Journal d’Etienne Toysonnier, Angers 1683-1714

1695 : janvier, février, mars, avril, mai, juin, juillet

Journal de Maître Estienne TOYSONNIER, Angers, 1683-1714
Numérisation par frappe du manuscrit : Odile Halbert, mars 2008. Reproduction interdite.
Légende : en gras les remarques, en italique les compléments – Avec les notes de Marc Saché, Trente années de vie provinciale d’après le Journal de Toisonnier, Angers : Ed. de L’Ouest, 1930

  • Le 3 janvier 1695 Mr Poulain de Grée conseiller au présidial, veuf de la demoiselle Beritault de la Chenays, dont il n’a point eu d’enfant, épousa la fille de feu Me Herreau de la Simonnière conseiller audit siège et de la dame Garsenlan, âgée de 14 ans.
  • Le 4 (janvier 1695) mourut Mr Elye Pauvert prêtre, chanoine en l’église de St Lo.
  • Le 10 (janvier 1695) mourut le sieur Bruzeau, Me chirurgien
    Dans ce même temps mourut la femme du Sr Baillif bourgeois ; elle s’apellait Cireul ; elle n’a point laissé d’enfant.
  • Dans ce même temps mourut le sieur Pierre Hameau du Marais bourgeois. Il avait épousé la défunte demoiselle Gremont dont il a eu un fils prêtre, Mr Hameau du Marais conseiller au présidial, veuf de la dame d’Héliand de la Gravelle, et deux filles décédées depuis quelque temps.
  • Le 16 (janvier 1695) mourut le Sr Avril de la Durbelière, marchand. De son mariage avec la dame … sont issus le Sr Avril de la Durbelière marchand, le Sr Avril assesseur de l’Hôtel de ville, une fille qui a épousé le Sr Filloche, et une autre fille qui a épousé le Sr Buret expert prud’homme.
  • Le 18 (janvier 1695) mourut Mr Pottier, docteur en médecine ; de son mariage avec la défunte demoiselle Raimbault sont issus quatre enfants.
  • Le 25 (janvier 1695) Mr Lezineau, docteur-régent ès droits en l’Université de cette ville, conseiller et échevin perpétuel de l’Hôtel commun, veuf de la dame Renée Bouard, duquel mariage il y a trois enfants, épousa Melle Marguerite Harangot, fille de défunt Mr Harangot conseiller du roy, receveur des décimes du diocèse de Poitiers et de la Delle Pyron.
  • Le même jour (25 janvier 1695) mourut la femme de Mr Boylesve de Goismard, conseiller au siège présidial de cette ville, auparavant veuf de la Delle Gaultier de Chanzé, duquel mariage il y a un enfant ; elle s’apellait de Méguyon, elle a laissé deux enfants.
  • Le 31 (janvier 1695) Mr Jourdan, sieur de Flains, conseiller au siège présidial, fils du défunt Sr Jourdan bourgeois et de la demoiselle Bellet, épousé la fille de feu Mr de Roye aussi conseiller et de la dame Talour.
  • Le 8 février (1695) la fille du feu Sr Lemaçon du bourg de Saint Laurent des Mortiers, et de la dame Paré, épousa Mr Desmazières, avocat, fils du feu Sr Desmazières, Me apothicaire en cette ville et de dame Drouineau.
  • Le même jour, le sieur Marchand marchand de soie, fils du défunt Sr Marchand messager de cette ville à Paris et de la dame… épousa la fille du Sr Aubert aussi marchand de soie et de la défunte dame Lemaçon.
  • Le 10 (février 1695) mourut mademoiselle Toysonnier, ma fille, âgée de dix mois treize jours.
  • Le 15 (février 1695) le Sr Guyonneau, fils de défunts sieur Guyonneau lieutenant au duché de Brissac et de la dame Bienvenu, veuf de la Delle Alaneau, duquel mariage il n’y a point eu d’enfant, épousa la fille de Mr Fleuriot avocat et de la défunte Delle Paloiye.
  • Le 13 (février 1695) Mr d’Andigné, brigadier d’armée, lieutenant de l’artillerie et lieutenant du Roy du pays saumurois, épousa mademoiselle d’Andigné, fille de Mr d’Andigné chevalier seigneur marquis de Vezins et de la dame de Varenne Gode.
  • Le 15 (février 1695) mourut Mr Herreau Duperron, chanoine en l’église d’Angers. Il était une des créatures de monsieur l’évêque d’Angers. Mr Dupont official a sa prébende.
  • Le 23 (février 1695) mourut la femme de Mr Robin de Sazilly, capitaine de carabiniers ; elle tomba de cheval et se tua. Elle s’appelait Grandet ; elle n’a point laissé d’enfant.
  • Le 28 (février 1695) mourut le Sr Renard commis greffier au siège présidial ; il avait épousé la dame Hernault dont il n’a point eu d’enfant.
