Encore un aveu de René Gault pour la Morelière : Niafles 1621

Je dis « encore un aveu » car comme de nos jours on fait chaque année une déclaration d’impôt, autrefois, on devait revenir à chaque assise de la seigneurie faire sa déclaration, et même si les archives qui nous sont parvenues sont lacunaires, voire manquantes, il arrive que l’on puisse retrouver plusieurs fois le même personnage.

Je descends de ce René Gault, qui est meunier de Chouaigne à Craon, mais qui ne sait pas signer.

Cet acte est aux Archives Départementales de la Mayenne, AD53-E56 chartrier de Saint Martin du Limet – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 3 juin 1621 honneste homme René Gault demeurant à Chouaigne Saint Clément apellé pour exhiber bailler par déclaration confesse avoir cy devant obéi et baillé par déclaration les actes de la Morellière en la paroisse de Nyaffle à laquelle il persiste et déclare ny vouloir rien deminuer et sur ce que le procureur de la cour a déclaré qu’il doibt payer audit seigneur de la Bouessière et des Bonshommes conclud ad ce que ledit Gault y persiste, a iceluy Gault adjoustant à ladite déclaration rendue et icelle emplifiant dict que pour raison des choses y mentionnées, il est deu chacun an au terme d’Angevine à ladite seigneurie des Bonshommes le nombre de 4 (illisibles) de vin et à la seigneurie de la Bouessière 13,5 boisseaux de bled seigle mesure dudit lieu, qu’il paye et dont l’avons jugé ; ledit Gault a dit ne savoir signer

2 Replies to “Encore un aveu de René Gault pour la Morelière : Niafles 1621

  1. Madame,
    je ne sais pas si c’est le bon endroit sur votre blog pour écrire, mais je voulais vous remercier tout simplement.
    Je suis un admirateur inconditionnel de votre travail depuis des années…Vous m’avez ouvert des pistes, apporter des solutions et toujours régalé…par la précision de vos écrits…sur nos multiples ancêtres communs en Anjou.
    Las de voir mon modeste travail pillé par des copistes , j’ai retiré mon arbre de Geneanet depuis des années…non sans y avoir glissé volontairement quelques erreurs…que je retrouve encore aujourd’hui démultipliée à l’extrême …ce qui m’amuse..mais prouve que nous sommes finalement peu nombreux à passer discrètement des heures dans les registres pour trouver et vérifier..Encore Bravo et merci pour votre oeuvre (c’est un titre que votre travail mérite.
    F.Tertrais

    1. Bonjour
      et un grand merci pour vos lignes, qui me remontent le moral, en ces jours où la vieille dame fait face à un problème de copropriété ENORME, avec un syndic qui après lettre recommandée pour lui affirmer que l’eau entre par une fente dans le mur de béton, et innonde mes fils électriques inclus dans le béton, répond que les travaux ont été faits, alors que ce n’est pas vrai, et qu’il ne prend même pas la peine de venir vérifier quand je lui affirme que ce n’est pas fait. Cela se voit, et cet indiviu demeure à 3 km de ma tour, donc peut venir voir à tout moment. Pire le conseil syndical dans sa totalité est en fait défenseur du syndic, leur POT, et surtout pas défenseur des copropriétaires. Alors, eux aussi ne viennent pas voir que les travaux n’ont pas été faits.
      Mais revenons à nos recherches.
      Encore merci de vos lignes, car je pense qu’elles attestent que vous avez compris ce qui m’a toujours animé, et pourquoi je suis tant méfiante des bases de données, qui noient travail exact dans n’importe quoi, et rendent encore plus difficiel le travail exact.
      Je peux même vous préciser, qu’après tant de décennies de recherches, et pourtant d’utilisation de l’outil informatique (et ce depuis 1983), je peux compter sur les doigts de la main les gens fiables, et c’est devenu de plus en plus difficile de les identifier dans cette masse de non fiables.
      Difficile de nos jours d’y voir clair dans les intentions d’un prétendu généalogiste.
      Alors merci encore pour vos lignes qui me réchauffent le coeur.
      et me disent quelque part que ce que je fais, qui est l’image de ce que je pense et aime faire, a été utile à d’autres.
      Très cordialement
      et surtout n’hésitez pas si vous des questions ou des textes à me soumettre etc…
      Bien à vous
      Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *