Chartrier d’Armaillé (49) : document non daté donnant ceux qui possèdent des terres au Pas du Feu et ne paient pas les rentes

Je vous propose ce jour le document le plus mal ortographié que je n’ai jamais vu. Pire, il semble bien être une dénonciation, et encore pire, il n’est pas daté, mais sa place dans le volume relié semble le situer peu avant ou au début de la Révolution, d’ailleurs les noms cités donneraient cette fin du 18ème siècle. Je vous mets les vues pour que vous puissiez vous rendre compte de l’absence d’orthographe. Ainsi vous aurez « denuleur » pour de nulle heure, etc… et bien sûr oubliez la grammaire aussi !!! Mais le pire est que le personnage qui a écrit ces 3 pages connaît fort bien les pièces de terre dont il parle car il les sait les borner et elles sont nombreuses, donc c’est édifiant de lire ceci !!!

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, E1132 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

(AD49-E1132-f°252) Mémoire de ceux qui possèdent des terres en la fresche du Pas du Feu, qui ne veulent point payer de rentes et qui sont dans la fresche – premier Jean Macault pour une maison sise au village du Pas du Feu avec cheminée, renier, appentis, plus une portion de jardin proche ladite maison, la route d’un bout le chemin du Pas du Feu Armaillé, et le côté vers septentrion la terre de Pierre Maunoir, l’autre bout les terres de Louise Madiot ou ses héritiers, plus une autre portion de jardin dans le jardin derrière et joignant vers nulle heure les terres du sieur Bazin vers soleil couchant le chemin du Pas du Feu Armaillé du midi la grande portion de pré en 2 morceaux une haie de ciprès entre les deux appelée la prée des mauvaises rues, abouté vers midi terre de monsieur le bailli de Pouancé, et de l’autre bout terre dudit Bazin, et du levant un vieux chemin qui conduit au pastis Desnos, plus une autre portion de pré dans le pré de devant la due de ladite Madiot et le sieur Dupré, des 2 côtés la terre des héritiers Bellion, de plus une portion de terre dans la pièce du haut Lorent, abouté du levant le pastis du Champ Desnos du Feu, et de l’autre bout terre des héritiers Bellion, et dans la même pièce 2 autres portions de terre appellées les Rangées et de plus une petite pièce appelée les Landelles et une planche au dessus de plus une portion de terre dans les champs du Pas du Feu, de plus une portion de terre dans les Echuseruis, de plus la moitié d’une pièce aux Chataignerais aboutée le chemin d’Armaillé à la Primaudière, l’autre bout conduit Armaillé à la Bretodais, de plus une autre portion dans la pièce du Houssin, de plus une autre portion de terre aux Landes du Chesne Rond
(f°252v) André Duchesne pour ses terres qu’il a acquises et lui sont provenues de défunt Pirre Ravard : premier un pré abouté à la fontaine du Pas du Feu, de plus une portion de jardin en  2 endroits, de plus une autre portion de jardin neuf joint en partie terres des héritiers de Louise Madiot, de plus une autre portion de terre en la pièce des Fontaines joint du levant les terres de Dumetiv… les terres de monsieur Bazin, de plus une portion de terre dans le petit cloteau des Fontaines aboutée la Chesnais, de plus une portion de terre à prendre dans les jardins du Pas du Feu appelés le Bezier, de plus une autre portion de terre dans la mesme pièce appelée le Cabard, de plus une pièce appelée les grandes landes joint du levant terre des Bellions et du couchant les terres de Pierre Maunoir, de plus une autre pièce close à part appelée la lande du Bas village du levant les terres de Pierre Maunoir et du couchant les héritiers Louise Madiot, de plus une autre pièce close à part appelée la pièce du Chesne Rond, abouée vers midi les landes de la … du levant les terres de monsieur Bazin et du couchant les terres Paccault, de plus une autre portion de terre dans les landes, de plus 2 portions de terren en landes du Chesne Rond … goinant du levant les terres de Pierre Maunoir, et du couchant de monsieur Bazin, une portion de jardin dans le jardin aux …
Pierre Duvaché pour ses terres du Pas du Feu : premier une portion de pré au pré appelé le pré des Morais, et une autre portion de terre labourable à prendre dans les …joint en partie les héritiers du sieur Belion et Duchesne, de plus une portion de terre dans le jardin de vevant située au village du Pas du Feu joignant du levant les terres des Rousseau et du couchant les héritiers de Louise Madiot, item 2 portions de terre en chatainais Gousin, de plus une gats d’une vieille masure de maison au village du Pas du Feu
Les cohéritiers Belion pour les terres des filles Prodhomme, de plus une portion de terre dans la Grand Rue, de plus une portion de terre labourable proche la Rue, de plus une de pré dans les petites Fontaines dans la Rue et du couchant terres de monsieur Bazin, de plus une pièce dans la prée de devant joint du levant les terres des héritiers de Louise Madiot, (f°253) plus 2 portions de terre en chataîgneraie dans la châtaigneraie …, plus une portion de terre acquise de Pierre Gautier située au Pas du Feu, plus une portion de terre en landes appelée les Grioliers joint du levant les héritiers Belion et du couchant les terres du sieur Gemin
Louis Dupré pour ses terres du Pas du Feu, item une portion dans les Fontaines joint du levant et midi les terres des héritiers Belion du couchant les terres de Pierre Monoir et de nulle heure le chemin du Pas du Feu, de plus une autre portion de terre dans le champs Lorant joint du … du Pas du Feu et du couchant le grand pré …, de plus une autre portion de pré dans le pré de devant joint les terres de Louise Madiot et du couchant les terres des héritiers Belion, plus une portion de jardin dans la jardin de devant joint du couchant la rue du Pas du Feu, item une portion de terre en landes dans la lande Duchesne joint du levant les terres de monsieru Bazin
Pierre Lemonier pour ses terres, item une portion de pré appelé la petite prée, de plus une portion de jardin derrière, de plus une portion de pré apellée le Gratefer, plus une portion de pré dans la prée des Movaises Rues, de plus une portion de devant, de plus une autre portion dans le champ Lorent, de plus une portion de terre dans la pièce de la petite Banbarde
plus une pré appelée la pré de la Fendrie appartenant aux moines de la Primaudière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.