RAVALEMENT NON CONFORME CAR SANS DPE

Ce matin, 22 mai 2018, commence dans ma tour un ravalement sans DPE et sans isolation, alors que nos appartements sont tous en classe D.

Ma part de ces travaux inutiles puisqu’aucune isolation ne sera faite et sera à faire sous peu obligatoirement, donc tout à refaire d’ici peu, est de 9 200 euros.  Alors que nos appartements ne sont en rien « haut de gamme » et le mien vogue dans les 150 000 euros seulement.

Pire, en 2016, tous les toîts terrasses ont été refaits et pour ma part j’ai payé 7 600 euros. Les 25 années précédentes, mes chambres n’étaient jamais descendues en dessous de 15°C [je vis à l’ancienne sans chauffer les chambres, et j’habite sous le toît mal isolé], depuis l’hiver dernier elles sont descendues à 12,4°C, donc l’isolation qui a été faite est inférieure à la précédente, et non conforme, sous prétexte que le conseil syndical prenait le moins cher et nous l’impose à l’AG sans nous laisser le choix. Les prétextes alors entendus étaient hallucinants : le muret censé protéger les ouvriers aurait été à relever plus haut car une norme fixe sa hauteur et cela coûterait trop pour le conseil syndical. Je dois préciser que je crois bon une norme de sécurité mais que le passage dans le vide depuis mon appartement entre bâtiments [pour faire plus court au lieu de prendre le sky-dome et les échelles sur toutes les terrasses] est allègrement utilisé par certains au mépris de la sécurité, et de mes opositions formelles.

Pire, le syndic nous impose un prélèvement pour « avances travaux », alors même que nous sommes surendettés de travaux aussi énormes qu’inutiles puisque non conformes. Mes cris en AG sur ce point sont hués. Il refuse de prendre en compte les dépenses travaux en cours. Il applique donc la prétendue loi Alur en dépit du bon sens.

Syndic et conseil syndical, qui sont copains, n’ont rien voulu faire en matière de conformité. Les 4 % du syndic auxquels s’ajoutent les 4% du soi-disant maître d’oeuvre seront donc à remettre dans leur poche prochainement.  De là à penser qu’ils font une affaire sur notre dos. 

Enfin, depuis le 6 janvier qui était WE de tempête Est [mon appartement est en longueur tout à l’est] l’eau est entrée dans le mur de béton  qui avait été esquinté lors des travaux de toîture à grands coups de marteau piqueur mal dirigé. Elle a envahi les fils électriques et généré panne de courant. Heureusement mon compteur électrique, par zones, m’a permis de remettre le courant dans certaines zones, mais la réfection de cette MALFACON n’est toujours pas faite. Et pire encore, une seconde MALFACON s’est révélée ce WE du 6 janvier, à savoir lorque les pluies d’Est sont tempête elles ne peuvent s’écouler sur les seuils de mes portes fenêtres car les seuils ont été montés à l’envers : pente dirigée vers l’appartement et non vers l’extérieur. Mes cris depuis tant de jours n’ont abouti au bout de plus de 4 mois qu’à un vague email qui dit que cela sera fait.  J’en ai marre de me battre et attendre Saint Glin-Glin.

 

3 réponses sur “RAVALEMENT NON CONFORME CAR SANS DPE

  1. Bonjour et courage Odile, les chiffres que vous nous annoncez m’effraient. Dans une maison indépendante on a des soucis mais on peut en général choisir !

  2. Bonsoir Madame,
    Je suis horrifiée et scandalisée devant tant de bêtise ! Hélas on ne peut pas faire grand chose, mais sachez que je suis très triste que l’on puisse faire subir tout cela à une vieille dame ; je pense souvent à vous, perchée en haut de votre tour, et je vous imagine déchiffrant sans relâche ces si précieux manuscrits qui sans vous seraient perdus et auxquels vous redonnez vie. Courage ! Les beaux jours arrivent !

    1. Bonjour
      Je connais aussi votre blog, et vous remercie de penser à moi.
      En fait, je ne suis pas malheureuse à déchiffrer, car mon installation, que les jeunes jugent démodée (un brave ordinateur dit « de bureau » et un écran multidirectionnel DELL, et une table devant qui est une table de malade à hauteur réglable etc… donc je suis en ergonomie maximale, ce que les jeunes ne comprennent surtout pas avec leur iphone et tablettes etc… qui me donneraient mal partout, moi je lutte au contraire contre la douleur, ayant perdu mes épaules depuis environ 25 ans, et le seul commentaire du radiologue à l’IRM d’alors fut parlant :
      « Madame, comment faîtes vous pour vous coiffer »
      J’ai souvent penser à ouvrir un blog là dessus, car je connais même « se déshabiller au cuter »
      tout cela pour vous dire que mes 10 doigts sur le clavier sont la meilleure des gymnastiques et je suis même encore stupéfaite de leur conservation avec cet entraînement quotidien.
      Et les neurones aussi sont heureux.
      Et la vue est imprenable, totalement imprenable, et les levers de soleil tellement géants sur la Loire qu’il n’existe pas de mots pour exprimer cette beauté que le ciel m’offre chaque jour !
      Bonne journée à tous
      Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *