Charles Hyrel de la Hée traite avec Charles Hyrel du Grée son neveu, Soudan 1610

Charles Hyrel de la Hée est né vers 1555 et je le savais encore vivant en 1611, à Soudan où il possède la Verrie. Ici, il se déplace à Angers avec son neveu, lien que j’avais déja identifié, mais qui est encore une fois précisé ici, sachant que Charles Hyrel de la Hée n’a qu’un fils, Philippe, encore mineur, et ce fils n’aura aucune postérité, donc c’est précisément ce neveu, Charles Hyrel du Grée, le neveu, qui héritera noble selon la coutume des successions nobles. Mais ce sera plus tard, vers 1632.
L’acte qui suit nous apprend que la somme de 3 000 livres, empruntée un an auparavant à Angers par le neveu, était en fait pour l’oncle.
J’attire votre attention sur les signatures, car ils signent HYREL, mais dans les nombreux actes que j’ai concernant le neveu, Charles Hyrel du Grée, il signe souvent HYRET. J’insiste sur ce manque de stabilité de l’orthographe du patronyme HYREL car je lis sur une base de données  » Rectificatif: « Hiret » est une erreur de lecture. Il faut lire « Hirel (cf. F. Saulnier). » et je suis très choquée qu’on me traite de ne pas savoir lire alors que ma paléographie est excellente et que Saulnier n’a pas lu autant d’actes notariés concernant les HIRET aliès HYREL, puisque j’en ai plus de 1 000 actes. J’ajoute que Charles HYREL de la Hée est frère de Tugal l’époux de Claude de Mauhugeon.

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E121 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

« Le 7 septembre 1610 avant midy, devant nous Jullien Deille notaire royal Angers fut présent Charles Hirel écuyer sieur de la Hée demeurant au lieu seigneurial de la Verrye paroisse de Soudan en Bretagne, lequel deument estably et soubzmis soubz ladite cour ses hoirs etc confesse que dès le 24 novembre dernier il auroit reçu de Charles Hirel escuyer sieur du Grée son nepveu la somme de 3 000 livres pour l’employer pour son acquit et des sieurs du Boisougard, du Tertre de Richebourg et de la Saulnerie cautions et coobligés dudit sieur du Grée au rachapt et admortissement des rentes constituées par contrats par nous passés le 14 septembre 1609 savoir à damoiselle Marie Fubret 10 livres de rente pour 1 600 livres de principal, à noble homme Charles Martineau Me des (f°2) comptes en Bretagne 50 livres de rente pour 800 livres de principal, et à deffunt noble homme Jean Avril sieur de la Garde 37 livres 10 sols aussi de rente pour 600 livres de principal, le tout revenant à ladite somme de 3 000 livres, de laquelle ledit sieur de la Hée auroit baillé son escript privé ledit 24 novembre dernier de payer la rente de l’année courante qui doibt échoir au 14 de ce mois, ce que ne pouvant encores faire auroit prié ledit sieur du Grée luy proroger le delay de faire ledit admortissement et charges jusques au 14 septembre que l’on comptera 1611 offrant continuer ladite rente et payer contant des mains dudit sieur du Grée l’année échue audit 14 de ce mois (f°3) à quoi ledit sieur du Grée désirant la commodité des affaires dudit sieur de la Hée son oncle s’est accordé, et au moyen de ce ledit sieur de la Hée luy a présentement baillé et fourni la somme de 187 livres 10 sols pour l’année desdites rentes échues le 14 de ce mois, quelle somme ledit sieur du Grée a receue en pièces de 16 sols et autre monnaie courante suivant l’édit et s’en tient contant et en quite ledit sieur de la Hée, lequel a promis et s’est obligé admortir lesdites rentes en la décharge dudit sieur du Grée et ses coobligée et en fournir ès mains dudit sieur du Grée lettres de rachapt et admortissement vallable ensemble de l’arrérage à commencer dudit 14 de ce mois et l’acquiter de tous évenements et poursuites à peine de toutes pertes despends dommages et (f°4) intérests des à présent par ledit sieur du Grée stipulés et acceptés en cas de défaut ces présentes néanmoins etc, et au moyen des présentes ledit sieur du Grée a présentement remis audit sieur de la Hée sondit escript et promesse particulière du 24 novembre dernier demeuré nul ; et à ce tenir etc dommages etc oblige ledit sieur de la Hée sou ses hoirs etc biens et choses à prendre vendre etc renonçant etc foy jugement et condemnation etc fait et passé audit Angers à notre tablier en présence de Me Pierre Desmazières et Me Louys Coueffe praticiens demeurant audit Angers tesmoins »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.