somme de 4 livres 2 sols 6 deniers de rente hypothéquaire que ledit bailleur luy doibt chacuns ans à cause de l’engagement que ledit Touchaleaume avoit fait audit Butier de partie desdites choses cy dessus baillées comme apert par contrat passé par Lesailler cy devant notaire de ceste cour ladite somme de 4 livres 2 sols 6 den,iers tz payable audit Butier par chacun an à la Toussaint premier terme et paiement commençant au jour et feste de Toussaint prochaine et à continuer, et le surplus de laquelle ferme montant 7 livres 17 sols 6 deniers ledit preneur les paira audit bailleur chacune desdites années au terme cy dessus mentionné lequel Esnault a présentement manuellement contant sollvé paié par advance audit Touchaleaume bailleur la somme de 7 livres 17 sols 6 deniers tz pour la première année de la présente ferme, de laquelle somme ledit Touchaleaumt a présentement receu en pièces de 16 sols et autre monnaie de présent ayant cours suivant l’ordonnance s’en est tenu par ces présentes bien payé et en a quitté et quitte ledit Esnault et ledit Esnault est tenu payer par chacun an audit Butier et a esté à ce présent ledit Butier laboureur demeurant à Lebardrillère paroisse de Quantenay qui a stipulé et accepté par ces présentes sans préjudice des deux années de ladite rente qui luy est deue dont il se pourvoira contre ledit Touchaleaume
ce qui a esté stipulé et accordé entre les parties audit bail à ferme et ce que est dit tenir etc et à garantir etc renonçant etc foy jugement condemnation
fait et passé audit Angers à nostre tabler présents … Luzeau charpentier demeurant à Feneu et Mathurin G… charpentier demeurant audit Lestang et … Paillard aussy charpentier demeurant à S…
lesdits Guilleu et Paillard ont dit ne savoir signer

Odile Halbert - Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog.

Tags: ,

5 commentaires pour “Jean Touchaleaume charpentier baille à ferme une partie des héritages familiaux aux enfants du second lit de son père, Cantenay Epinard 1619

  1. Stéphane dit :

    Bonjour

    cet acte a eut lieu en 1619

    Perrine Touchaleaume n’est pas cité on peut donc supposer qu’elle soit dcd avant cette date 1619
    Jean Touchaleaume qui est cité dans cet acte, comme étant du 2nd lit, est dcd avant 1637

    Généalogie

    Jean Touchaleaume x vers 1589 1ère femme
    1 Jean Touchaleaume °vers 1590 se marie avec Michelle Guilleron vers 1614

    Jean Touchaleaume x se remarie vers 1598 avec Renée Nourrison
    2 ? Touchaleaume à Cantenay le 21/03/1599 dcd avant 1619
    3 Julien Touchaleaume à Cantenay le 29/10/1601 dcd apres 1652
    4 Perrine Touchaleaume à Cantenay le 30/07/1603 mariée et dcd avant 1619 SP
    5 Jean Touchaleaume ° vers 1605 +entre 1619 et 1637
    6 Renée Touchaleaume à Cantenay le 13/03/1608 dcd avant 1619 voir morte en bas age car naissance juste 9 mois plus tard
    7 Etienne Touchaleaume à Cantenay le 26/10/1608 marié 2 fois à cantenay
    8 Jacques Touchaleaume à Cantenay le 28/02/1611 dcd avant 1619
    9 Michelle Touchaleaume à Cantenay le 16/10/1613 dcd apres 1637

    Dc de Jean Touchaleaume à Cantenay le 14/05/1616
    suivit de Renée Nourisson à Cantenay le 06/08/1616

    Etienne Touchaleaume (mon ancêtre) perd son père à l’age de 7 ans, il n’a pas donc apprit le métier avec celui ci, il sera Métayer à Beaurenard de Cantenay

    on retrouve les 1/5 et 1/6ème
    Jean Julien Jean Perrine Etienne et Michelle héritier de Jean Touchaleaume (soit 6)
    Julien Jean Perrine Etienne et Michelle héritier de Renée Nourisson (soit 5)

    Je pense que Jean lainé hérite
    hérite de 1/6 de son père
    hérite de 1/5 de la moitier de Perrine Touchaleaume
    hérite de 1/4 de la moitier de Jean Touchaleaume

    par déduction
    Etienne Touchaleaume hérite
    hérite de 1/6 de son père
    hérite de 1/5 de sa mère
    hérite de 1/5 de la moitier + 1/4 de l’autre moitier de Perrine Touchaleaume
    hérite de 1/4 de la moitier + 1/3 de l’autre moitier de Jean Touchaleaume

    Qu’en pensez vous ?

    Merci pour ces 2 actes
    Stéphane

      Note d’Odile :

    Je vais regarder cela demain matin de plus près, car pour cet APM je suis plus occupée à regarder le ciel, et les flocons de neige.

  2. Marie dit :

    -Perrine Rohard,veuve de Joseph Poirier,charpentier,est dite “charpentière”,lors de son décès le 27 juillet 1824 à Villevêque (vue 91).
    Sans doute avait elle continué l’affaire de son époux Maistre charpentier.?

      Note d’Odile :

    La construction des maisons avait alors évolué, et on ne construisait plus à pans de bois. Le terme “charpentier” avait évolué, et les dictionnaires en ligne vous donnerait le sens en 1824
    Odile

  3. Stéphane dit :

    Bonjour

    Il est fort probable que Julien Touchaleaume du Plessis Grammoire et de Villevesque soit le frère de Jean et de Etienne Touchaleaume

    Ce Julien Touchaleaume (charpentier) est dit à son mariage avec Perrine Rocher le 23/01/1624 au Plessis Grammoire (p411) fils de Jean Touchaleaume (devrait être précédé de Feu) et de feu Renée…(sans doute Nourisson), il avait donc 22ans

    il perd son père à 14ans, il a donc depuis déjà quelques années (avant la mort de son père) appris le métier de charpentier avec celui ci(contrairement à Etienne qui avait 7ans et qui deviendra métayer). Jean prendra son frère Julien sous son aile (main d’oeuvre déjà formé et sans doute pas chère)

    Naissance de Marguerite le 13/09/1629 au Plessis Grammoire p374
    Naissance de Jeanne le 18/04/1634 au Plessis Grammoire p390
    Naissance de Perrine le 09/12/1635 à Villevesque p153
    Naissance de André le 27/05/1637 à Villevesque p170
    Naissance de Perrine le 25/02/1639 à Villevesque p188

    On ne peux pas dire que les liens familliaux étaient fort
    pas de parrain / marraine entre eux
    Jean Touchaleaume (s) présent au mariage de Etienne et de Perrine Touchaleaume
    Julien Touchaleaume présent au 2ème mariage de Etienne Touchaleaume en 1652
    Par contre les belles familles sont présentes (parrain/maraine) les Cherbonnier et Bustier chez Etienne les Rocher chez Julien , ce qui indique quand même une mauvaise entente entre eux (Touchaleaume)

    Cordialement
    Stéphane

      Note d’Odile :

    Il y a 18 km de Cantenay Epinard au Plessis Grammoire, or, le baptême suivait toujours de quelques heures la naissance. Il fallait posséder un cheval pour prévenir les proches immédiatement, et à ma connaissance le cheval était un luxe.
    Donc, je dirais que l’absence de parrainages est due à la distance et non à une quelconque mésentente.

    Enfin, bien entendu que Jean Touchaleaume a eu tant d’enfants qu’il n’a pas pu former tous ses enfants au métier de charpentier ni en avoir le temps. Généralement un père ayant un métier à savoir faire n’en formait qu’un et les autres étaient priés de prendre leur balot sur leur dos et s’en aller plus loin, ou bien mis en apprentissage chez des concurrents.
    Odile

  4. Marie dit :

    Un Anthoine Chevrette,baptisé le 26 3 1627 au Plessis-Grammoire.
    fils de René Chevrette et de Martine Poulain. ??
    Par: René d’Ogeron,sieur du Grollay.
    Il signe et ajoute de sa main à ce dernier acte “Je lui ay donné ce nom pour mon petit fils Anthoine Tourpin,fils du baron de Crissé”
    Mar: Michelle Le Mer ? (vue 368)

    Anthoine Chevrette X avant 1652 avec Marguerite Touchaleaume.(ancêtres à la 12 ème génération)
    dont au moins 3 filles.

    Perrine Chevrette,bapt le 1 9 1652 au Plessis-Grammoire.
    Par: Julien Touchaleaume,charpentier.
    Mar:Jeanne Chalopin,Vve de René Chevrette. ( vue 935)

    Marie Chevrette,bapt le 5 9 1655 au Plessis Grammoire.
    Par: Pierre Estrye.
    Mar: Andrée Touchaleaume.( vue 943)

    Marguerite Chevrette,bapt le 16 12 1657 au Plessis-Grammoire.
    Par: Julien Vaugoyeau.
    Mar: Renée Chevrette.(vue 949)

  5. Stéphane dit :

    Bonjour

    Julien Touchaleaume Charpentier au Plessis Grammoire est bien le frère de Etienne et donc le fils de Jean Touchaleaume et de Renée Nourrisson selon l’acte passé le 09/02/1628 devant René Serezin: dans cet acte, il est dit Charpentier au Plessis Grammoire, il agit en son nom et pour ces frères et soeur enfants des feux Jean Touchaleaume et Renée Nourrisson

    Leur demi frère Jean se marie à Angers la Trinité le 12/07/1610 mariage non filiatif (leur 2 1er enfants naitront également à Angers la trinité Marie et Pierre 13/04/1611 et 19/05/1613)

    Stéphane

Laisser un commentaire