  • Dans ce même temps mourut le sieur Margariteau de la Morinnière, fille du feu Sr Margariteau blanchisseur de cire, dans lequel commerce il avait acquis beaucoup de biens et de la feue dame Avril. Il avait épousé la demoiselle Lamenage de la ville de Saumur, dont il a laissé trois enfants.
  • Le 1er mars (1695) mourut monsieur Guynoiseau de la Sauvagère, conseiller honoraire au siège présidial et un des 30 Académiciens ; il avait un vrai mérite.
  • Le 6 (mars 1695) mourut subitement en cette ville monsieur Trochon de Champagné premier président au siège présidial de Château-Gontier.
  • Le 7 (mars 1695) le sieur François Tessé Me chirurgien en cette ville, fils du feu Sr Tessé aussy chirurgien et de la défunte dame Daigrement Suardière. Il était très habile dans son art et très honnête homme. Il a été pleuré de toute la ville. (Note de Marc Saché : François Tessé, maître chirurgien comme son père, avait épousé, le 20 septembre 1682, Anne Gueniveau. Il fut inhumé en l’église des Cordeliers. Il était fils de François Tessé, décédé le 4 novembre 1678, et de Marguerite d’Aigrement (voir état-civil de Saint Maurille). On retrouve plusieurs fois leurs noms dans les comptes de l’Hôtel-Dieu, auquel ils étaient attachés.) – (Note d’Odile : un chirurgien habile, regretté de tous)
  • Le même jour (7 mars 1695) Mr Trochon Sr de la Chapelle, fils de Mr Trochon président et juge et garde de la prévôté d’Angers, et de la dame Martineau, fut installé dans lesdites deux charges. Il n’a pris séance qu’après le Doyen, attendu qu’il ne doit les exercer que dans cinq ans.
  • Le 10 (mars 1695) mourut la femme de Mr François Le Royer avocat ; elle s’appelait …
  • Le 11 (mars 1695) mourut la femme du feu sieur Courault de Pretiat bourgeois ; elle a laissé un garçon qui est banquier à Rome, une fille qui a épousé Mr Reimbault de la Foucherie, maire perpétuel de cette ville, son frère ; elle s’appelait Reimbault.
  • Le 12 (mars 1695) mourut le sieur Bouyneau greffier du consulat de cette ville.
  • Le 15 (mars 1695) mourut le sieur Yvard cy-devant notaire royal en cette ville. Il avait épousé deux femmes ; de la première, appelée Faucheux, sont issus un garçon marié avec la fille du Sr Delmur marchand de soie et banquier et de la dame Le Bannier, et une fille mariée avec le sieur Prégent marchand de soie ; et de la seconde sont issus un garçon et une fille mariée avec Mr Prégent, lieutenant de la maîtrise particulière des eaux et forests d’Angers ; elle s’appelait Crosnier.
  • Le 21 (mars 1695) mourut Mr de Chevreue prêtre curé de Corzé. Mr Macé docteur en théologie a été pourvu de la cure.
  • Le 7 avril (1695) mourut monsieur Foussier avocat au siège présidial de cette ville, fils de feu Mr Foussier aussy avocat et de la défunte Delle Maucourt. Il était veuf de la Delle Avril duquel mariage est issu un garçon pourvu de la charge de procureur du roy au siège présidial de Château-Gontier.
  • Le 11 (avril 1695) le nommé Quatrebeufs, fils de Quatrebeufs fermier à Brissac, ayant volé la nuit chez le nommé Thibaudière marchand de cette fille, par le moyen de fausses clefs, de limes et de crochets de fer, et ayant été surpris vendant les machandises à la foire du Marilais, son procès luy fut fait, en conséquance condamné d’être pendu devant la porte dudit Sr Thibaudière située à la place Neuve ; ce qui fut exécuté ledit jour. (je croyais qu’on pendait au gibet sur la place du gibet ! mais ici c’est devant la porte du cambriolé !!! je suis interloquée…)
  • Le 20 (avril 1695) mourut la femme du feu Sr Bertereau bourgeois ; elle a laissé deux filles, la première décédée femme du sieur Soreau de l’Epiné, cy-devant avocat, et l’autre aussy décédée, femme du sieur Dupuy Baron ; elle s’appelait Chevaye.
  • Le 24 (avril 1695) mourut la femme de Mr Babin, avocat ; elle s’appelait Vincent.
  • Le 26 (avril 1695) Mr Huron élu en l’élection de cette ville, fils du feu sieur Hyron et de la Delle Jamet épousa la fille du feu Sr du Clos Verdier et de la dame Martinet.
  • Le 1er mai (1695) Mrs Margariteau de la Morinnière assesseur de l’hôtel de ville, et Georges Daburon avocat furent élus échevins.
  • Le 3 (mai 1695) Mr Pasqueraye, file de feu Mr Pasqueraye, contrôleur au grenier à sel de cette ville, et de la Delle Maugin, épousa mademoiselle Cherbonneau.
  • Le 4 (mai 1695) mourut la femme de feu Mr Gontard avocat ; elle s’appelait Primaut, fille de feu Mr Primaut, aussy avocat, et de la Delle de la Haye Le Roy ; elle a laissé deux filles.
  • Le 7 (mai 1695) mourut le sieur Crosnier notaire. Il avait épousé deux femmes ; de la première sont issus trois enfants, un fils prêtre, une fille mariée avec Mr Bouschard avocat et … Sa première femme s’appelait Boumier, fille du feu sieur Boumier notaire, et de la Delle Guespin, dont il n’a point eu d’enfant.
  • Le 9 (mai 1695) le sieur Solimon du Margat, dont on dit que le père était marchand poislier, épousa une des fille de Mr Le Royer de la Baronnière, avocat et de la Delle Leveau.
  • Le 18 avril précédent (1695) Mr Janneaux, fils de Mr Charles Janneaux avocat et de la Delle Andrault et Mr Cupif, fils de feu Mr Cupif avocat et de la Delle Dootel, plaidèrent leur première cause.
  • Dans ce même temps, mourut la femme du feu sieur Pinard bourgeois ; elle s’appelait Coueffé ; elle a laissé deux filles, l’une mariée au feu Sr Cousin de la Brideraye et l’autre au sieur …
  • Le 14 (mai 1695) mourut le sieur Bobêche de la Houssaye bourgeois. Il avait épousé une des filles de feu Mr Ferrand docteur en médecine. Il a laissé trois enfants.
  • Le 22 (mai 1695) mourut le sieur Poilpré notaire apostolique. Il laisse de sa femme, fille du feu Sr Musard secrétaire de feu Messire Henry Arnauld, évêque d’Angers, et abbé de St Nicolas, et de la Delle Lemaçon, sept enfants et sa femme grosse.
  • Le 29 (mai 1695) mourut la femme de feu Me François Paulmier avocat ; elle s’appelait Ménard ; elle n’ai laissé qu’une fille qui a épousé Mr Baudry conseiller au présidial.
  • Dans ce même temps mourut Mr Théard conseiller au présidial de Château-Gontier ; il avait épousé Melle Trochon.
  • Le 30 (mai 1695) mourut la femme du sieur Voisin du Sauzay bourgeois ; elle était fille du feu sieur Boizourdy bourgeois et de la Delle … ; elle avait épousé en premières noces le Sr Sourdrille de la Bachelotière de la ville de Château-Gontier. Il a a des enfants des deux mariages.
  • Le 13 juin (1695) le sieur Baillif bourgeois, fils de Mr Baillif docteur en médecine, veuf de la Delle Cireul, morte au mois de janvier dernier sans enfants, épousa la Delle …
  • Le 14 (juin 1695) le sieur Delisle aporhicaire, fils du Sr Delisle aussy Me apothicaire et de la dame … épousa la fille du Sr Bessonneau et de la dame Baillif.
  • Le même jour le sieur Courant marchand droguiste fils du défunt Sr Courant marchand et de la dame … épousa la fille du sieur Bessonneau marchand droguiste et de la dame Baillif.
  • Dans ce même temps, le sieur Maillard lieutenant criminel de l’élection de Baugé épousa la fille du sieur Grézil des Ambillons, bourgeois, et de la défunte Delle Lagouz.
  • Le 16 (juin 1695) mourut la femme de Mr Denyau assesseur au siège de la prévôté de cette ville, agée de 38 ans : elle a laissé un enfant ; elle s’appelait Curieux de la ville de Beaufort.
  • Le 21 (juin 1695) le sieur Chauvin marchand de soie en cette ville, natif du bourg de Coron en Poitou, fils du feu Sr Chauvin et de la dame de la Mothe, épousa la fille du Sr Jollivet marchand grossier et de la dame Jarry.
  • Le 27 (juin 1695) Mr de Champagné de Moire, gentilhomme, fils de feu Mr de Champagné de Moiré et de la dame … épousa la fille de feu Mr Loüet escuyer seigneur de la Mothe Dorveaux et de la dame Grimaudet
  • Journal de Maître Estienne TOYSONNIER, Angers, 1683-1714
    Numérisation par frappe du manuscrit : Odile Halbert, mars 2008. Reproduction interdite.
    Légende : en gras les remarques, en italique les compléments – Avec les notes de Marc Saché, Trente années de vie provinciale d’après le Journal de Toisonnier, Angers : Ed. de L’Ouest, 1930

    Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet (blog, forum ou site, car alors vous supprimez des clics sur mon travail en faisant cliquer sur l’autre support, et pour être référencé sur Internet il faut des clics sur ma création) seul le lien ci-dessous est autorisé car il ne courcircuite pas mes clics.

    3 réponses sur “Journal d’Etienne Toysonnier, Angers 1683-1714

    1. Report des commentaires parus dans mon ancien blog :
      galissonnière, le 16 juin : Vous qui avez étudié les saints d’Anjou, avez vous des renseignements sur Sainte Sothère que nous venons de découvrir comme ancêtre à Bécon les Granits en 1621

      Note d’Odile : Sainte Sotère, en latin Sotheres, vierge et martyre, parente de saint Ambroise, honorée le 10 février (in : Dictionnaire des noms de baptême, G. Beleze, Paris, 1863)

    2. Bonjour,
      Savez-vous ce qu’est un marchand poislier? Cette définition me serait utile pour un livre sur les Bazin (dont je descend), à paraître en famille en avril 2010, livre qui vous intéressera peut-être
      Merci

        Note d’Odile :
        Le marchand poêlier vend tous les ustensiles de ménage compris dans la dénomination de poêlerie, qui vont du chaudron au grille, garde-casse, le tout pour cuire les aliments dans la cheminée.
        Il peut vendre sur les foires, ou, pour les plus aisés, tenir boutique dans une ville.
        Mes ascendants Bazin n’ont rien à voir avec la famille de René Bazin.
        Blog autour de René Bazin
    3. E.4421.(Carton.)-1 pièce,parchemin.
      1570,12 avril.-POELIERS d’ANGERS.
      -« Ce sont les articles et moiens que les ouvriers du mestier de poislier et marchands,faisans faict et traficq de poislerye d’Angers,présentent à la majesté du Roy et à son Conseil privé,pour faire loix et statutz,affin de créer et ériger maistres et maistresses en la ville et faulxbourgs d’Angers ».
      (Série E.-Corporations d’Arts et Métiers.AD du Maine et loire.C.Port.)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *