Dispense d’affinité, La Selle-Craonnaise, 1734 entre Jean Ferron de Fontaine-Couverte, et Jeanne Guion de La Selle-Craonnaise

Merci à celles qui ont tenté de retrouver le mariage de la précédente dispense.
Même si le mariage est encore un mystère, il est certain qu’ils se sont surement mariés quelque part, car c’était une dispense avec bulle de Rome, donc avec des frais, et on voit mal des frais en vain.

La dispense suivant est extraite des Archives Départementales du Maine-et-Loire, série G. – Voici la retranscription intégrale de l’acte : Le 4 septembre 1734 en vertu de la commission à nous adressée par Monsieur l’abbé Legouvello vicaire général de monseigneur l’évêque d’Angers en datte du 14 de ce mois d’août 1734 signée R. Legouvello pour informer de l’empêchement qui se trouve au mariage qu’ont dessein de contracter
Jean Ferron de la paroisse de Fontaine Couverte
et Jeanne Guion de la paroisse de La Selle Cranoise,
des raisons qu’ils ont de demander dispense dudit empêchement
de l’âge desdites parties,
du bien précisément qu’elles peuvent avoir,

ont comparu devant nous commissaire soussigné lesdites parties scavoir ledit
Jean Ferron âgé de trante huit ans et ladite Jeanne Guion âgée de 45 ans, Michel Boisseau, Radegonde Lepron, Renée Guion mère dudit Jean Ferron, Mathurin Ferron, François Ferron leurs parents, qui ont dit bien connoistre lesdites parties

et serment pris séparément des uns et des autres, de nous déclarer la vérité sur les faits et éclaircissements qu’ils nous ont donné nous avons trouvé qu’il y a entre lesdites parties un empeschement d’affinité du troisième degré au troisième

et à l’égard des raisons qu’ils ont pour demander la dispense dudit empeschement, ils nous ont déclaré s’estre mis en promesse de mariage et mesme avoir publier une fois leurs bans de mariage sans avoir connaissance dudit empêchement,

la segonde raison qu’ils se conviennent parfairement à cause de leur âge, et comme ils n’ont aucun fond et que tout leur bien ne consiste qu’en meubles et marchandises, ne peut aller qu’à environ 550 livres, ledit Jean Ferron n’ayant que 200 livres et ladite Jeanne Guion 350 livres ils se trouvent hors d’état d’envoyer en cour de Rome pour obtenir la dispense dudit empêchement ce qui nous a été certifié par lesdits témoins cy-dessus dénommez qui ont dit ne signer de ce enquis,
fait à Ballots lesdits jour et an que dessus. Signé Delorme curé de Ballots

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog et non aller en discuter dans mon dos sur un forum ou autre blog.

Une réponse sur “Dispense d’affinité, La Selle-Craonnaise, 1734 entre Jean Ferron de Fontaine-Couverte, et Jeanne Guion de La Selle-Craonnaise

  1. Report des commentaires parus dans mon ancien blog :
    Marie-Laure, le 15 août : Mariage entre le 6.10.1734 et le 6.11.1734 , la date n’est pas mise dans l’acte.Vue 229/256 , bas gauche.Il est veuf de Marie Hegron.Jeanne Guyon est veuve de Pierre Paillard.Dispense mentionnée dans l’acte.Pour la dispense d’un billet antérieur dont je n’avais pas trouvé le mariage dans les communes mentionnées nous avions compris qu’il avait bien eu lieu puisque leur trois filles étaient légitimes…

    annik, le 15 aoput : je pense avoir trouver l’acte de mariage de jean ferron avec marie hegron le 2/07/1729 à la roe (53) fils de jean et de renee Guyon. marie fille de julien et de perrine Bruchet °9/10/1704 à fontaine couverte .bonne soiree

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *