Marguerite Pancelot était vivante en mai 1638

et en 1607 son époux, Jehan Hunault, était encore vivant puisqu’il lui avait fait un enfant.
Si l’aveu (acte précédent sur ce blog) rendu par Jean d’Andigné cite Marguerite Pancelot, c’est qu’elle est veuve, sinon ce serait son époux qu’il citerait en spécifiant « à cause de sa femme ».
Donc l’acte non daté vu hier ici a une date postérieure à 1607, mais sans doute aussi 1638 date à laquelle Marguerite Pancelot est encore en vie.

A cette date, mai 1638, Marguerite Pancelot a certes perdu son fils Mathurin Hunault époux de Charlotte Tessé, mais elle est dite avoir 2 gendres que je ne connais pas et que je recherche.
Je lui connais des filles :

1-Marguerite HUNAULT °Cherré 15.3.1596 Filleule de Louis Pancelot [oncle maternel] et de Marguerite Hunault femme de Vincent Prévost, et de Perrine Pancelot [probablement tante maternelle]
2-Judith HUNAULT °Cherré 1.5.1600 Filleule de Vincent Prévost et de Renée Defay et de Judic Saillais
3-Jehan HUNAULT °Cherré 2.6.1602 Filleul de Pierre Doublard et de Jacquine Bouju femme de Pierre Lemotheux
4-Marguerite HUNAULT °Cherré 21.12.1603 Filleule de Pierre Lemotheux et de Marguerite Theard

Comme elle n’a pas donné procuration à ce fils Jean, c’est qu’il est décédé avant mai 1638. Et 2 de ses filles sont mariées à (je cite le passage qui les nomme) :
Symon Lefebvre marchand demeurant à Crés ? paroisse de Notre Dame de Chemazé ? et Charles Boucault aussy marchand demeurant à Cherré au nom et comme procureur de Marguerite Pancelot leur belle mère

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E8 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Procuration classée chez le notaire Serezin à Angers et qui concerne l’acte vu ici : Jean Tessé héritier de sa fille Charlotte épouse Hunault, Miré 1638

Je recherche toutes informamtions sur ce Charles Boucicault aliàs Boucault et ce Simon Lefebvre.

« Le mardi 6 avril 1638 avant midy, devant nous François Lethaieulx notaire royal soubz la cour de st Laurent des Mortiers résidant à Cherré, fut présente en sa personne, establye et duement soubzmise, honorable femme Marguerite Panselot veufve de deffunt Me Jehan Hunault vivant notaire de ceste cour, demeurant au bourg dudit Cherré, laquelle confesse avoir ce jourd’huy fait nommé créé constitué estably et ordonné par ces présentes donne plain pouvoir et mandement spécial à chacuns de Symon Lefebvre et Charles Bouxicault ses procureurs généraux en ses affaires et négosses tant en demandant que déffandant et par especial de comparoir jeudy prochain par devant M René Serezin notaire royal Angers et illec pour et au nom de ladite constituante transiger et accorder avecques Me Jehan Tessé notaire royal dudit st Laurent, héritier de deffuncte honorable femme Charlottye Tessé vivante femme de deffunt honorable homme Mathurin Hunault vivant fermier du lieu seigneurial de la Hamonière des deniers dotaux baillés par ledit Jehan Tessé auxdits deffunts Hunault et Tessé par mariage et en advancement de droit successif, et des meubles demeurés desdits décès, le tout suivant le bon advis dudit sieur Serezin, et en cas que ledit Serezin ne puisse accorder, sera par eux prins ung tiers, lequel accord et transaction qui sera fait par le bon advis dessusdit ladite establie a dès à présent pour agréable et promet ycelluy accord et transaction ratiffier touttes fois et quantes et s’obliger solidairement seule et pour le tout avecq sesdits procureurs à l’entretenement clauses et conditions qui sera porté par ycelluy et généralement etc promettant etc dont etc fait et passé au bourg dudit Cherré maison de ladite constituante en présence de honneste personne Louis Panselot marchand et Me René Lemarchan chirurgien demeurant demeurant audit Cherré tesmoings ladite establie a dit ne savoir signer. »

14 réponses sur “Marguerite Pancelot était vivante en mai 1638

  1. Bonjour Odile,

    les gendres sont:
    Charles Boussicault époux de Marguerite Hunault (3 enfants nés sur Cherré 1626-1628-1631)
    Simon Lefevbre (natif de Cherré) époux de Judith Hunault (7 enfants nés sur Champteussé sur Baconne 1626-1627-1629-1630-1631-1633-1634)
    au final, ces 2 procureurs
    et d’après moi, il en existe un 3ème:
    Mathurin Vissault époux de Rachelle Hunault (7 enfants sur Cherré 1621-1624-1626-1630-1631-1633)

    une Elisabeth est dcd sur Cherré le 05/10/1664
    Marguerite Pancelot en 1659 à Cherré
    Voila pour cette famille,
    Je profite de ce commentaire pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année
    Stéphane

    1. Bonjour Séphane
      Merci infiniement
      J’en étais rendu à 1646 date à laquelle Marguerite Pancelot était encore vivante, et je vois que je peux continuer (je relis les sépultures de Cherré pour la trouver)
      Si je me souviens bien vous avez vous aussi des PANCELOT
      Merci pour vos voeux de bonnes fêtes.
      Joyeux Noël à vous
      et à vos proches
      Odile

    2. Elle est même inhumée dans l’église :

      « Cherré, le 8 janvier 1659 a esté inhumé dans la chapelle de ste Anne en l’église de Cherré … Marguerite Pancelot veufve de Jean Hunault décédée en sa demeure en ce bourg »

  2. Pour Simon, il s’agit de Chenillé Changé au lieu dit Cray / Cré à Changé, les baptême des enfants apparaissent sur les registres de Champteussé sur Baconne (Pour la commune de Chenille Changé, de mémoire, on retrouve également des baptêmes sur le registre d’Ecuillé).

    Oui vous avez de bon souvenir, je descends bien de famille Pancelot par 3 femmes (Julienne/Marguerite / philippe). distinctes des une des autres, mais relativement proche géographiquement Marigné / Marigné / Morannes.

    Stéphane

    1. Rien que 3 grand-mères PANCELOT !!!
      Par ailleurs, pour la Rachelle Hunault, que je n’avais pas, elle est manifestement nommée par Rachelle Delestang, mon ancêtre, qui serait donc sa tante.
      Les prénoms Rachelle et Judith m’ont toujours intriguée à Cherré.
      Odile

  3. Madame ,

    J’étudie le document . Nicolas PAROISSE est curé de Cherré de 1642 à 1669 .

    Pour J D’Andigné je n’ai pas encore fait le lien avec l’acte E 223 du 15 mars 1539 (du 5 décembre )

  4. Bonsoir, comme Stephane je descends de ces trois femmes Pancelot.
    Je rajouterais un enfant à Simon Lefbvre
    Francoise née le 17 juillet 1635 Champt. Vue 117
    Bonne fin Année à tous et à Toutes !!


    1. « Cherré, le 8 janvier 1659 a esté inhumé dans la chapelle de ste Anne en l’église de Cherré … Marguerite Pancelot veufve de Jean Hunault décédée en sa demeure en ce bourg »
      Odile
      PS elle a survécu à son testament !!! on ne le faisait pas qu’à l’heure de sa mort !
      moi j’ai fait le mien !!!

  5. Madame,

    J’ai re lu le testament pour vérifier que je ne m’étais pas trompé de date ! Elle a rédigé don testament 26 ans avant son décès !
    Pour votre cas je pense que vous avez prévu que vos travaux vous survivrons et que si je décède après vous (ce qui n’est pas sur ) je puisse retrouver facilement la banque de donnée qui conserve votre immense travail. Je pense pas être le seul dans ce cas.

    Encore joyeux Noël a vous et vos fidèles lecteurs ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *