Lonlay-le-Tesson, Orne

Merci infiniement à Mr Foucher, directeur des Archives Départementales de l’Orne, pour ses efforts dans la mise en ligne de ses archives. Grâce à son site, j’ai pu du haut de la tour où je demeure dans l’ensemble de la banlieue sud de Nantes, si loin de l’Orne chère à mon coeur, retranscrire en ce mois de novembre, le début des ruines du registre de Lonlay-le-Tesson, où se perdent mes LECOURT.

Je fais des retranscriptions parce qu’elles sont bien plus que des tables : les retranscriptions sont à la fois TRI lissé des patronymes, et, entre crochets retranscription de l’acte, ce qui facilitera aux non paléogaphes leur lecture.

Cette retranscription faite, il s’avère que Lonlay-le-Tesson est vraiement ruinée (registre trop abimé), lacunaire, et peu bavarde… les femmes n’y apparaissent souvent que sous le nom de leur époux… hélas !

Voir ma page sur Lonlay-le-Tesson

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog et non aller en discuter dans mon dos sur un forum ou autre blog.

Une réponse sur “Lonlay-le-Tesson, Orne

  1. Report des commentaires parus dans mon ancien blog :
    François, le 8 décembre : Vous m’avez fait un trés beau cadeau en transcrivant les premiers registres de la Ferrière aux Etangs et ceux de Lonlay, je vous en suis infiniement reconnaissant. Dommage qu’il n’y ait pas plus de personnes comme vous pour effectuer ce travail colossal. La création de ce blog est une bonne initiative qui permettra aux différentes personnes allant sur votre site de se faire connaitre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *