Claude Delahaye et Perrine Deshoulles acquièrent quelques biens : Avrillé 1572

Claude Delahaye et Perrine Deshoulles sont mes ascendants et j’ai déjà beaucoup d’informations sur eux. Claude Delahaye a une magnifique signature, et il est aisé.
Il peut donc acquérir ce que d’autres doivent vendre comme ici de petits biens d’une succession collatérale.
Autrefois, lorsque je travaillais à Montreuil-Juigné aux Tréfileries, je passais à Avrillé pour aller à Angers, sans me douter que j’y avais des ascendants. Il est vrai que n’étais pas encore mordue de recherches. Ma grand-mère vivait encore, et parlait peu, ou même pas du tout, de même que ma maman sa fille le fit ensuite. Quand je vois les jeunes d’aujourd’hui, je pense que s’ils ne s’y intéressent pas, ils s’y interesseront sans doute un jour, et ce jour-là j’espère que mes travaux leur seront encore accessibles, et qu’ils pourront même les poursuivre. On peut rêver !!! et aussi léguer pour transmettre !!!


Cette carte postale illustre une période bien postérieure à l’acte de 1572, mais c’est tout ce que je possède sur Avrillé. Désolée pour l’anachronisme.

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E5 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 25 octobre 1572 en la cour du roy notre sire et de monseigneur duc d’Anjou fils et frère de roy personnellement estably Germain Pèlerin et Guillemyne Regnaud sa femme, de luy suffisamment auctorisée par devant nous quant à ce, demeurant au lieu et métairie des Noyers paroisse St… parents et héritiers de deffunts Pierre Ysabeau Jehan Jacques et Perrine les Jamards, en leur vivant demeurant en la paroisse d’Apvrillé, lesquels chacun d’eux seul et pour le tout sans division de personne etc renonçant au bénéfice de division et d’ordre et de discussion confessent avoir vendu et par ces présentes vendent à honneste homme Claude Delahaye marchand demeurant à Apvrillé à ce présent qui a achapté et achapte pour lui et Perrine Deshoulles sa femme leurs hoirs etc, tous et chacuns les droits noms raisons parts et portions qui peuvent compéter et appartenir auxdits vendeurs es choses héritaulx demeurés de la succession dudit defunt Pierre Pelerin comme ses héritiers tant par acquest par ledit deffunt fait que de son patrimoine de quelque manière que ce soit tant maisons jardins vignes terres labourables que autrement, ensemble tel droit part et portion qui peult et pourroit compéter auxdits vendeurs comme héritiers desdits Jamards et de Phorien Dubé demeurant audit Apvrillé es choses héritaulx que ledit Dubé auparavant ledit Jacques Jamard … ; lesdites choses sises en la paroisse d’Apvrillé es fiefs et seigneuries dont les choses sont tenues aux cens rentes et charges que lesdits vendeurs advertis de l’ordonnance ont vériffié par serment ne pouvoir déclarer, franches et quites des arrérages du passé jusques à huy, et lesquels debvoirs ledit achapteur (f°2) payera pour l’advenir ; et est faite la présente vendition pour la somme de 121 livres tz sur laquelle ledit achapteur a payé contant auxdits vendeurs qui l’ont eue et receue en présence et à veue de nous la somme de 20 sols et le reste de ladite somme montant 120 livres ledit achapteur soubzmis et obligé soubz ladite cour a promis et demeure tenu payer et bailler auxdits vendeurs leurs hoirs dedans le jour et feste de notre Dame Chandeleur prochainement venant ; à laquelle vendition tenir obligent lesdites parties … renonçant et par especial ladite Regnaud au droit velleyen … etc foy jugement et condemnation etc fait et passé audit Angers en présence de Julien Marchand boulanger demeurant audit Angers et Julien Morier demeurant paroisse st Michel du Tertre tesmoings »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *