Marie-Anne Bonhommet était dite Anne

Nous avons vu hier Anne Bonhommet, et vous avez sur mon blog son contrat de mariage.

Prénommée « Anne » sur son contrat de mariage, son mariage religieux, le baptêmes de tous ses enfants, divers actes notariés et l’inventaire après son décès.
Prénommée « Marie-Anne » seulement sur sa sépulture.
Grâce aux découvertes de Marie-Laure, j’ai enfin le baptême de « Marie-Anne »
Elle a donc eu un prénom usuel « Anne » toute sa vie !

Le plus curieux tout de même dans tous ces actes au prénom qui diffère, c’est le mariage religieux, car il exigeait sérieusement des certificats des curés du lieu d’habitation, et ces curés étaient censés avoir vérifié le certificat de baptême. Ils ont dû lire et écrire un peu vite !!! A moins que lors de la célébration du mariage religieux le curé de Launay Villiers, qui écrit avoir vu les certificats des curés concernés, se soit contenté de retranscrire le mariage religieux uniquement en écoutant les parties exprimer leur identité et Anne Bonhommet s’est déclarée « Anne ».

Mais alors comment à sa sépulture retrouve t-on Marie-Anne. Serait-ce parce que chacun (ou certains) avaient dans leurs papiers leur extrait de baptême et que cette fois le prêtre qui a fait la sépulture a bien noté en regardant cet extrait de baptême :

Bref, cela me travaille, car durant des années, j’ai cru qu’il fallait trouver une Anne Bonhommet.

4 réponses sur “Marie-Anne Bonhommet était dite Anne

  1. Bonjour Odile,
    Je me suis également posé la question du prénom de Anne (Marie Anne) Bonhommet. Il est vrai que c’est, étrange. Peut-être est-ce pour la différencier clairement de sa soeur Marie (x Ambroise Soisnard) ? Il est aussi possible que son nom d’usage ait été adopté pour la différencier d’une autre domestique. J’ai pour exemple dans ma famille mon grand-père qui s’appelait Louis mais qui toute sa vie professionnelle a été appelé Félix (qui était son deuxième prénom), tout ça parce que son patron se prénommait lui aussi Louis. Pour autant, toute la famille savait bien qu’il s’appelait en réalité Louis.

    Ce qui m’interroge également, c’est le fait que les quatre soeurs Bonhommet fille de Guillaume et Marie Toutin s’appellent Marie soit en prénom simple, soit en prénom composé :
    ° 01/02/1669 Marie
    ° 07/05/1677 Marie
    ° 08/03/1686 Marie Thérèse
    ° 31/07/1688 Marie Anne
    Comment expliquer également ces grands écarts entre les trois premières Marie ? Guillaume Bonhommet était certes assez âgé (respectivement 41 ans, 49 ans, 58 ans et 60 ans, si on se fie à l’âge indiqué sur son acte de mariage), mais cela me parait tout de même surprenant.

    Cordialement.
    Marie-Laure

    1. Bonjour Marie-Laure
      Oui, merci.
      Moi aussi j’ai des proches qui ont subi l’oubli du premier prénom, ainsi mon grand oncle toujours appelé Adrien Guillouard ne se prénommait pas Adrien, et son prénom était en fait
      Victor Adrien Gaston

      Mais ce qui est troublant dans le cas d’Anne Bonhommé c’est que le curé de Launay Villiers, sur l’acte de mariage, n’a pas pris en compte le certificat du curé de Laval. Pour les actes devant notaire, je sais que chez le notaire on déclarait oralement son identité, et cela suffisait au notaire, et pour les baptêmes de ses nombreux enfants, je sais bien que c’est le père et les parrain et marraine qui étaient déclarants à l’église, et donc bien qui l’appelaient Anne et non Marie-Anne.
      Bref, je suis occupée à tout noter, et demain vous aurez encore une observation, et j’en aurai plein d’autres, mais je suis en famille et débordée, donc je dois arrêter l’ordinateur pour aujourd’hui car la famille c’est important pour moi comme pour tout le monde
      Mais je vous souhaite une bonne journée
      encore merci à vous
      Odile

      1. Bonjourà tous
        il me revient à l’instant que ma maman était née Marie-Thérèse, puis après son brevet élémentaire, son papa l’avait embauchée à la comptabilité de son magasin, mais une autre jeune fille y travaillait, prénommée Marie-Thérèse.
        Alors, maman racontait toujours que son père l’avait alors appelée Thérèse pour la différencier de l’autre, et c’est ainsi qu’elle ne s’appelait que Thérèse.
        Et pour la petite histoire, cette jeune fille prénommée Marie-Thérèse, ne termina pas ses jours au magasin de mon grand père, car bientôt elle prit un autre chemin, et ma maman en parlait toujours avec respect, car ce chemin c’était le carmel d’Angers.
        Odile

  2. Bonjour Mesdames,

    Pour ma part, c’est mon arrière grand mère Renée Marie Dublé qui utilisait un autre prénom que le sien (un de ces frères s’appelait également René). Le prénom qui fut utilisé toute sa vie est Ernestine Dublé (Marie son deuxième prénom était déjà pris par sa sœur Marie Jacquine). Encore aujourd’hui, Ernestine est le seul prénom qui apparaît sur sa pierre tombale.
    Par curiosité, j’ai regardé les actes d’état civil en ma possession
    Pour l’état civil, c’est bien Renée Marie,
    par contre lors de son mariage en 1911, je me demande si sa mère, Renée Aubert, ne se faisait pas également appeler Ernestine, car sur celui-ci, on retrouve la signature de Ernestine Aubert (il n’y a pas de Ernestine dans la famille Aubert!). Renée Marie Dublé signait bien Renée Dublé.
    Bon WE
    Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *