Partages des biens immeubles de Guyon Menard et Jacquine Cadotz, Montreuil sur Maine et environs 1610

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, série 5E36– Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 21 février 1610 après midy en la cour Lion d’Angers par davant nous Claude de Villiers notaire d’icelle furent présents en leurs personnes Olivier Menard meusnier demeurant à la Courtière paroisse du Lion d’Angers, Jean Menard, François Menard, Maurice Beaumont mary de Guyonne Menard paroissiens de Montreuil sur Mayne, et Pierre Gaulmer mari de Jacquine Menard demeurant au Chesne Creux paroisse de Louvaines, tous héritiers de deffunts Guyon Menard et Jacquine Cadotz leur père et mère vivans demeurant au lieu et mestaitie de la Chouanière paroisse de Monstreuil soubzmettans esdits noms respectivement eulx leurs hoirs etc confessent avoir fait et accordé entre eux le partage et division des choses héritaux à eux escheuz et demeurés du décès desdits deffunts Menard de ladite Cadots en la forme qui s’ensuit, scavoir est du consentement respectif de chacun d’eux est et demeure audit Gaulmer à cause de sadite femme et à François Menard par moitié et indivisement 2 boisselées de terre ou environ à prendre en ung clotteau nommé les Friches près la mestairie dudit lieu en la paroisse de St Martin du Bois joignant des deux costés la terre de Jacques Richard et bout la terre des Friches, et audit Maurice Beaumond mari de ladite Guyonne Menard leur est demeuré pour luy ses hoirs etc ung mareau de jardin sis au clos de Lhumeau dite paroisse Saint Martin du Bois près le bourg contenant une hanne et demie ou environ joignant d’un costé la vigne de Jehan Cadotz et d’autre costé le jardin de Mathurin Bellanger, item plus ung autre petit morceau de jardin qui fut en vigne contenant une code ou environ joignant la vigne des Trépassés de Saint Martin, item un mareau de vigne au clos de vigne du Cimetière de Saint Martin contenant 2 cordes ou environ joignant la vigne de René Blouin d’autre la vigne des hoirs de feu Jehan Godier, et audit Jehan Menard à luy ses hoirs etc est demeuré deux boisselées de terre en une pièce près la Maison Blanche en la paroisse de La Chapelle sur Oudon joignant d’un costé la terre qui fut à deffune Me Mathurin Bouvet d’autre la pièce des Chailleuz Blanc d’un bout le chemin du Lion d’Angers à Segré, item ung mareau de jardin en ung jardin sis près la dite Maison Blanche contenant une corde ou environ joignant à un petit chemin tenant de la Chapelle à Marans, plus ung petit morceau de vigne au clos des Miniers dite paroisse de La Chapelle contenant 10 cordes ou environ joignant la vigne de Jehan Thudeau d’un bout le chemin de la Chapelle à Segré, et audit Olivier Menard luy est demeuré pour luy ses hoirs etc une boisselée et demie de terre ou environ en une pièce nommée le Puiz de Laistre près la Trefottière joignant d’un costé la terre des Trépassés dudit Lion d’Angers d’autre costé la terre de Pierre Marion des Plasses et d’un bout le chemin dudit Lion d’Angers à la Mothe Ferchault ladite boisselée et demie située en ladite paroisse du Lion d’Angers, comme lesdites choses se poursuivent et comportent et que lesdits partageans ont dit les bien cognoistre et pour la plus vallue des choses demeurées audit Maurice Beaumond à celles demeurées audit François Menard et Gaulmet, ledit Beaumond leurs a payé contant de rapport à chacun 2 livres tz que lesdits François Menard et Gaulmer ont euz et receuz quittés et quittent ledit Beaumond, payeront les partageans à l’advenie les cens rentes et debvoirs de ce qui à chacun d’eux est demeuré par le présent partage et toutes autres charges qu’elles peuvent debvoir et s’en porteront acquit respectivement, et en jouiront dès à présent, s’entre garantiront lesdites choses, et ainsi en sont covnenus et demeurés d’accord et l’ont stipulé consenty et accordé, et à ce tenir etc garantir respectivement etc renonçant etc foy jugement et condemnation etc fait audit Lion d’Angers maison de nous notaire en présence de René Grollier et Pierre Marcoul demeurant audit Lion d’Angers tesmoings, lesdites parties fors ledit François Menard ont dit ne savoir signer

Odile Halbert – Reproduction interdite sur autre endroit d’Internet Merci d’en discuter sur ce blog.

6 réponses sur “Partages des biens immeubles de Guyon Menard et Jacquine Cadotz, Montreuil sur Maine et environs 1610

  1. bonjour Madame Halbert, et à vous tous passionner du blog de Madame Halbert..Je tenais à vous signaler que les Archives des cotes d’Armor ont mis en ligne le controles des actes et tables des absences.. fort intéressant pour ceux qui ont des ancetres comme moi et Madame Halbert du coté de Merdrignac… tous n’ est pas mis en ligne car j’ imagine le travail que cela représente…. affaire a suivre… une petite question à Madame Halbert ;j’ai vue il y a quelque temps en reprenant vos publications , vous avez fait un petit commentaire sur une Jeanne Doisseau qui fut considérer comme hérétique, je l ai encore perdu . Si vous pouviez me donnez l indication ou je peut la retrouver cela me rendrais bien service, sinon je vais continuer ma recherche …encore un grand merci pour votre travail. bonne journée à tous, à bientot…..

      Note d’Odile :

    Avez-vous cliquez sur le TAG Doisseau au bas d’un acte de mon blog, pour tous les relire ?
    De mon côté je vais chercher
    Odile

  2. Bonjour Madame de la Hardouinais
    Je vous remercie pour Merdrignac.
    Et puis-je me permettre de vous demander si vous habitez cette région ?
    Car des photos me feraient alors plaisir
    Odile

  3. Non Madame HALBERT je n’habite pas Merdrignac mais nous y allons très souvent . j habite le Pouliguen. et j’ai vue les cartes postale sur les marais salants..je vient de regarder le tres peu de carte postale que je possède sur Merdrignac je n’ai que le Chateau de la Hardouinaye et le petit étang.. mais je vais mieux chercher.. pour revenir a jehane Doisseau je vais continuer ma recherche..

      Note d’Odile :

    Petite astuce à tous.
    Pour retrouver quelque chose sur mon site et blog, vous utilisez le moteur de recherche en tappant
    « Doisseau hérétique sur le site odile-halbert.com »
    et vous n’avez pas idée de la performance de la réponse de ces moteurs de recherche. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je demande à tous de continuer et même plus souvent à mettre des commentaires sur mon blog, car c’est grâce au fait que ce blog n’est pas une lettre morte que les moteurs le prennent si bien en compte.
    Alors merci d’y songer à tous
    Pour que je continue
    Cordialement
    Odile

    .

  4. Bonjour ODILE .A Paques nous avons une très belle bourse de cartes postales.dite moi ce que vous rechercher et cet avec grand plaisir que je vais chercher… l’année passer j’ai trouver des cartes en rapport avec les manoir ou chateau et les différentes forges que possédait les Doisseau en Cotes d’Armor, mais aussi sur mur Erigné ,.le chateau de la touche posseder par Charles Doisseau frère de Jacques Simeon jusqu à son décès.. 1684.Je me limite a cela ..
    Je vient de voir sur votre blog « Jacque Doisseau emprunte 100 livres cautionner par tous les Doisseau en 1518 mais je ne voit pas l ‘acte est ce à venir? Je me régale d’avance merci ODILE bonne journée à bientot. de la Hardouinais.

      Note d’Odile :

    Bonjour Madame
    Une seule carte, quelconque de Merdrignac, me suffirait amplement. Merci d’avance.
    Pour l’acte Doisseau de 1518 il est à venir dans 10 jours
    A+
    Cordialement
    Odile

  5. Bonjour,
    Je suis tombé sur votre article par hasard via une recherche Internet et je découvre tout doucement votre blog et site web. Mais déjà la richesse de son contenu et toutes vos retranscriptions m’épatent ! J’ose à peine imaginer le temps que tout cela a du ( et continue encore ) de vous prendre… Voilà, je voulais simplement vous féliciter pour tout ce travail.
    Je descends des 2 petits-enfants de Robert MENARD et Catherine GODDE : Jean Menard (x Madeleine Riveron) et Maurille Menard (x Jeanne Patrin), du côté maternel.
    Merci et bonne journée.

    1. Bonjour
      et merci d’avoir pris le temps de me témoigner votre satisfaction. Oui, mon site a précédé, techniquement et historiquement informatiqment parlant mon blog, puis j’ai mis un blog dès que cela fut informatiquement possible.
      Je viens même de m’apercevoir que j’avais des pages anciennes sur mon site qui manquaient totalement de liens, et qu’il faudrait que je repointe tout cela. Ainsi, l’autre jour j’ai constaté que ma page sur la tasse d’argent n’était pas liée, et je vais y rémédier ces jours-ci, car je tiens beaucoup à ces tasses d’argent que j’ai découvert dans certains inventaires.
      Pour le temps, il est le privilège de la retraite, que j’avais autrefois attendu longtemps, et dont je profite en vous faisant profiter des mes travaux.
      Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *