Testament de Mathurine Boucher : Ecouflant 1544

Très long testament, et en particulier une très longue suite de dons et fondations.

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, E1753 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le dimanche 27 août 1554 en notre cour de Briolay personnellement establye honneste femme Mathurine Bouscher dame de la Houssaye et de Paulx ? soubmectant confesse avoir au jourd’huy fait nommé et … et encores etc fait etc son testament et ordonnance de dernière volonté en la forme et manière qui s’ensuyt, c’est à savoir que ladite Bouscher recommance son âme à Dieu, à la glorieuse vierge Marie, à tous les saincts et sainctes de Paradis, veult et ordonne estre inhumée en ensépulturée après son décès en l’église de monsieur sainct Jehan d’Escouflant en la chapelle qui a esté faicte et construite par ses deffunts père et mère, et que au jour de son enterrement soyt dit en ladite église pour le remède de son âme et de ses amys trespassés le nombre de 2 messes à basse voix avecques vigiles de … 3 messes ; et veult que à la conduite de son corps y ays 2 torches pesant chacune 4 livres de cyre, 6 cierges qui seront autour de sondit corps pendant qu’il sera en l’église ; et aussi qu’ils servent au jour de (f°2) service et après lesdits cierges et torches servent à dire et célébrer l’annuel qui sera dit en ladite église d’Escouflant – Item au jour du service qui sera fait 8 jours après son décès veult et ordonne qu’il soit dict en ladite église d’Escouflant 6 messes avecques vigiles de mois et qu’il soit donné une pippe de vin et 2 septiers de blé en pain ou aultrement aux pauvres nécésiteulx à la disposition et volonté de ses exécuteurs cy après nommés qu’elle a chargé et charge distribuer et bailler ledit blé et vin – Item a ordonné qu’il soyt dict et célébré ung annuel solempnel en ladite église d’Escouflant en gardant sollanellement en ladite église sans se promener par ceulx qui le diront incitant les assistans à prier Dieu pour l’âme de ladite Bouchier et de ses âmes trespassés, et où il ne seroit solempnellement dict et en bonne dévotion, veult que ses exécuteurs le facent dire où bon leur semblera – Item veult qu’il soit dict oultre en l’église de saint Pierre ung trentain sollempnel en l’église paroichial de saint Pierre ung aultre trentain en l’église des Cordeliers ung aultre trentrain en l’église de la Basmette et ung aultre trentain en l’église paroichial de st Maurille d’Angers tous lesdits trentains solllemnisés – Item veult et ordonne qu’il soit donné à 12 pauvres enfans orphelins 14 aulnes de bureau et qu’il en soyt baillé

la bure (bureau, burette) : Célèbre étoffe dont le nom a beaucoup comme métaphore de la pauvreté, opposée à la soie. Du latin « burrus », qui signifie brun foncé. C’est l’étoffe la plus simple qui soit, d’armure toile de laine grossière.

