Les 6 moulins des Gobelets : Nantes Saint Jacques

Autrefois, passé la chapelle Bonne-Garde, Saint-Jacques n’était que jardins et moulins ; bien peu de maisons.
Je vous avais déjà parlé de ce paysage et je vais y revenir car je m’aperçois que je ne vous ai pas tout mis en ligne de ce que j’ai trouvé et relevé.
Mais ce jour je voudrais m’attarder sur les moulins des Gobelets, car il se trouve qu’ils me touchent personnellement à plus d’un titre. J’y reviendrai demain.

Il y avait en fait 6 moulins, dont 3 étaient même le long de ce qu’on appelait alors la « route de Nantes » et que nous appelons depuis longtemps maintenant la « route de Clisson ». Les 3 autres, un peu en arrière, auxquels on accédait par un chemin donnant sur l’actuelle rue de la Ripossière.

Ce sont des moulins à vent, mais on ignore s’ils étaient tous à blé. En effet il existait de nombreuses tanneries en bordure de la Sèvre et la Loire, il fallait donc aussi au moins un moulin à tan.

Nantes a compté de nombreux moulins autrefois, mais ceux des Gobelets n’ont pas retenu l’attention des historiens. Il faut dire que jusqu’en 1790 ils étaient sur la paroisse de Saint Sébastien d’Aigne, et ne sont devenus Nantais qu’en 1790, lorsque Nantes a annexé purement et simplement 2 fauxbourgs très actifs qu’étaient Vertais et Pirmil.
Au delà s’était la terre et on sortait vraiement de la ville à la Chapelle Bonne Garde.
Ces 6 moulins étaient proches les uns des autres, puisque l’un était à l’angle de l’actuelle rue de la Ripossière, là où les Haury furent jardiniers et grainetiers. Le second à l’entrée de la rue Georges Lemevel, exactement à l’emplacement de la maison n°2, qui fut la maison de mon enfance. Maison construite en 1905.
Le 3ème reste presque en face dans l’espace de verdure qui reste actuellement.
Et les 3 autres proches le chemin des Gobelets.

Les voici en 1834 sur le cadastre dit « Napoléonien »

Ce cadastre dit « Napoléonien » est celui qui est sur les site des Archives Départementales. Le site des Archives Municipales ne donne pas tout à fait la même chose, car les moulins ne sont représentés que par un rond grenat (les maisons sont des carrés/rectangles grenat) et sans les ailes comme sur le cadastre disponible sur le site des Archives Départementales. On peut être certains que ce sont des moulins car le dessin est bien représentatif de moulins.

et pour faciliter le répérage actuel je vous les ai situés avec une croix en rouge sur le plan actuel :

Demain, je vous emmène voir ce qui reste des pierres de l’un des 6 moulins ! Car elles sont bel et bien visibles !!!
A demain !

5 réponses sur “Les 6 moulins des Gobelets : Nantes Saint Jacques

  1. je m intéresse à l histoire des moulins depuis des années et vient seulement ce jour de découvrir vos recherches
    j’ai beaucoup travaillé à partir des cadastres napoléoniens pour la Vendée et un peu la Loire Atlantique ( ces derniers temps sur les anciennes communes de Doulon et Chantenay) mais était loin de penser que vous aviez fait de telles recherches et découvertes !
    vraiment FELICITATIONS

  2. Bonjour. J’avais commencer à relever tous les anciens moulins à vent nantais il y a quelques années. D’après les états de sections de 1843 6 moulins fonctionnaient encore à l’époque; 5 servaient pour moudre la farine mais celui situé sur la parcelle P 589 servait effectivement pour préparer le tan et appartenait à Bonnissant. La parcelle 578, qui correspondant alors à une maison, m’intrigue de part son nom : moulin des herses …y aurait il eu un 7ème moulin avant à cet emplacement ? Par ailleurs avez vous des informations sur un moulin à vent situé anciennement ruelle de Monfoulon section de St Donatien et qui servait à fabriquer du chocolat ? M Le Bail l évoque dans un de ses dossiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *