Pierre POIROUX était décédé bien avant sa seconde épouse Mathurine Grignon

Il est à noter que Mathurine GRIGNON épouse de Pierre POIROUX met au monde en 1720 à Saint-Clément-de-la-Place :

Mieux, elle survit même à son époux car elle est présente au mariage de Louis Bessonneau et Perrine Poiroux en 1731 :

ce mariage fait les BESSONNEAU à partir des POIROUX

Conclusion :

Mathurine Grignon a vécu plus longtemps que son époux Pierre Poiroux, et celui-ci ne peut en aucun cas avoir épousé Julienne Grandière.

 

Saint-Clement-de-la-Place le 8 mars 1708 inhumé Jeanne Huau, 32 ans, femme de Pierre Poirou. (Elle avait mis au monde déjà au moins 2 enfants en 1704 et 1705)

Saint-Clément-de-la-Place, le 5 juin 1708 mariage de Pierre Poirou veuf de Jeanne Huau, et Mathurine Grignon fille de defunt Mathurin Grignon et defunte Jacquine Cherbonnier, présents Pierre Poirou, Jean Huau, Mathurin Grignon, Marie et Jacquine Grignon

 

11 réponses sur “Pierre POIROUX était décédé bien avant sa seconde épouse Mathurine Grignon

  1. Mathurine Grignon est décédée le 27/02/1750 à St-Clément de la Place , à l’âge d ‘environ 75 ans veuve de Pierre Poiroux.

    1. Cela toujours plaisir de constater que les femmes pouvaient autrefois vivrent longtemps, comme nous désormais. A ce propos, cette année j’ai dépassé ma maman, en âge… C’est impressionnant !
      Par ailleurs, je suis toujours triste quand je vois les dérives des bases de données…. qui copient n’importe quoi n’importe où et surtout sans le vérifier….
      Odile

  2. Courage pour la suite de notre âge… Ma mère avait 94 ans moins 15 jours lors de son + et ici nous avons deux centenaires, la précédente est partie à 102 ans récemment et le jour de ses 100 ans elle avait fait un superbe discours. La doyenne des Français et vice-doyenne de l’humanité vient d’avoir 116 ans et a semble-t-il toute sa tête, elle est religieuse. Vu que le Sénat aurait dit non pour les tests ADN en France. A voir la suite.

    1. Bonjour
      Vous n’êtes pas ici sur les bases de données, bourrées de gens incompétents qui se contentent de copier sans vérifier.
      Vous êtes sur le blog d’une chercheuse qui refuse de mélanger ses données certifiées car cela les mélangerait avec les données non certifiées.
      Je refuse totalement les bases de données, dangereuses, et pire encore depuis le développent de l’ADN
      Odile
      PS je vous ai ajouté dans l’article ci-dessus les preuves des premiers mariages de Pierre Poiroux

  3. pour une erreur recopiée avec source indiquant l’origine de l’erreur, combien de généalogie ont pu être corrigée grâce à cette base? Des milliers. Donc il faut corriger les erreurs pour améliorer et pas se contenter de critiquer. La base Roglo accumule des recherches de qualité très inégales mais ne se prétend pas sans défaut.

    Une personne incompétente.

  4. Bonjour Madame Halbert
    Que cela fait du bien de vous revoir sur votre blog .Vous nous avez
    beaucoup manquer.je pense que beaucoup de personnes qui vous suivent sont du meme avis que moi.
    Amicalement
    n de la hardouinais.

  5. Bonjour,
    Il est exact, et je le déplore en permanence, que beaucoup recopient n’importe quoi sans vérifier… J’en citerais pour preuve nombre de sites ayant suivi votre base de donnée faisant de Jacquine Poiroux, femme Bressonneau, une fille de Pierre et Jeanne Huau… Vous démontrez vous-même aujourd’hui cette erreur (qui pourtant, figure toujours sur votre base…)
    Quel généalogiste ne fait jamais d’erreur ?
    Alors, il faut être indulgent et il est préférable de signaler l’erreur aux auteurs, plutôt que de les fustiger publiquement.
    Dois-je faire un post de blog titré « Filiation erronée de Jacquine POIROUX sur la base de données O. HALBERT » ?
    Cela étant, votre critique a été salutaire à Roglo et les données y ont été rectifiées.
    Soyez remerciée d’avoir contribué à l’amélioration de ROGLO.

    1. Bonjour
      Oui, il est préférable de s’adresser aux auteurs, mais hélas depuis que certaines bases existent (celle que vous citez) elles ont la manie de ne pas répondre à mes interventions directes : je pense que dans le comité directeur certains sont ALLERGIQUES à moi.
      Pour ce qui est de mon fichier POIROUX, je suis depuis plus de 3 semaines sur Saint Clément de la Place pour tout refaire et vérifier. Mais je suis malade depuis 8 jours et incapable de respirer normalement et fatiguée.
      Mon fichier POIROUX totalement revu est certes prêt à être mis sur mon site depuis plusieurs jours, mais j’ignore quand la fiève tombera et quand je pourrai respirer pour travailler.
      Bien à vous
      Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *