Claude Delahaye et Louise Davy donnent une closerie à Louis et Claude leurs fils : Angers 1624

Ce Claude Delahaye n’a rien à voir avec mes Claude Delahaye, enfin au point où en sont mes recherches, pourtant importantes. Il semble d’ailleurs qu’il soit plus orienté vers Saint Laurent du Mothay que vers Avrillé et Le Lion d’Angers.

Mais le prénom Claude est-il rare ou fréquent en Anjou ?
A votre avis ?
Car c’est troublant tous ces Claude Delahaye de père en fils.

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E5 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 20 août 1624 avant midy devant nous Guillaume Guillot notaire du roy à Angers fut présent en personne soubmis et obligé honneste homme Claude Delahaye laisné marchand demeurant Angers paroisse de la Trinité, tant pour luy que pour honnorable femme Marie Davy sa femme à laquelle il promet et demeure tenu faire ratistier ces présentes et obliger à l’effet d’icelles toutefois et quantes à peine etc cesdites présentes néanlmoins etc pour faire laquelle ratification par ladite Davy en l’absence dudit Delahaye il l’a dès à présent autorisée et autorise et en chacun desdits noms et qualité seul et pour le tout sans division de personnes ne de biens etc, lequel a recogneu et confessé avoir donné quitté ceddé et transporté, donne quitte cèdde et transporte dès maintenant etc en advancement de droit successif de luy et de sadite femme à Loys Delahaye … sieur de la Besnardière et Claude Delahaie le jeune leurs enfants le lieu domaine et clozerie appellé Chateaugaillard situé en la paroisse de Saint Laurent du Mothay (f°2) composé de maisons et édifices, jardins, ayreaux rues et issues terres labourables un petit clos de vigne prés et ses appartenances et dépendances, ainsi qu’il se poursuit et comporte et qu’il appartient audit Delahaie père et mère par acquest qu’ils en ont cy devant fait sans rien en réserver, pour par lesdits Louys et Claude Delahaie le jeune en jouir et disposer à l’advenir en leur place perpétuellement à perpétuité ainsi que bon leur semblera, et que de closerie baillée audit tiltre d’advancement d’hoirs, à la charge d’en faire rapport à la future succession desdits donneurs, et en payer et acquiter les rentes et debvoirs pour l’advenir aux seigneurs de fiefs sont lesdites choses sont tenues, desquelles choses données ledit donneur esdits noms s’est désaisi desvestu en en vestu et saisi lesdits Loys et Claude Delahaie le jeune leurs hoirs etc sans qu’il soit besoing en requerir ne avoir (f°3) plus ample vestiture, à quoi tenir et lesdites choses données garantir par ledit donneur esdits noms quoique donneurs ne sont tenus garantir choses par eux données … fait et passé audit Angers à nostre tabler, présents Nicolas Bonvoisin et René Rambault »

3 réponses sur “Claude Delahaye et Louise Davy donnent une closerie à Louis et Claude leurs fils : Angers 1624

  1. Bonne journée qui risque d’être historique ! Les Claude sont sûrement moins fréquents en Anjou, dans ma généalogie en tout cas où Michel, Louis, et autres René se rencontrent plus souvent. Peut-être cela vient-il de la Reine Claude, fille de Louis XII et Anne de Bretagne qui firent un pèlerinage à St-Claude dans le Jura pour obtenir un enfant viable… Grâce à celle qui épousa François Ier, nous avons la reine des prunes dont en Anjou, en été, on fait un très célèbre Pâté aux Prunes.

  2. Bonjour,
    Oui, pour moi, Claude est un prénom assez rare
    je dirais que c’est un prénom familiale, Claude est très usité par les Delahaye, sans doute un Claude Delahaye avait une « Aura » suffisante pour que les générations d’après l’utilisent à foison. Simplement, une hypothèse….

    j’espère que vous vous remettez bien de vos problèmes de Santé.
    Stéphane

    1. Bonjour à tous
      Merci de vos réponses de ce jour, car je suis toujours dans les Claude, et un même un paquet de Claude Delahaye.
      Je compte terminer dans quelques jours sans doute et j’ai dépassé 100 pages dans mon document DELAHAYE que je mettrai en ligne bientôt totalement rallongé.
      Mais, j’ai une petite complication ce jour, d’ordre technique.
      En effet, comme vous savez sans doute, j’utilise depuis plus de 10 ans WORDPRESS qui est le logiciel le plus utilisé au monde, mais comme tout logiciel, il modifie souvent ses versions, et ce jour le changement est très important, et je suis un peu perdue.
      Ainsi, j’ai eu un mal fou à écrire et publier mon indignation devant les commentaires sur la prétendue suppression de l’ISF
      Rassurez-vous je suis personnellement à des années lumières, car je n’ai que mon appartement modeste.
      Mais j’ai des neurones encore et malgré ce reste de neurones je ne comprends plus les media, car j’ai l’impression très souvent d’être en INTOX et non en DESINTOX de leur part.

      Enfin, je suis contente que vous m’ayez précisé que la contination du prénom CLAUDE par transmission lors des parrainages, et une affaire de famille, si ce n’est que j’ai plus branches contaminées par les CLAUDE dans les DELAHAYE et que je peux relier à ce jour, malgré mes efforts, encore à augementer, mais déjà ENORMES.
      Bien à vous
      Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *