Bon courage à tous et toutes : les pâtes alimentaires ne vont pas manquer, Nantes 1890

Eh oui : voici en 1890 l’usine de pâtes alimentaires à Nantes, quartier St Jacques, à la Piaudière, avant la Persagotière, sur les bords de la Sèvre (Almanach général des cents mille adresses de la Loire Inférieure, 1890 – sur le site des Archives Départementales de La Loire Atlantique, numérisé espace Presse)

Et plus près de nous, pour en revenir en 2020, mon journal a dit hier que Panzani a anticipé le reconfinement et que nous ne manquerons pas de pâtes, car il semble bien que ce soit le premier aliment en reconfirnement.

Bon courage à tous et toutes

Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *