Partages en 8 lots des biens de feu Mathurin Bazin : Combrée 1782 (suite)

Mathurin Bazin est le frère de mon ancêtre Julienne Bazin qui a épousé Guillaume Lebreton. Je vous avais mis ici hier le début de l’acte (fort long).

Cet acte est une copie d’acte notarié, dans un fonds privé qui m’a été aimablement communiqué – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

1er lot : La maison où est décédé ledit feu sieur Mathurin Bazin au bourg et paroisse dudit (f°5) Combrée composée d’une salle basse à cheminée, ouvrant au soleil levant, une haute chambre à cheminée au dessus, une autre chambre froide à côté vers midy ; à côté de la dite salle basse est une chambre, une cave au dessous, au bout de laquelle chambre est une boulangerie, un escallier qui sert à exploiter lesdites deux chambres hautes, un cabinet au bout, grenier à costé de la dite chambre haute à cheminée, une écurie à côté de ladite maison, grenier au dessus de ladite écurie, un toit à porcs à côté de ladite écurie, à côté de ladite salle basse est un évier où il y a encore un puits et grenier au dessus dudit évier, une petite cour clause (sic) fermant ledit évier et puits, avec une cour non clause au devant de ladite maison vers soleil levant, au bout de laquelle (f°6) est une petite maison à cehminée servant de brulerée, grenier au dessus, laquelle brulerée est séparée par une terrasse, un petit appenty attenant à ladite maison au côté vers midy, le tout bâti à murs et couvert d’ardoise – Un jardin clos à part au derrière de ladite écurie boulangerie et brulerée, contenant une boissellée 15 cordes ou environ y compris les hayes et cour du côté du nord et vers oriant (sic) comme le tout se poursuit et comporte .. ; – Le pré de la Crespinnière en Combrée contenant 3 hommées avec les hayes vers orient et occident et encore la haye de pied vers nord entre le pré de la Haute Foussaye qui sera employé au troisième lot, joignant à l’orient le chemin tendant de la Foussaye à la Hée (f°7) à l’occident le chemin du bourg de Combrée à la Foussaye – Une portion de terre labourable située dans la champaigne des plantes contenant 15 cordes joint à l’occident terre de Jupille apouté du Nord le chemin tendant du bourg à Bouzaille – La pièce du Champs Thibault clos à part contenant 2 boisselées y compris les hayes et fossés qui en dépendent, ainsi qu’elle se poursuit et comporte – Une autre pièce de terre close à part appellée la Lande la Lisse contenant environ 3 boisselées avec les hayes et fossés qui en dépendent avec une petite chateigneraie aussi close à part de vieux fossés contenant une boisselée ou environ appellée la chasteigneraye de la Lisse, lesdites deux pièces se joignant par un bout – (f°8) 2 portions de terre labourable séparées l’une de l’autre, situées dans les champs de la Lisse, contenantes environ 6 boisselées, ainsi qu’elles se poursuivent et comportent – Aura celuy ou celle à qui échera le présent lot le pressoir et la haye au dessus situées dans le petit jardin qui sera employé au cinquième lot cy après et les fera ôter du jardin sitôt l’option des présents partages – A la charge de payer les cens et rentes féodales dues pour raison des susdits héritages non excédant 10 sols – Plus un autre jardin au bas dudit bourg dudit Combrée, clos à part en figure de hache, contenant 12 cordes avec les hayes et fossés qui en dépendent joignant à l’occident la maison du Manceau à l’orient terre de la Chapelle Saint René et aux Heuze, au midy celle de la cure dudit Combrée et au nord le chemin
2ème lot : (f°9) Une maison venue de la Duvacher où il demeure [pas compris], audit bourg de Combrée, composée d’une salle basse à cheminée, une chambre à côté vers occident servant de sellier, un appenty derrière ladite maison, une cave dans le nord, une autre chambre servant d’evier, une boulangerie, grenier au dessus, 2 chambres hautes à cheminée, exploitées par un escallier étant en la maison, gerniers sur le tout, rues et issues au devant vers orient, une escallier de pièrre au côté d’orient de ladite maison servant pour l’exploitation d’une desdites chambres ; une autre maison servant d’écurie attenante vers midy la maison de Sébastien Manceau, grenier au dessus, un toit à porcs fait en appenty attenant à ladite écurie le tout fait (f°10) à murs et couvert d’ardoises avec les rues et issues qui en dépendent – Un jardin clos à part derrière ladite maison du côté d’occident contenant une boisselées ou environ avec les hayes qui en dépendent, un cloteau au bas dudit jardin vers midy clos à part, contenant 18 cordes y compris les hayes et fossés qui en dépendent – Un autre cloteau clos à part appellé (blanc) avec les hayes et fossés qui en dépendent du côté d’occident joint au midy et orient terres à monsieur Delaporte au nord celle du sieur Poillièvre et d’occident le chemin du bourg de Combrée à la Noë – Plus sera de ce lot le pré appellé le pré de Gasnier contenant 4 hommées d’homme faucheur, clos à part avec les hayes et fossé qui en dépendent – A la charge de payer (f°11) les cens et rentes non excédant 5 sols
3ème lot : le lieu et closerie de la Basse Foussaye en Combrée ou demeure pour collon à titre de moitié René Hermenier, composé d’une maison à cheminée, grenier au dessus, une étable, le tout couvert d’ardoise, rues et issues, tannerie, jardins terres chateigneraye et prés, droits et usages aux puits et communs dudit vilage, avec les bestiaux et semences qui sont sur ledit lieu en ce qui en dépend de ladite succession, comme ledit lieu se poursuit et comporte, tel que ledit Hermenier en jouit sans en faire de reserves – Aura néanmoins celuy ou celle à qui echera le présent lot la huitième partie des autres bestiaux (f°12) et semences qui sont sur les héritages qui seront compris aux présents partages et qui seront partagés entre tous lesdits copartageants sitôt la dernière option faite – L’autre closerie de la Basse Foussaye exploitée à titre de ferme par Jacques Lardeux masson et Boisseau située en ladite paroisse de Combrée sans bestiaux ni semences, ledit Lardeux n’en devant point, consistant en une maison manable, une boulangerie, une petite chambre à cheminée, un appenty, le tout en un tenant, faits à murs et couverts d’ardoise, un pressoir, rues et issues vers midy, jardins, terres et prés en dépendant, comme ledit lieu se poursuit et comporte et tel que lesdits Lelardeux et Boisseau en jouissent sans réserves – A la charge par celuy ou celle (f°13) à qui échoira le présent lot de payer annuellement les cens rentes charges et devoir seigneuriaux et féodaux dus pour raison desdits lieux des Foussay soit en fresche ou hors fresche et encore de payer servir et continuer la rente foncière de 6 livres deue aux religieux Jacobins de la ville de Craon, en outre 5 petits boisseaux d’avoine petite mesure de Candé, et 22 sols par argent dus aux fiefs et seigneuries du château dudit Combrée, et de Monjaugé paroisse du même nom
4ème lot : Le lieu et closerie des Patis en ladite paroisse de Combrée, exploitée à titre de moitié par Pierre Colombeau, composée d’une maison manable (f°14) chambre à côté, grenier sur le tout, cour toit à porcs, un four, jardins, pressoir, le tout en un tenant avec ledit pressoir et loge qui le couvre – Une autre maison à cheminée, chambre à côté, sur partie d’icelle il y a un grenier, rues et issues au devant vers midy – Encore une autre maison à cheminée et grenier au dessus, rues et issues au devant vers orient, jardin, terres, prés, droits et usages au puits et communs dudit village des Paris, sans bestiaux ni semences, qui seront partagés entre tous les dits copartageants sitôt la dernière option faire des présents partages et tel que ledit Colombeau en jouit du tout sans réserve. – A la charge par celuy ou celle (f°15) à qui échoira le présent lot de payer les rentes féodales deues pour raison dudit lieu et notemment deux mesures deux tiers de mesure et un quart de mesure d’avoine en freche ou hors fresche dues aux château dudit Combrée et 4 sols 9 deniers par argent – Comme ladite closerie, logements, jardin, terres et prés se poursuivent et comportent sans réserves et comme ledit Colombeau en jouit – Plus sera de ce lot 2 journaux de terre en la pièce du Primault ou environ, joint à l’orient le chemin de la Hée au Pasty, à l’occident des demoiselles veuve Bazin et Dugrés, au midy celles de Pourias avec les hayes qui en dépendent.
suite et fin demain, car il y a 8 lots, plus la choisie des lots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *