Création de 22 livres 10 sols de rente sur Philippe Chevalier et Françoise Tessard son épouse, Combrée 1609

pas étonnant que ce soit Jean Pouriatz le prêteur, quand on connaît ses attaches avec Combrée ! La rente sera amortie 12 ans plus tard, c’est intéressant de le savoir car souvent on ne possède pas cette information.

J’ai trouvé cet acte aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E5 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 4 mai 1609 après midy devant nous Guillaume Guillot notaire du roy à Angers fut présent en personne Phelippes Chevalier marchand demeurant en la paroisse de Combrée tant en son cnom privé que pour et au nom et se faisant fort de Françoise Testard sa femme et de Renée Tessard sa tante auxquelles il a promis et demeure tenu faire ratiffier et avoir agréable ces présentes et faire obliger avecq luy solidairement o les renonciations requises à l’entretennement d’icelles et en fournir à l’acquéreur cy après lettres de ratiffication vallables dedans un mois prochain venant à peine etc ces présentes néanlmoins, lequel Chevalier deument soubzmis et obligé esdits noms que dessus et en chacun d’eux seul et pour le tout sans division renonçant au bénéfice de division discussion et ordre etc confesse de son bon gré avoir ce jourd’huy vendu créé et constitué et par ces présentes vend crée et constitue dès maintenant et à présent promis et promet et demeure tenu paier fournir et faire valoir par hypothèque général et universel sur tous et chacuns ses biens tant meubles que immeubles rentes et revenus présents et futurs de proche en proche
à honorable homme Me Jehan Pouriatz advocat au siège présidial d’Angers et y demeurant présent et acceptant lequel a achapté et achapte pour luy ses hoirs etc
la somme de 22 livres 10 sols tz de rente hypothéquaire annuelle et perpétuelle paiable et rendable franchement et quittement par ledit vendeur esdits noms audit sieur de la Hanochaie ses hoirs etc en ceste ville au 4 mai premier paiement commençant d’huy en un an prochain et à continuer, au paiement et continuation de ladite rente sont et demeurent les dits biens dudit vendeur esdits nms généralement et spécialement affectés et obligés et sur iceulx chacune piece seule et pour le tout assis et assignée assiet et assigne avecq pouvoir à l’acquéreur ses hoirs etc de s’en faire faire autre et pluc ample et particulière assiette ou assiettes en assiette de rente sur une piece à son choix valant en revenu toutes charges déduites ladite rente sans que la généralité et spécialité d’assiettes et hypothèques se puissent nuire ne préjudicier ains se approuvent
et est faite la présente vendition création et constitution de ladite renet pour et moyennant le prix et somme de 360 livres paiées et baillées manuellement par ledit acquéreur audit vendeur esdits noms qui l’a eue et receue prise et emportée en pièces de 16 soulz et autres espèces bonnes et de poids jusques à concurrence, dont etc
à laquelle vendition et tout ce que dit est tenir etc dommages etc oblige ledit Chevalier esdits noms que dessus et en chacun d’iceux seul et pour le tout sans division etc renonçant etc foy jugement et condemnation etc
fait audit angers en nostre tabler présents Michel Vollière Michel Guillot et René Greslard clercs demeurant audit lieu tesmoings

Cette vue est la propriété des Archives Départementales du Maine-et-Loire. Cliquez pour agrandir.

PS : le 16 novembre 1621 après midy devant nous notaire susdit fut présent soubzmis et obligé Me Jehan Pouriatz advocat Angers acquéreur au contrat de création de rente cy dessus, lequel a receu eu veu de nous de Françoise Tessard veufve de Phelippes Chevalier vendeur audit contrat la somme de 360 livres tz en monnaie courante pour le rachapt et admortissement de 22 livres 10 souls de rente et la somme de 11 livres 18 soulz pour ce qui a courru de la présente année….

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog. Tout commentaire ou copie partielle de cet article sur autre blog ou forum ou site va à l’encontre du droit d’auteur.

3 réponses sur “Création de 22 livres 10 sols de rente sur Philippe Chevalier et Françoise Tessard son épouse, Combrée 1609

  1. E.4010.(Carton.)-3 pièces,papier.
    1350-1577.- TESSARD.
    -Contrat de mariage de Philippe Tessard,docteur en médecine,et de Jeanne Bontemps;-mémoire présenté contre les héritiers dudit Philippe Tessard,par François Hiret,afin d’obtenir l’annulation d’une transaction antérieure;-partage de la succession de Jeanne Bontemps entre François et René Hiret,enfants de son premier mariage.
    (Série E.Titres de famille.AD du Maine et Loire.C.Port.)

  2. Bonjour à tous et grand merci à « Marie », je cherchais des références pour trouver les contrats de mariage de Philippe Tessard, enfin une piste. Il ne me reste plus qu’à me libérer pour venir à Angers essayer de trouver les origines de ce Philippe Tessard né à Combrée mais de parents originaires de??
    Michèle

      Note d’Odile :

    et si vous trouvez, merci de nous faire signe ici

  3. Je viens de découvrir votre blog et vous dit un grand merci pour ce magnifique travail. Je découvre depuis peu la généalogie et « dévore » les registres de Combrée où je retrouve une partie de mes ancêtres.
    Mais il me manquait l’histoire de toutes ses personnes dont je lis les noms et qui me deviennent si familier au fil des pages.
    Grâce à vous, je découvre leur vie.
    Merci encore à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *