Au temps où Brissac était Braichessac, voici René de Cossé et Charlotte Gouffier, 1518

    Je ne suis parvenue à déchiffrer le nom de la femme de Laurent. Voici donc toute la page de cet acte abimé par l’eau et les vers.

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, 5E121 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 23 juin 1518 en notre cour royale à Angers (Huot notaire Angers) personnellement estably noble et puissant messire René de Cossé chevalier seigneur de Braichessac premier pannetier et grand faulconnier de France gouverneur d’Anjou et du Maine tant en son nom que pour et au nom de dame Charlotte Gouffier son espouse d’une part, et noble homme maistre Philippe Laurens docteur en médecine sieur de la Salmonière conseiller ordinaire de la reine, et maistre René Quentin licencié ès loix au nom et comme procureur especial de damoiselle Simone Auvroy ? femme et espouse dudit Laurans … a ce jourd’huy en faisant ces présentes fait apparoir de ses lettres de procuration especiale laquelle sera attachée aec la grosse des présentes pour ledit de Cossé soy estably de ladite cour deument soubmis eulx etc et chacun d’eulx esdits noms et qualités leurs hoirs etc et ledit procureur leurs biens et choses de ladite procuration ou pouvoir etc confesse que pour assoupir et mettre fin aux procès questions et différents … meuz et pendant entre ledit de Cossé et sa femme d’une part, et ledit Laurens et sa femme d’autre ils ont fait et par ces présentes font les transactions accords conventions et permutations cy après c’est à savoir que ledit de Cossé a cédé délaissé et transporté et par ces présentes cède délaisse et transporte audit Laurens et sa femme lequel Laurens et ledit procureur de sa femme ont pris et accepté pour ledit Laurens et sadite femme leurs hoirs etc la somme de 300 livres tournois de rente que ledit de Cossé acquist autrefois du sieur Savary escuier sieur de la Crillanière père de ladite … par une part, et la somme de 100 livres tz aussi de rente que ledit de Cossé a acquis de noble homme Jacques Audebault qui icelle rente avoit acquise dudit René Savary sur tous et chacuns les biens et choses dudit René savoir selon et ainsi que est contenu ès lettres de constitution sur ce faites aussi a cédé ledit de Cossé et par ces présentes cède et délaisse ledit de Cossé audit Laurens et sa femme leurs hoirs et ayans cause …
(encore 3 pages délavées et peu lisibles)

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog

3 réponses sur “Au temps où Brissac était Braichessac, voici René de Cossé et Charlotte Gouffier, 1518

  1. -LAURENS ou DU LAURENS.
    – Voir commentaire au billet blog Mme O Halbert du 10 8 2014.
    -« Transaction entre héritiers de feux Pierre Guillemet,écuyer et Marthe Laurent son épouse,Saumur 1634 »
    -« Contrat de mariage de Philippe Laurent,avec Anne Savary »??

      Réponse d’Odile :

    Bonjour Madame
    En fait, mon blog donne sous chaque bilet, chaque jour, des TAGS qui sont en fait des mots-clefs, c’est à dire qu’en cliquant dessus vous avez immédiatement accès aux articles comportant le même mot-clef, donc en cliquant sous le billet le tag Laurent on a tous les articles concernant les Laurent.
    Je remets ce point, car je pense que certains lecteurs pourraient ne pas le savoir.
    Bonne journée
    Odile

  2. Certes, aucun rapport avec Cossé-Brissac mais simplement, pour vous remercier d’exister encore et toujours !

    Je suis allée à votre page consacrée à la sécurité et comme je m’intéresse aux loups, j’ai consulté cette rubrique et lu votre référence à Soudan.

    J’ai voulu voir l’écriture du recteur de cette paroisse et ai feuilleté ses registres. J’y ai découvert à la fin de chaque année des réflexions passionnantes qu’a notées ce prêtre.

    Tout cela grâce à vous … Merci

      Note d’Odile :

    Bonjour le Périgord
    c’est un immense plaisir que celui d’avoir de vos nouvelles, soyez-en infiniement remerciée.
    et bon Périgord, je suppose qu’il commence à prendre des couleurs, ici, avec l’été que nous avons eu, les feuilles sont en partie déjà au sol, mais celles qui ont eu le bonheur de rester s’abreuver sur l’arbre ne sont pas encore aux couleurs de feu, comme j’ai le plaisir de les voir chaque automne du haut de ma tour.
    bonne jourée
    Amicalement
    Odile

  3. Bonjour Odile,

    Comme le mentionne Marie, j’ai dans mes bases, à retrouver, la mention d’un contrat de mariage entre Philippe Laurens et Anne Savary en date du 13 décembre 1514. Anne Savary dame de La Crilloire, se marie avec Philippe fils d’Olivier et Jeanne de Rommelines. De mémoire l’arrêt de réformation de 1669 doit le préciser mais je ne l’ai pas sous les yeux…

    Par ailleurs, il n’existe pas de relation établie entre ces Laurent/Laurens et ceux évoqués par Marie.(1634)

    Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *