Christophe Feillet emprunte 50 écus à Georges Athuret, La Meignanne 1594

et il aurait pour fils un certain René Feillet qui signe.

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E36 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 13 août 1594 en la cour du roy notre sire à Angers endroit par devant nous (Lepelletier notaire) personnellement establis honneste homme Christofle Feillet marchand demeurant au lieu de la Cousinaye ?? paroisse de La Meignanne soubzmectant confesse debvoir et promet rendre bailler et paier dedans le jour et feste de Notre Dame Angevine prochainement venant à Me Georges Athuret sieur des Mazeaux demeurant Angers présent stipulant et acceptant la somme de 50 escuz sol à cause de pur vrai prest fait présentement content … par ledit Athuret audit Feillet qui ladite somme a eue prinse et receue en présence et à veue de nous en 200 quarts d’escu d’argent bons et de poids, et dont il l’en quite, et a paier et rendre ladite somme de 50 escuz mesmes espèces et non autrement par ledit Feillet audit Athuret en sa maison Angers audit terme … oblige ledit Feillet luy ses hoirs etc ses biens à prendre vendre etc renonczant etc foy jugement condemnation etc fait et passé Angers au tabler de nous notaire après midy présents à ce René Feillet fils dudit estably demeurant à Pruillé Pierre R… et …

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog.

Une réponse sur “Christophe Feillet emprunte 50 écus à Georges Athuret, La Meignanne 1594

  1. Bonjour

    Avec ces 2 actes coup sur coup:
    http://www.odile-halbert.com/wordpress/?p=27679

    la famille Feiller s’étoffe, Christophe Feiller & sa femme Mathurine Genet ont eut 3 enfants qui se sont mariés:

    Magdelaine Feiller notre Ancêtre
    une fille Feiller dcd avant 1595 épouse de Georges Lefrançois
    René Feiller présent dans cet acte époux de Barbe Cailleteau et résidant à Grez Neuville (on retrouve sa signature au mariage de sa fille Magdelaine Feiller avec Julien Gallon à Grez Neuville le 20/02/1621 p485 – les 2 signatures sont identiques)

    Bon Dimanche

    Stéphane

      Note d’Odile :

    Bonjour Stéphane
    Je vais aller revoir les textes originaux, car je lis FEILLET, et je vous tiens au courant
    Bon dimanche
    Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *