Maître : qualificatif des personnes dans nos actes anciens

On me pose des questions sur le terme « maître » dans nos actes anciens, aussi, j’ouvre ce jour une nouvelle catégorie VOCABULAIRE, qui apparaît donc dans la fenêtre CATEGORIE à droite de l’écran, et à la lettre V donc à la fin du menu déroulant.
Je vais aussi créer un page HTML qui donnera par ordre alphabétique tous les liens vers le vocabulaire déjà étudié.

La personne qui me pose la question sur le qualificatif « maître », semble en effet lui porter un regard plus socialement sélectif qu’il ne l’est aussi revenons sur ce qualificatif très largement utilisé dans nos actes anciens, qu’ils soient utilisés par les prêtres dans nos registres paroissiaux ou par les notaires dans leurs minutes.

Vous allez être aussi surpris que moi en lisant ce qui suit, car vous allez rencontrer l’abominable notion appliqué au mari sur sa femme, avec la notion de domination. Là, je dois dire qu’il semble que nous ayons fait quelques progrès, même si dans l’air du temps on a encore à se plaindre parfois des hommes. Il suffit de lire chaque matin la presse en ce moment !!!

Dictionnaire du Moyen Français (1330-1500) http://www.atilf.fr/dmf/
MAISTRE, subst. masc.

[Idée de domination]
« Toute personne qui exerce une autorité sur qqn »
« Seigneur (par rapport au vassal) ; en partic. roi, souverain »
« Personne qui a autorité sur qqn pour se faire servir »

[Le mari par rapport à sa femme]
[Le vainqueur par rapport à son prisonnier]

« Toute personne qui exerce une autorité dans un domaine, un secteur donné »

P. anal.
« Personne qui possède qqc. (ou un animal) »
Estre maistre de qqc. « Posséder qqc. »

P. ext. « Auteur de (telle action) »
P. anal. « Maître, propriétaire (d’un animal) »

[Idée de compétence (gage d’autorité professionnelle, morale, intellectuelle…)] « Personne qui, en vertu de sa qualification, fait autorité »
[Domaine universitaire] « Celui qui a obtenu le grade universitaire de maistre et peut donc enseigner »
[Domaine des métiers, des arts]
« Artisan reçu à la maîtrise après avoir accompli son apprentissage et réalisé un chef-d’oeuvre »
« Celui qui a la responsabilité de l’exécution d’une tâche »

[Idée d’excellence dans un domaine]

[Titre donné aux titulaires de certaines charges]

[Dans la politique, les finances]

[Justice]

[Domaine royal]

[Maison du roi ou d’un grand seigneur]

[Forme allocutive (ou délocutive)]
[Correspond à un titre ou à un état]
P. ext. [Forme allocutive ou délocutive très générale dont l’emploi reflète des rapports sociaux variables]

Donc, quand on est qualifié dans un métier, même dans un métier artisanal, ou un métier commercial, on est « maître ». Ainsi un cordonnier etc… est dit « Me cordonnier » etc…

5 réponses sur “Maître : qualificatif des personnes dans nos actes anciens

  1. Chère Odile
    Cette nouvelle rubrique est une excellente idée. En lisant la liste ci dessus, j’observe même que c’est dans les titres religieux que le mot Maître ou l’abréviation Me semble la moins courante … ce qui m’étonne un peu.
    bien à vous
    Alain David

    1. Bonjour Alain
      Ici, les prêtres sont parfois qualifiés MISSIRE au lieu de Me
      et il me vient entre-temps à l’esprit que les exploitants agricoles n’ont jamais le qualificatif de Me aliàs maistre
      par contre les marchands fermiers et alors un les qualifie de Me avant le prenom, nom, puis on donne le métier Md fermier.
      Pour mon idée de vocabulaire, souhaitez-moi bon courage car j’ai commencé hier mais j’ai du pain en quantité sur la planche, car mon site en donne en fait beaucoup et je dois mettre tous les liens bien alphabétiquement.
      bon soleil
      Odile

  2. Bonjour Odile
    J’ai l’esprit d’escalier. Mais de la même manière que l’appellation Me semble plus s’appliquer à des laïcs qu’à des religieux, j’avais une question concernant plutôt le 2e versant, quoique.
    Lorsque l’on parle de Doyen, y-a-t-il forcément une notion d’âge ?
    ou bien peut-on avoir des doyens âgés seulement de 30 ans ?
    bien amicalement
    Alain

    1. Bonjour Alain
      Ouille !
      SI j’ai dis quqe Me ne s’appliquait pas à des religieux c’est que ma langue a fourché, car il s’applique aussi aux religieux, mais pas que.

      Pour le doyen, je ne le vois que chez les religieux et chez les universitaires. Je ne pense pas qu’il s’agit du plus âgé, il s’agit plutôt du supérieur hierarchique, élu ou non.
      Merci de m’avoir posé la question, car j’était bêtement resté au plus âgé dans ma petite cervelle, et cela m’a fait du bien d’aller vérifier, et de constater que ce n’était que le chef, élu ou non.
      Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *