Jacques Legauffre fait une donation à son fils Thobie pour ses études à Angers, Château Gontier 1558

voici encore une donation servant à payer des études, l’étudiant aura de quoi vivre à Angers, mais à l’époque c’était peu !
Pour accéder aux précédentes donnations, songez à cliquer sur la catégorie située sous ce billet.

    Voir toutes mes pages d’histoire et Château-Gontier

collectionp articulière, reproduction interdite

collectionp articulière, reproduction interdite

Cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E8 – Voici ma retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 2 (mois illisible dans pli) 1558 en la cour du roy notre sire à Angers par devant nous (Jean Legauffre notaire royal Angers) personnellement estably sire Jacques Legauffre marchand et Me apothicaire demourant à Château-Gontier soubzmectant confesse avoir donné quité ceddé délaissé et transporté et encores donne quite cèdde etc
à Thoubye Legauffre son fils escollier estudiant en l’université d’Angers absent nous notaire soubsigné stipulant et acceptant pour luy, la somme de 100 sols tz de rente que ledit ceddant avoyt droit de prendre par chacuns ans et à luy vendue et constituée par Anthoine Lemesle sur tous et chacuns ses biens présents et advenir dès le 6 juillet 1551 avecques tous et chacuns les arréraiges d’icelle rente depuis ledit temps et encores l’action de garantie de ladite rente telle que qu’il a contre ledit Lemesle avecques tels droits d’ypothecque qu’il a sur tous les biens dudit Lemesle pour la garantie de ladite rente et généralement tous les droits noms raisons et actions qui luy sont acquis luy compètent et appartiennent contre ledit Lemesle pour raison de ladite rente avecques le contrat de la création d’icelle
et en oultre luy a transporté une cedulle qu’il a de Jacqueline de Bouchet en date du 20 juillet 1549 contenant debte de 8 livres 12 sols pour les causes mentionnées en icelle et pour s’en faire par ledit cessionnaire ainsi qu’il verra estre à faire
et est ce fait pour et affin que ledit Thoubye sondit fils se puisse s’entretenir en son fait d’estude et luy avoir et quérir toutes choses ad ce nécessaires et pour ce que très bien luy a pleu et plaist audit ceddant et à ceste présente quittance cession et transport et tout ce que dit est tenir etc dommages etc oblige ledit estably etc renonçant etc foy etc jugement et condemnation etc fait et passé audit Angers par devant nous Jehan Legauffre notaire juré de ladite cour en présence de Me Jehan Chailland advocad angers et Phelipes Allard marchand et Pierre Bertrand aussi marchand demourans au Lion d’Angers tesmoings
et avons enjoint audit Thoubye faire insinuer ces présentes suyvant l’édit

Odile Halbert - Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog

Tags: ,

Un commentaire pour “Jacques Legauffre fait une donation à son fils Thobie pour ses études à Angers, Château Gontier 1558

  1. Marie dit :

    E.3098.(Carton.)-1 pièce,parchemin;2 pièces,papier.
    1615-1762.-LEGAUFFRE.
    -Fondation par Jean Legauffre,notaire royal,d’un anniversaire en l’église des Augustines d’Angers;-constitution par Jacques Payneau d’une rente de 40 livres au profit de Jacquine et Jeanne Legauffre;-partage de la succession de Jacquine Legauffre de La Chauvelaye.
    (Série E.Titres de famille AD du Maine et Loire C.Port.)

    E.3551.(Carton.)-3 pièces,parchemin;30 pièces,papier.
    1619-1750.-PAYNEAU.
    -Résignation par Louis Dugué,sieur de La Rivière,de son office de maître des Eaux et forêts d’Anjou au bénéfice de Pierre Payneau,sieur de La Boucherie;-présentation par Perrine Gallais,veuve de Pierre Payneau,de la chapelle de La Giraudière;_constitution par Paul Payneau,capitaine au régiment Duplessis-Praslin,Pierre Payneau,sieur de Pégon et consorts,d’une rente de 40 livres au profit de François Coustard;-contrat de mariage de Jacques Payneau et de Renée Eslys;-donation mutuelle entre Paul Payneau et Françoise Gaultier,sa femme;-partage de la succession de Jacques Payneau,sieur de Pégon,entre René Sourdrille,sieur de La Tremblaye,Charlotte Eslys,veuve de René Davy de Vaux,et Jacques Audouin;-requête par Paul Payneau sieur des Noues,afin d’obtenir décharge des taxes et de la capitation,en considération de ses services militaires et de ceux de son fils,François Payneau de Lespinay;-inventaires,après décès,des meubles de François Payneau de La Giraudière;-et des meubles de Jacques Payneau sieur des Noues;-mémoires pour Madeleine-Radegonde Moreau,veuve de François Payneau de La Giraudière,contre les créanciers d’Antoine Moreau,sieur du Puy-Cadoret;-partage entre Nicolas Blanchard,receveur des Tailles en l’Election d’Angers,et Françoise Payneau,dame des Noues,des successions de Jacques Payneau et de Marthe Guiteau.
    (Série E. Titres de famille.A D du Maine et Loire.C.Port.)

Laisser un commentaire