Jacques Halnault ratiffie la cession faite par Françoise Chaudet, Combrée 1614

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E121 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 18 janvier 1614 après midy par devant nous Jullien Deille notaire royal Angers fut présent estably et deuement soubzmis Jacques Halnault marchand demeurant au village des Pastis paroisse de Combrée lequel a recogneu et confessé que la cession qu’il a ce jourd’huy acceptée par devant nous de Vincente Girard femme séparée de biens d’avec Georges Viet et authorisée par justice à la poursuite de ses droits en vertu de sa procuration, a esté à la prière et requeste de Françoise Chaudet femme séparée de biens d’avec Richard Houssin au moyen de quoy et de ce que ladite somme de 110 livres prix d’icelle a esté fournie tant des deniers de ladite Chaudet que de l’obligation consentie par eulx ensemblement à Me Louys Viet de la somme de 100 livres que ledit Halnault a renoncé et renonce à l’effet de ladite cession au profit de ladite Chaudet laquelle aussi establie et soubzmise soubz ladite cour a promis et s’est obligée acquiter et descharger ledit Halnault de l’évenement de ladite cession, ensemble de ladite obligation consentie audit Me Louys Viet et paier ladite somme de 100 livres contenue auxdits termes et conformément à icelle et luy en fournir d’acquits vallables dans les termes portés par ladite obligation le tout à peine de toutes pertes despens dommages et intérests des à présent par ledit Halnault stipulés et acceptés en cas de deffault ces présentes néantmoins,
et des frais que ledit Halnault en vertu et en conséquence de ladite cession ladite Chaudet en remboursera sans vaccations ne voyages qu’il fera au profit de ladite Chaudet et le tout sans préjudice des droits des parties contre ledit Houssin et d’autres
à quoy tenir etc dommages etc obligent etc biens et choses de ladite Chaudet à prendre vendre etc renonçant etc dont etc fait et passé audit Angers à nostre tabler présents Me Pierre Desmazières et Noel Berruyer praticiens audit lieu tesmoins
et ont lesdites parties ont dit ne savoir signer

Odile Halbert - Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog

Tags: , , , ,

2 commentaires pour “Jacques Halnault ratiffie la cession faite par Françoise Chaudet, Combrée 1614

  1. Yves Goudé dit :

    Je pensais que ma falille était cantonnée sur le pays de Saint Malo, Saint Méloir des Ondes, Bonaban et Cancale, mais je découvre qu’une autres branche serait originaire du Poitou, c’est très intérresant car j’ai des trous dans mon arbre familial au débur du 17ème siècle, et je retrouve mon nom, peu répandu, dans votre région, sans doute un lien à étudier, car il me permettrait d’avancer de 100 ans, si ma famille vienstde la terre d’Anjou, et ensuite de celle de Saint-Malo.

    Pour ma part, je pense qu’il y a eu une cission entre celui qui est parti sur les routes, via la bretagne, et la branche restée sur la région ligérienne, à moins que cela ne se soit passé plus tôt???

    Mon dernier ançêtre remonté est Laurent, et mes recherches semblent lui attribuer des parents déja résidants.

    Il serait bien d’échanger nos informations à ce sujets, je possède mon arbre jusqu’à Laurent Gousde, et de nombreux Briand y figurent, ainsi que des Simon, est-ce que cela évoque quelque-chose chez vous?

    Très amicalement!

    Yves Goudé (Gousde: c’est mon ancien nom de famille sur 2 générations!)

    Amicalement.

    Yves Goudé

      Note d’Odile :

    Bonjour Monsieur
    Si je comprends bien, vous avez des Gousdé en Bretagne jusqu’à un certain Laurent, mais quand et où exactement, et merci de nous donner des précisions sur les actes que vous avez relevés.
    A=
    Odile

  2. Yves Goudé dit :

    Bonjour Madame,
    je n’ai pas trop l’habitude des blogs, d’où le retard de ma réponse.
    Mes recherches précédentes ont abouti, sur la commune de Saint Méloir des Ondes(35), à une filliation avec Jean Gousdé né en 1564, mort en 1604, marié à Bertranne Pelé. En découle 1 fils, Julien, né en 1587, père de Laurent, né en 1621 etc…le tout sur la même commune.
    Après, mes recherches retrouvent une Perrine HAMON (née GOUSDé…mon nom d’origine!) née en 1488 toujours sur la même commune, mais je n’ai pas ces ascendants. Donc mes recherches sont concentrées sur ce siècle manquant, et voir s’il existe 1 lien entre ces 2 familles, et à quel moment…pour tenter de trouver l’exacte origine.
    J’avoue que c’est très ambitieux, mais c’est ce qui m’a permis, aujourd’hui, de remonter 3 générations avérées sur mon arbre généalogique.
    Très cordialement
    Cordialement.

Laisser un commentaire