Partages en 7 lots des biens de deffunts Pierre Bouvet et Perrine Aubert, Montreuil sur Maine 1655

ils sont décédés depuis longtemps, et c’est donc assez curieux de voir cet arpentage tardif, car vous allez découvrir à la fin de cet acte la manière dont Fleurs, le notaire arpenteur procédait avec une chaîne de fer de longueur définie. On peut supposer qu’avant Fleurs, et après Billard, il y a eu un manque de notaire arpenteur dans la région pendant quelques années.

En 1655, Pierre Bouvet et Perrine Aubert ont postérité dans 7 branches, et voici ma reconstitution d’après le texte de l’acte et d’après cet acte seulement. Dans mon fichier BOUVET vous retrouvez ces types de reconstitution en rouge encadrées de rouge, car elles sont le bout de preuve qui constitura ensuite l’arbre lui-même.
J’ai relu et relu l’original plusieurs fois, et hélas je ne trouve que 6 branches pour 7 lots !

Pierre BOUVET †/juin 1655 x Jeanne AUBERT †/juin 1655
1-Jean BOUVET †/juin 1655 « fils âiné » (selon les partages de 1655)
11-René BOUVET x Andrée BOUVET
12-Pierre BOUVET tailleurs d’habits en 1655
13-Mathurin BOUVET †juin 1655/
14-Ollive BOUVET †juin 1655/ x Jean CHERBONNEAU
2-Renée BOUVET x BEAUMONT
21-Marie BEAUMONT †juin 1655/ x Jean VADĖ †juin 1655/
22-Pierre BEAUMONT †juin 1655/
23-Michel BEAUMONT †juin 1655/
24-ici je ne sais où mettre « Mathurin Pasquer mary de Marie Bouvet » que l’acte met dans le même $
3-Ollive BOUVET x DELAHAYE
31-Michelle DELAHAYE x Pierre HOUDEBINE
32-René DELAHAYE
33-Perrine DELAHAYE x Pierre ALLARD
34-DELAHAYE x Guillaume LEPRIEUR
35-Renée DELAHAYE x Jean ALLARD
4-Jeanne BOUVET x Jean THIBAULT †/juin 1655
5-Jacques BOUVET †/juin 1655
51-Jean BOUVET †juin 1655/
6-Pierre BOUVET dont postérité en 1655

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E36 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 16 juin 1655 s’en suivent les lots et partages des biens immeubles héritaulx restés après le décès de deffunt Pierre Bouvet et de deffunte Jeanne Aubert sa femme, lesdits immeubles sis et situés en la paroisse de Montreul sur Maine que Pierre Bouvet tailleur d’habits subrogé au lieu et place de Mathurin Bouvet, Jean Cherbonneau et Ollive Bouvet sa femme, René Bouvet et Andrée Bouvet sa femme, tous enfants et héritiers de deffunt Jean Bouvet leur père vivant fils aisné desdits deffunts Pierre Bouvet et Aubert,
et encore subrogé au lieu et place de Jean Bouvet fils et héritier de deffunt Jacques Bouvet vivant fils et héritier desdits deffunts Pierre Bouvet et Aubert au cinquieme lot comme appert par contrat par devant Me Jean Boreau notaire royal le 22 septembre et 28 novembre 1654,
que ledit Pierre Bouvet baille et présente à chacun de Mathurin Pasquer mary de Marie Bouvet et Pierre et Michel les Beaumont et Jean Vadé à cause de Marie Beaumont sa femme héritiers de deffunte Renée Bouvet leur mère vivant héritière en segond desditsdeffunt Pierre Bouvet et Aubert,
à Pierre Houdebine mary de Michelle Delahaye, René Delahaye et Pierre Allard mary de Perrine Delahaye, et Guillaume Leprieur mary de (blanc) Delahaye, et Jean Allard mary de Renée Delahaye tous enfants et héritiers de feffunte Ollive Bouvet aussy fille et héritière au troisième lot desdits deffunt Bouvet et Aubert,
à aussy Jeanne Bouvet veuve de deffunt Jehan Thibault héritière au quatrième lot desdits deffunts
à aussy aux enfants et héritiers de deffunt Pierre Bouvet vivant fils et héritier desdits deffunts au sixiesme lot
et pour estre par eux opté et choisie un desdits lots chacuns en leurs rang et ordre suivant et au désir de la coustume de ce pays et duché d’Anjou ou pour en dire les causes de refus ou dessertion

  • Premier lot
  • Pour le premier lot a mis et met ledit Bouvet audit nom 10 cordse de terre situées en la pièce appellée les Esbeaupins en ladite paroisse à prendre en travers comme il est marqué par picquets joignant d’un costé la terre de Pierre Marion d’autre costé la terre de la mestairie de la Gerbaudière aboutté d’un bout la terre de la mestairie de la Chicotterie et d’autre bout la terre du segond lot en lesquelles dites 10 cordes est comprins les hayes et fossés qui en despendent
    Item la moitié d’une planche de terre qui autrefois fut en vigne située au cloux de la Grand Chaisnaye dite paroisse joignant d’un costé la terre de deffunt Maurice Chemin et Charlotte Beudin sa femme d’autre costé la terre desdits copartaigeants ou terre des hériters de deffunt (blancà Gardais en nuance et aboutté d’un bout la terre dudit deffunt Chemin et terre de Jacques Marion chacun au droit de soi d’autre bout la terre qui sera du segond lot contenant icelle moitié 5 cordes 18 pieds à prendre comme il est marqué par picquets
    a la charge que celui qui aura le présent lot fera rapport à celuy qui aura le septième lot de 15 sols paiables 8 jours après l’option choisie desdits partages

  • segond lot
  • pour le segond lot a mis et met ledit Bouvet audit nom 10 cordes de terre situées en ladite pièce appellée l’Esbeauin joignant d’un costé la terre dudit Marion d’autre costé la terre de la mestairie de la Gerbaudière aboutté d’un bout la terre du premier lot, d’autre bout la terre qui sera du troisième lot à prendre au travers comme il est marqué par picquets
    Item l’autre moitié de ladite planche de terre située audit cloux Chaisnayes joignant d’un costé et aboutté d’un bout la terre dudit Chemin d’autre costé la terre desdits copartageans ou terre desdits héritiers Gardais en nuance et terre de Pierre Chesneau d’autre bout la terre du premier lot contenant 5 cordes 18 pieds à prendre comme il est marqué par picquets
    à la charge de celuy qui aura le présent lot fera rapport à celui qui aura le septième lot de 15 sols paiable 8 jours après l’option et choisie desdits partages

  • troisième lot
  • pour le troisième lot a mis et met ledit Bouvet audit nom 10 cordes de terre situées en ladite pièce appellée l’Esbeaupin joignant d’un costé la terre dudit Marion d’autre costé la terre de ladite mestairie de la Gerbaudière aboutté d’un bout la terre du segond lot d’autre bout la terre qui sera du quatriesme lot à prendre au travers comme il est marqué par picquets
    Item une grande planche de terre en gast qui autrefois fut en vigne situé audit cloux Chaisnes joignant d’un costé la terre de Jacques Marion d’autre costé et d’un bout la terre desdits copartageants ou terre des héritiers Garfais en nuance d’autre bout la terre de (blanc) ontenant 5 cordes 21 pieds
    à la charge de celui qui aura le présent lot fera rapport à celuy qui aura le septiesme lot de 15 sols paiables 8 jours après l’option et choisie desdits partaiges

  • quatrièsme lot
  • pour le quatriesme lot a mis et met ledit Bouvet audit nom 10 cordes de terre situées en ladite pièce appellée l’Esbeaupin à prendre en travers joignant d’un costé la terre dudit Marion d’autre costé la terre de ladite mestairie de la Gerbaudière abouté d’un bout la terre du troisième lot d’autre costé la terre qui sera du quatriesme lot comme il est marqué par picquets
    Item la moitié par indivis d’une grande planche de vigne en gast située audit cloux Chaisnes à prendre icelle moitié avecq lesdits héritiers Gardais joignant ladite planche de vigne d’un costé la terre de deffunte (blanc) damoiselle de la Fraudière d’autre costé la terre du premier, segond et troisième lot abouté d’un bout la terre dudit Chaisneau d’autre bout le chemin tendant de Montreul à la Touche contenant les deux ensemble y compris la haye et fossés qui en despendent 14 cordes 20 pieds qui est ladite moitié 7 cordse 10 pieds à partager par moitié avec lesdits héritiers Gardais

  • cinquiesme lot
  • pour le cinquiesme lot a mis et met le dit Bouvet audit nom 10 cords de terre à prendre en travers en ladite pièce de l’Esbeaupin et comme il est marqué par picquets joignant d’un costé la terre du quatriesme lot d’autre costé la terre des héritiers deffunt Mathurin Bellanger aboutté d’un bout la terre dudit Marion et d’autre bout la terre du sixième lot
    Item un petit lopin de terre situé au vieux cloux du Simptière dite paroisse joignant d’un costé la terre de Pierre Lenormant d’autre costé la terre de (blanc) aboutté d’un bout la terre de Jacques Louvet d’autre bout la terre de Jean Decray contenant deux cordse 10 poieds 6 pouces
    Item un autre petit lopin de terre situé audit cloux joignant d’un costé et aboutté d’un bout la terre de Mathieu Plassais d’autre costé la terre de Jean Ledeux et d’autre bout la terre dudit Lenormant contenant une corde 6 pieds
    Item la moitié de quatre cordes 17 pieds de vigne situé au cloux de la Grande Chaisnes joignant d’un costé la vigne de (blanc) Daudier sieur de la Morinière d’autre costé et aboutté d’un bout la vigne du sieur de la Buronnière d’autre bot la terre de la grande Chaisnaye à partager par moitié avecq lesdits héritiers Gardais soit au long ou en travers comme bon semblera aux parties

  • sixiesme lot
  • pour le sixiesme lot a mis et met ledit Bouvet audit nom 10 cordes de terre situées en ladite pièce de l’Esbeaupin à prendre au travers comme il est marqué par picquets joignant d’un costé la terre de ladite mestairie de la Gerbaudière d’autre costé la terre desdits héritiers Bellanger abouté d’un bout la tere du cinquiesme lot d’autre bout la terre qui sera du septième et dernier lot
    Item une grande planche de terre située au vieux cloux dudit Simptière dite paroisse joignant d’un costé la terre de Jean Meignan d’autre cost la terre des enfants de Jacques Marion terre dudit Ledeux et terre de (blanc) Douesteau chacun au droit de soy aboutté d’un bout la terre de Jean Gaultier à cause de sa femme d’autre bout le chemin tendant de Montreul à la Touche contenant y compris les hayes et fossés qui en despendent 9 cordes 19 pieds

  • septiesme lot
  • pour le septiesme lot a mis et met ledit Bouvet audit nom 7 cordes et demy de terre situées en ladite pièce de l’Ebeaupin à prendre au travers et comme il est marqué par picquet joignant d’un costé la terre de la Gerbaudière d’autre costé la terre desdits héritiers Bellanger aboutté d’un bout la terre du sixième lot d’autre la terre de Michelle Chaisneau veuve de deffunt Jacques Bonnenfant
    Item une grande planche de terre labourable située au cloux du Bois Marin dite paroisse joignant d’un costé la terre dudit Louvet d’autre costé la terre de (blanc) Coué terre de Maurice et Jean les Moine et dudit Louvet chacun au droit de soi aboutté d’un bout la vigne de Georges Thibault à cause de sa femme d’autre bout la terre de la prestimonie de Lamallemare contenant 4 cordes 12 poieds 6 pouces

    s’entregarantiront lesdits copartageants les uns les autres les choses mentionnées en leurs lots et partages de tous troubles debatz et empeschements quelconques cas advenant feront cesser les causes à communs frais
    s’entre presteront lesdits copartageants les uns les autres passages pour aller et exploiter ce que chcaun aura et jouira en son lot et partage là où elle n’aborderont à chemin sans néanmoings s’entre endommager que le moings que faire se pourra recouppant et reffermant les passages après eulx
    paieront et acquiteront lesdits copartageants les charges cens rentes et debvoirs de ce que chacun jouira en son lot et partages pour l’advenir et pour le passé si aucuns sont deubz se pourront septiesme à septiesme
    contribueront lesdits copartageants septième à septième aux frais desdits présents partages qu’il a convenu faire tant pour avoir et mesurer et arpenter et diviser lesdites choses que prins les confrontations qui sont et dresse la présente minute que 5 coppies qu’il conviendra faire et paieront chacun une septième partie
    feront lesdits copartageants plante bourne au lieu des picquets qui sont plantés en divise desdits héritages ou bon leur semble huitaine après lopties et choisie d’iceux partages
    auxquels lots et partages ledit Bouvet audit nom a fait arrest et aux charges clauses et conditions y portées et contenues quant à ce demeurant au lieu et closerie de la Petite Jousselinière dite paroisse de Montreuil, lequel estably soubzmis et obligé par devant nous Jean Fleurs notaire royal à saint Laurent des Mortiers arithemeteur arpenteur juré résidant à Grez sur Maine paroisse de Neufville renonçant ledit Bouvet etc dont etc certiffié arpenté lesdites choses avecq une chaisne de fil de fer contenant 25 pieds de long et chacun pied tenant 12 pouces et chacun pouce 12 ligne le tout suivant l’ordonnance usaiges de ce pays et duché d’Anjou et fait lesdites mesures en présence dudit Bouvet et de Mathurin Corbin pris pour adjoint pour aider à porter la chaisne
    fait et arresté au bourg dudit Montreul sur Maine en présence de Pierre Houssin pescheur et François Lebouvier sarger demeurant au bourg dudit Montreuil tesmoings

    Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog.

    Une réponse sur “Partages en 7 lots des biens de deffunts Pierre Bouvet et Perrine Aubert, Montreuil sur Maine 1655

    1. Bonsoir

      Je vous ai transféré l’arbre de la descendance Bouvet Aubert

      les 7 branches sont:

      1-4 Héritiers de feu Jean Bouvet et de Michelle Allaire fils ainé
      2-1 Héritier de feu Jacques Bouvet et de Renée Garnier
      3-1 Héritière de feu Marin Bouvet et de Perrine Allard (Jean Gaultier Curateur sans doute époux de Marie Allard)
      4-3 Héritiers de feu Renée Bouvet et de Pierre Beaumont
      5-5 Héritiers de feu Olive Bouvet et de André Delahaye
      6-Jeanne Bouvet seule vivante vve Thibault
      7-Héritier de feu Pierre Bouvet non cité mais ils sont au nombre de 5. Ce Pierre Bouvet est sans doute l’instigateur de cet acte car celui ci vient de dcd le 19/04/1655 à M/M . Je ne pense pas que c’est une coincidence.

      Stéphane

        Note d’Odile :

      OK
      je comprends votre raisonnement concernant ce Pierre Bouvet décédé en avril 1655.
      Car entre temps, réfléchissant à ce long délais depuis la mort des grands parents, j’ai supposé que les biens étant en réalité une seule pièce de terre (ou à peu près), ils étaient en indivis entre temps.
      Et un fait aurait donc décidé à faire cesser l’indivis, et ce serait sans doute ce Pierre Bouvet.
      Je pense que de nos jours on reste en indivis tant que tous sont d’accord pour rester en indivis. Mais qu’il suffit de l’un pour faire cesser l’indivis à tous.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.