2 des 14 aulnes à l’enfant Pierre Herbert et 2 à 2 enfants Julien Delanoe pour prier Dieu pour l’âme de ladite testratrisse et veult et ordonne qu’il soit donné après son décès 120 livres tournois à pouvres falles ? à Muriez à la voulonté et discression de ses exécuteurs (f°3) cy après nommés ainsi qu’ils voyeront estre à faire si nécessaire sans qu’elle veult en charger sesdits exécuteurs qui à icelle somme s’ils en baillent à Jehanne Pineau servante d’icelle Bouschier la somme de 40 livres tournois et à Pierre (blanc) à présent demeurant à l’Achempière la somme de 30 kuvres tz et 2 des filles de Pierre Herbert de ladite paroisse d’Escouflant la somme de 10 livres tournois qui est à chacune 100 sols tz et à deux des filles de la feue Ernouville en son vivant demeurante à Pellouaille nommées l’une Olive (blanc) sa sœur de 14 livres qui est à chacune 7 livres tournois, toutes lesquelles sommes cy dessus déclarées ladite testatrice veult sesdits exécuteurs seetre saisis incontinent après son décès pour en dispouser comme dessus ne veult ladite testatrisse que si lesdites filles dessus dites meurent auparavant estre mariées que sesdits exécuteurs le donnent et aulmonent à autres pouvres filles à marier à leur discression, et veult ladite testatrisse que sur ladite somme de 120 livres tournois soit baillé par sesdits exécuteurs à Jehanne veufve feu Pineau Me de Phrien ? et estre les Pineaulx la somme de 10 livres tournois poyable par chacune sepmaine 5 soulz ou delà que ladite somme de 5 sols sy l’on voyet qu’il soit nécessayre et ce jusques à la concurrence de ladite somme de 10 livres, et que le reste de ladite somme de 120 livres tournois soit baillé et aulmoné aux filles à marier à la discression et voulloyr de mesdits exécuteurs – Item a donné et donne ladite Bouchier à ladite Jehanne Pineau sa servante (f°4) une couette traverslit 4 draps 2 tonnelles (sic, mais impossible) 12 serviettes 4 couvrechefs 2 robes de bureau neuves à son usage ung chapperon que ladite Bouschier portoyct aux dimanches une huge platte qui est en la boulengerie lesquelles chouses ladite Bouschier veult estre baillées à ladite Pineau comme ladite Pineau sera maryée et si ladite Pineau n’estoit maryée veult lesdits meubles retourneront aux héritiers de ladite Bouschier sans ladite somme de 15 livres tournois estre baillée à aultres filles à marier par cesdites présentes comme dessus – Item a donné ladite testatrisse à Louyse Ferrant veufve de feu Jehan Laillier le nombre de 12 boisseaux de bon seigle mesure des Ponts de Cé par chacun an pendant la vye de ladite Ferant seulement, lequel septier de blé elle a assigné et assigne sur le lieu de la Champière que ladite Bouschier a chargé et hypothéqué ledit lieu pour l’advenir durant la vye de ladite Ferant – Item veult et ordonne que sesdits exécuteurs prennent 100 livres tournois sur ses biens meubles et immeubles pour faire construyre et bastir une chapelle au lieu appellé le Buysson au Girouppes à servir et reposer le corps de notre seigneur au jour du Sacre et y mettre une ymaige de st Estienne et ladite chapelle bastie ladite Bouschier veult que ses héritiers y facent dire chacun an au jour du Sacre pendant que le corps de notre seigneur sera mis ung suffaige des trépassés avecques de profondis et en latin dudit de profondis oraisons acoustumées que l’on face dire aulx paroissiens pater noster pour l’âme de ladite Bouschier et de ce faire charge ses héritiers (f°5) – Item à donné et donne ladite Bouschier à Guillemine femme de Jehan Ferron 3 septiers 8 boisseaux seigle que ladite Bouschier leur avoyct cy davent presté audit Ferron et sa femme – Item a donné et donne à Jehan Langloyes lesné tout ce qu’il doibt à madite Bouschier de tout le temps passé pour raison de louaige de myesson que de toutes aultres chouses à la charge de prier Dieu pour elle – Item a donné à Jehan Bignon mercyer demeurant en la paroisse st Maurille d’Angers 25 livres tournois à desduyre et rabattre sur la somme de 50 livres tournois quelle somme ledit Bignon debvoyet à ladite Bouschier à cause de prest – Item a donné et donne à Anne Lefeubvre fille Feubre et de Perrine Lecompte la somme de 100 escuz sol pour les bons et agréables services qu’elle a fait à ladite Bouchier que très bien luy a pleu et playest, à la charge de prier Dieu pour ladite Bouschier et ses amys trespassés, laquelle somme de 100 escuz veult et ordonne estre baillée à ladite Anne par Pierre Bontemps son exécuteur cy après nommé lors et quant ladite Anne sera mariée et qu’atandant que ladite Anne soyet que ledit Bontemps demeurat entre ses mains à la charge qu’il en fera et poyera chacuns ans ladite Anne 10 livres tournois jusques audit temps qu’elle soit maryée et audit cas que ladite Anne ne seroit maryée ladite Bouscher veult et ordonne que ladite somme de 100 escuz retourne aux héritiers d’icelle Bouschier – Item a donné et donne ladite Bouschier à ladite Anne 2 bonnes robes honnestes à son usaige avecques ce luy a donné ladite Bouschier le mylleure de ses chapperons. (f°6) – Item ladite Bouschier a déclaré et confessé que elle estoyet et est chargée fayre dyre et continuer à jamays ung libera avecques ltes 3 oraisons de … fidellium chacun dymanche de la grant messe pour et en acomplissant le testament de defuncte Jehanne Lecompte mère de ladite Mathurine Bouschier, lequel Libera et oraisons ladite Bouschier veult et ordonne estre pour l’advenyr dict célébré et continué à tout jamays en ladite église d’Escoufflant en ladite chapelle dudit feu Bouschier et pour ce fayre ypothèque et oblige sa mayesson en laquelle de présent elle demeure sise audit Escoufflant – Item ladite Bouschier veult et ordonne estre dict par chacune sepmaine de l’an après son décès une messe à basse voyez par missire Pierre Trehan prêtre durant le vivant dudit Trehan et pour ce payer ladite Bouschier a delayessé audit Trehan une mayesson en apentiz sise au bourt d’Escoufflant en laquelle demeure à présent Jehan Morillon avecques le jardrin qui en despent avecques la somme de 110 sols tournois poyeables chacuns ans aux jours de Nouel et St Jehan par moyetié, laquelle somme de 110 sols tournois ladite Bouschier a assigné et assigne sur sadite mayesson jardrins et appartenances en laquelle demeure sise en ladite paroisse d’Escoufflant et lesquelles chouses ladite Bouschier a obligées et ypothéquées et affectées au poyement et continuation de ladite somme de 110 sols tournois par chacun pour l’advenyr la vie dudit Trehan – Item a ladite Bouschier a donné et donne à la femme de Jehan Grohant (f°7) une robe de gris de Chasteaugontier toutes lesquelles choses dessus déclarées ladite Bouchier femme de bon esprit et antendement a ordonné et ordonne acomplyes et gardées – Item a ladite Bouchier nommé et elle nomme pour ses exécuteurs chacun de Me Jehan Becquet et André Delommau licenciés ès loix, Pierre et Jehanne les Bontemps et chacun d’eulx seul et pour le tout auxquels ladite Bouchier prie en prendre la charge – Item davantaige ladite Bouchier a donné aulmone et donne et lègue par ces présentes à la chapelle ou chapellenie de sainct Jehan l’Evangéliste desservie en l’église parochiale d’Escoufflant fondée par defunnct Jehan Bouchier et Jehanne Leconte la somme de 100 soulz tournois chacuns ans à toujoursmais perpétuellement et par héritaige après le décès de ladite Bouchier poyables aux jours de Pasques chacuns ans le premier poyement commensant au jour de Pasques ensuyvant le décès de ladite Bouchier, laquelle somme de 100 soulz tournois ladite Bouchier a assise et assiet et assigne sur le lieu mesetayrie appartenances et despendances des Aulnes sise en la paroisse d’Escouflant en laquelle de présent demeure Guillaume Picault ainsi que ledit lieu se poursuit et comporte et comme il est de présent teneu et exploité par ledit Picault, lequel lieu et mestayrie ladite Bouchier a chargé de ladite somme de 100 (f°8) soulz tournois par chacuns ans pour l’augmentation du testament et fondation de ladite chapelle à la charge que le chapelain d’icelle chapelle dyra une messe par chacune sepmaine en ladite église d’Escouflant à toujoursmais à l’autel de ladite chapelle – Item ladite Bouchier a déclaré congneu et confessé par devant nous que depuys 6 anz anza defunct Me René Hyret et Jehanne Bontemps ont faict venir à la maison de ladite Bouchier grant nombre et quantité de vins lards blés et aultres provisions desquelles provisions lesdits Hyret Bontemps et leurs enfans et serviteurs ont esté nourris en la maison de ladite Bouchier lors qu’ils y ont esté en la manière que ladite Bouchier ne leur peult ne scauroyt demander aulchune chose pour leur nourriture et mesme a déclaré cogneu et confessé qu’elle ne leurs en demandoyt ne demande rien – Item a ladite Bouchier déclaré et confessé quelle doibt a missire Jehan Huyller prêtre la somme de 30 livres tournois quelle somme ledit Huyller luy avoit par cy devant prestée et veult que d’icelle ledit Huyller en soyt poyé – Item et pour l’éxécution de ce présent testament et accomplissement des choses y contenues ladite Bouchier a saisy et saisist sesdits exécuteurs de ses biens meubles fonciers d’eritaiges et de ses immeubles jusques à l’accomplissement des choses dessus desclarées et de chacunes d’icelles – Auquel testament et tout ce que dessus est dict tenir et accomplir sans jamays venir encontre en auchune manière oblige ladite Bouchier tous et chacuns ses biens meubles et immeubles présents et avenir quelsqu’ils soyent renonçant à toutes (f°9) choses à ce contraires par les foy et serment de son corps par elle sur ce presté en notre dicte main, dont nous l’avons jugée par le jugement et condampnation de notre dite cour ; faict à Escouflant en la maison de ladite Boucher ès présences de missires Jehan Becdefer prêtre vicayre dudit lieu d’Escouflant, Jehan Jamard, Pierre Perrault, Jehan Grasanleil, Yvon Rousseau »

14 réponses sur “Testament de Mathurine Boucher : Ecouflant 1544

  1. Bonjour a tous,
    Il s’agit sans doute a nouveau de la Dame de la Houssaye et « de Preaux » (ou Prehault etc…)
    C’est effectivement un testament bien détaillé.!
    J’avais La Houssaye a St Laurent du Mottay, peut etre un lieu pkus proche d’Ecouflant ?? Je chercherai des que j’aurai acces a mon ordi.

    1. Bonjour Michèle
      La Houssaie est à Ecouflant selon la carte IGN sur Geoportail, au N.E. du bourg, assez loin.
      Avez-vous vu que le testament cite les Bontemps et les Hiret ?
      Odile

  2. Merci Odile ! oui finalement il s’agit bien Mathurine Boucher mère de Jeanne Bontemps, que je ne savais pas Dame de la Houssaye , titre qui n’apparaît plus (à ma connaissance) à la génération suivante (Pierre et Jeanne Bontemps)
    Est ce normal qu’en citant Mathurine Boucher en tête de ce testament il n’y ait pas de terme femme (ou veuve) de Macé Bontemps? C’est ce qui m’avait fait douter en lecture rapide aux AD que ce soit bien « ma » Mathurine …

    1. Bonjour Michèle
      Effectivement, cela n’est pas fréquent, donc peut sembler douteux, qu’elle ne soit pas citée par son nom suivi du mari défunt ou non.
      J’ignore, car je n’ai pas en tête, les autres preuves de filiation que vous possédez. Cela serait sympa de nous en faire un récapitulatif, en indiquant chaque fois les sources d’archives.

      Mais pour ce qui est de ce testament, je dois dire que même s’il ne cite pas de liens filiatifs, il donne une clause assez développée, selon laquelle René Hiret et Jeanne Bontemps et leurs enfants ont vécu chez elle longtemps, en apportant des nourritures qui ont compensé leurs frais de bouche et entretien.
      Le fait qu’elle les ait hébergés longtemps montrerait, selon mes observations, que c’est sa fille, et qu’après le mariage, un enfant est souvent logé en couple chez ses parents possédant une grande maison, en attendant d’avoir une maison à eux.

      Enfin, il a certes existé des femmes qui ont eu un degré d’indépendance plus élevé que la moyenne et suffisamment pour s’affranchir de certaines règles. C’était sans doute le cas.
      Cordialement
      Odile

  3. En fait Odile tout est parti de votre livre « L’allée de la Hée des Hiret », chapitre des Hiret que vous nommez « du Bailleul ».
    Vous y parliez du procès fait par Gille LEJEUNE qui a duré 30 ans aux descendants des Hiret ou des branches maternelles Hiret dont les pièces (fonds de famile Lejeune AD 49 E3113) permettent de remonter jusqu’en 1480. D’ou entre autres une descendance sur 3 générations de Jean BOUCHER x Jeanne LECONTE . Les recherches pour mon ami JP Tessard portant sur Philippe Tessard (dont il descends à priori, mais je dis priori tant que je n’ai pas trouvé le partage de sa succession entre ses enfants le 13/7/1586 dont je n’ai pas le notaire et pas d’autres infos, sujet de ma prochaine visite aux AD) je m’intéressais à Jeanne Bontemps petite fille de ce couple ( et non Renée comme vous le notiez )
    Mes propres données , en particulier le fonds bontemps/tessard E4010 et les derniers actes que je vous ai transmis me confirment que :
    1 Jean BOUCHER x Jeanne LECONTE
    2 Mathurine BOUCHER x Macé BONTEMPS
    31 Jeanne BONTEMPS x René HIRET xx Philippe TESSARD
    D’ou une descendance Hiret connue.
    32 Pierre BONTEMPS SP qui donne ses biens à ses neveux HIRET
    Suis je assez claire?

    J’en profite pour demander à « Stephane » qui avait un autre Philippe Tessard baptisé en 1584 s’il a d’autres pécisions à son sujet (lieu du baptême…) voire d’autres Tessard??

    Merci, bonne soirée

  4. Bonjour Michèle,
    2ème tentative (échec de la 1ère)

    la 1ère je finissais par une interrogation, celle ci sera peut être une affirmation.

    Les Tessard,

    Philippe Tessard est dcd avant 1578 date d’un acte ou apparaisse 3 de ces héritiers:
    René Tessard de Combrée (nsp)
    François Tessard de Angers (S)
    Mathurin Lecommandeux de Combrée (nsp)

    de mémoire je dois avoir d’autres actes concernant les héritiers (mais actuellement non répertorié, en attente de tri), une Claude (femme) et une Renée Tessard.

    Concernant le petit Philippe Tessard baptisé à Angers St Maurille le 18/05/1584 p57/769
    filleul de Donation Coiscault Avocat et de Julienne Davy vve de Charles Fournier Avocat (sans doute sœur de Anne Davy, filles de Pierre Davy et de Marguerite du Moulinet). fils de François Tessard et de Renée Quentin (cm en 1576) petit fils de Jean Tessard & Jeanne Pichard et de Jean Quentin & Anne Davy.
    Philippe est également donné dans la famille Quentin, mais actuellement il n’y a pas de tronc commun entre ces 2 philippe Quentin.

    Autre Tessard dans mon arbre:
    Une Jeanne Tessard (dcd apres 1532) mère de Marie Tessier (dcd avant 1532) et grand mère des « Faifeu » (Anne épouse de Glatigné et Perrine épouse Le Thellier & Mathieu)
    un Claude du Tessard Sr de Grand Cour époux de Louise Beruel, tous 2 en vie en 1560.

    Je reviens sur vos Tessard, et oui, le contrat de mariage de François Tessard et de Renée Quentin donne des indications:
    René Tessard et René Aubry ses oncles
    Mathurin Lecommandeux et Donatien Coiscault licencié es droit ses cousins.
    lesdits René Tessard Aubry Lecommandeux ne signe pas

    la Question: Philippe Tessard n’a pas de Postérité?

    Si nous comparons les signatures de François Tessard:
    – héritier de Philippe
    – l’époux de Renée Quentin
    Pour moi, il s’agit de la même, son F de François est fait sur le T de Tessard
    François Tessard marié en 1576 sans doute né vers 1550
    son père Jean Tessard né vers 1525
    François Hiret fils de Jeanne Bontemps né vers 1536
    René Tessard ne sait pas signer, peu probable qu’il soit le fils de Philippe Tessard Docteur en medecine!
    Philippe Tessard n’a pas de Postérité en 1578
    Son frère René Tessard de Combrée et le fils de son défunt frère Jean Tessard, François Tessard de Angers, font partie de ces héritiers.

    A vous de juger.
    Stéphane


    1576


    1578

  5. Bonjour Stéphane, un grand merci pour ces infos que je vais étudier et qui me posent… de nouvelles questions!
    Reste qu’il y a un nouveau : Daniel Tessard qui a un curateur en 1577 au partage des biens de Jeanne Bontemps et la seule explication que je donne (pour le moment) à sa présence dans cet acte c’est qu’il descend du couple P. Tessard x J. Bontemps. Mais effectivement il ne figure nul part quand on parle des héritiers de Philippe Tessard…
    Encore merci pour vos partages.

  6. A rajouter pour des Tessard, sur Chateau Gontier bapteme de Jehanny Tessard nov 1527 et Jacobus oct 1530 enfants de François Tessard.
    Toujours sur Ch Gontier/Azé Gervais Tessard orfevre (aurifebvre) qui a d’ailleurs façonné le reliquaire de la collegiale St Just a CG vers 1440, il a epouse une fille De Charriere , Dame de La Noé a Azé.
    Et un Geoffroy Tessard « chastellain » de CGontier en 1449

      1. Pour Gervais Tessard : bulletin (vol 16 serie 2) de la commission historique et archeologique de la Mayenne, Laval, edite en 1878 qui donne d’autres precisions dont ses lieux de vie.
        Pour Geoffroy Tessard « Histoire de la communaute des marchands frequentant la riviere de Loire et fleuves descendant en icelle »
        Trouves par moteur de recherche geneanet.
        Baptemes a Chateau Gontier sur registre paroissial en ligne.

        1. Bonjour à tous
          Une seule occurence dans le :

          Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne de l’abbé Alphonse Angot
          Le Commandeur (Mathurin) – Tome IV
          Le Commandeur (Mathurin) est curateur des enfants de Jacques Le Commandeur, demeurant à Combrée, héritiers de Philippe Tessard, docteur en médecine de la faculté d’Angers, 1584. — Joachim Le C., seigneur de Montrenoux, 1618 (Épigraphie, t. II, p. 201 ; Dict. de M.-et-L., t. III, p. 567).

          Mais, selon moi, le Dictionnaire de l’Abbé Angot est une source fiable, et ceci est parlant. Si les enfants Le Commandeur sont héritiers de Philippe Tessard, c’est soit que leur mère est une Tessard fille de Philippe, soit une succession collatérale et Philippe Tessard n’aurait pas de descendants directs.
          Odile

  7. Bonjour Odile,
    Cela rejoint votre retranscrption « Les Tessard de Combrée héritiers de François Rolland de la Rollandière, Melle, 1630 » et le fonds E 4010 dont vous avez retranscrit une partie sous le titre « Francois Hiret se plaint de son defunt beau pere etc… »
    Personnellement j’ai conclu a Marie Tessard soeur de Philippe x Lecommandeux d’ou Mathurin Michel et Jacques, Mathurin curateur des enfants de Jacques en 1577, que l’on retrouve en 1630 (Renee, Margurite x Jean Bocé, Maurice et ?x Rene Lardeux)
    Philippe sans descendance directe je serais d’accord sauf ce Daniel Tessard qui a pour curateur Mtre Pierre Becquet qui  » se porte heritier sous benefice d’inventaire » de defunt Pierre Bontemps frere de Jeanne toujours dans lecarton E 4010, partie que vous avez retranscrit « partage en 2 lots des biens du 1er lit de feu Jeanne Bontemps…etc » en 1577.
    On peut supposer que ce Daniel est dcd sans posterite? En tous cas je ne l’ai vu reaplaraitre nul part pour le moment.
    A noter que j ‘ai un autre Tessard sur Angers (desolee Odile mais la c’est quelque chose que j’ai note hors de chez moi et je n’ai pas releve de reference) Pierre Tessard ne vers 1570, sieur de l’Auberdiere  » enquesteur et examinateur pourle Roy au siege presidial d’Angers demeurant paroisse de la Trinite » dcd avant 1637, x Claude Pasqueraye, d’ou Guy « honorable marchand de drap de layne  » demeurant Angers St Maurice en 1637 et Renee Tessard x Rene Blanche sieur de Boisaugue.
    Voila… Bon dimanche

  8. Bonjour Odile,
    Mais la curiosite est une belle qualite chez les denicheurs d’actes!
    Rien de notable en effet , je pense avoir a peu pres balayer les archives en ligne, sauf que bien evidemment il faut le refaire regulierement.
    J’ai trouve aussi des Tessard de Normandie sieurs des Essarts pres de Bayeux, dont une branche est »descendue » sur Alencon et le nord Sarthe au 15e.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *