Les nobles avaient droit de faire baptiser au delà du délais de 3 jours



Madeleine de VILLIERS °Challain-la-Potherie 12 février 1649 b le 19 janvier 1650 « baptisée Magdeleine fille de messire Gabriel de Villiers escuyer seigneur de Pruillé et dame Hélène de Chouppe son épouse, ont été parrain messire Christofle Fouquet seigneur dudit Challain et marraine dame Magdelaine de Beauvau espouse de messire Anthoine Du Bellay »

Ici, c’est donc 11 mois mois plus tard, mais j’en ai déjà vu 18 mois plus tard. Et vous ?
Odile
PS je suppose que le motif était un déplacement du père, soit à la guerre ou autre pour le service du roi ?

3 réponses sur “Les nobles avaient droit de faire baptiser au delà du délais de 3 jours

  1. Françoise Reveau fille de Jehan Reveau et de Françoise Oger,(ancêtres à la 11 e génér) née le 9 6 1668 à Villevêque,sera baptisée âgée de 40 jours (vue 14).
    Par; Mr Pierre de Laval,,chevalier seigneur ,marquis de La Plesse .
    Mar: Dame Françoise de Sesmaisons,sa mère.veuve de Mr Guy de Laval ,chevalier seigneur ,marquis du lieu de La Plesse.
    Sans doute indisponibilité du parrain…
    Voir Histoire de Marie-Louise de Montmorency -Laval ,duchesse de Roquelaure .
    http://favoritesroyales.canalblog.com/archives/2012/07/26/24782735.html

  2. Bonjour Odile

    Peut être une explication sur les registres de Chazé sur Argos dans un acte concernant la famille Du Bellay.

    P20 droite ( Saint Julien-Baptêmes ,mariages, sépultures 1663-1681)
    Acte de Baptême le 5 Juin 1666 de Françoise Charlotte Du Bellay née le 1er Octobre 1661 . Il est précisé qu’elle a été ondoyée le jour de sa naissance  » par Maitre Bellanger cy devant prieur par permission de Monseigneur l’évêque d’Angers »
    le parrain est Charles de Montesson Lieutenant Général des armées du Roy et la marraine est Francoise de Beauveau épouse de Jacques Le Voyer chevallier comte de Paulmy, comte de La Roche de Gennes (..) absente et remplacée par sa nièce Anne Marye Du Bellay
    Donc je rejoins votre avis et celui de Marie ,le père devait se rendre disponible , les parrains et marraines choisis pour leur prestige et notabilité , devaient être en mesure de pouvoir se déplacer ou se faire remplacer .
    C’était sûrement toute une organisation familiale et festive , stratégique aussi pour continuer à nouer des alliances…
    Il était donc nécessaire de demander à l’évêque la permission d’un simple ondoiement .

    1. Bonjour Elisabeth
      Oui
      et je suppose que le fait de servir le roi plusieurs mois (ou plus) par an ne facilitait pas les réunions familiales en rase campagne du royaume.
      Bon dimanche
      Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *