Carte postale : voyelle E

voyalle Avoyelle Evoyelle Ivoyelle Ovoyelle uvoyelle Y

Nous continuons dans les 6 voyelles !

Je me souviens, non pas des bottines, mais des galoches d’après guerre, à la grosse semelle de bois armée de fers aux deux extrémités, très bruyantes, et au cuir tellement épais qu’il faisait tous les enfants les uns après les autres.

voyelle E
voyelle E

Collections privées – Reproduction interdite, y compris sur autre lieu d’Internet comme blog ou site

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet seule une citation ou un lien sont autorisés.

Une réponse sur “Carte postale : voyelle E

  1. En effet, papa nous cloutait des fers aux talons et aux bouts de nos galoches ,avec l’aide d’un « pied de fer »,outil du cordonnier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *