le lundi de Pentecôte : jour sans assistante ménagère chez les personnes âgées : cas de l’ADAR de Nantes

Je ne peux plus faire mon lit depuis 22 ans. Ni passer l’aspirateur.
Je dors sans lit bordé, et il est fait une fois par semaine (enfin sauf lundi férié)

J’ai 2 h d’aide ménagère par semaine, de l’ADAR (la plus importante association de Nantes). Pour changer le drap de dessous et mettre de l’ordre sur la couette. Et passer l’aspirateur et la serpillère dans la cuisine. TOUTES CHOSES QUE JE NE PEUX PLUS FAIRE.

Je paye 20,91 euros l’heure, enfin théoriquement, car chaque mois, il est facturé en outre 6 euros de prétendus FRAIS DE GESTION. Je dis « prétendus » car lorsque j’avais pris le contrat, les frais de gestion étaient inclus dans le prix à l’heure.
D’ailleurs ce prix à l’heure est élevé, quand on sait que les aides ménagères ne touchent que la moitié.

Dans la tour que j’habite, certains payent le même service seulement 5 euros de l’heure, car l’ADAR opère une redistribution à sa guise des fonds collectés sur les gens de mon espèce, c’est à dire prétendus « riches ».

 

Hélas, mes 2 heures sont le lundi.
Et les lundis fériés sont légion en France.
L’ADAR ne juge pas utile de me donner 2 heures un autre jour dans la semaine.
Je suis priée de rester 15 jours sans lit fait ni poussière faite.
Car à l’ADAR, association aux innombrables clients âgés, on considère encore le lundi de Pentecôte comme les autres lundis fériés
Monsieur DARMANIN, je voudrais bien savoir si l’ADAR vous paye ces journées frauduleusement chômées alors qu’elles devraient être travaillées, car j’ai lu et entendu dans les média que les journées non travaillées devaient être payées à un soit disant fonds pour personnes âgées !
C’est un comble, !!!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *